vendredi 11 octobre 2013

Ashtami, ou le jour de l'introspection


 « Aujourd'hui, c'est le huitième jour du Navaratri, mais c’est un grand jour pour les Sahaja Yogis parce que c'est la période la plus importante, c’est à dire que nous avons traversé le septième centre et nous nous trouvons au huitième centre. Il n’est pas nécessaire de penser à la Déesse et à ce qu'elle a fait le huitième jour, nous devons penser aujourd'hui à ce que nous devons faire intérieurement.
Après avoir traversé le septième jour, après avoir traversé le septième chakra qui est la véritable ascension dans l’ascension spirituelle, que devons-nous faire au huitième ?
C'est tellement "sahaj" qu’aujourd'hui soit le jour d’Ashtami, parce que c'est le jour où la Déesse a tué beaucoup de malfaisants, de démons et de rakshasa. Elle l'a fait de son propre chef, toute seule.
Aujourd’hui, ces forces du mal se manifestent chez les êtres humains. Elles se sont répandues, elles sont en nous. Donc, nous devons tous lutter contre ces forces à l'intérieur de nous. La guerre est en nous, elle n'est pas à l’extérieur.

D'abord, quand vous avez dépassé le septième chakra, et que vous en êtes à la huitième étape, vous devez avant tout vous rappeler qu’il faut lutter contre ces forces qui sont en nous-mêmes. Vous êtes tous des gens très intelligents, un peu trop intelligents parfois. Donc, il se peut que vous déformiez ce que Je dis, et que vous essayiez de l'utiliser selon votre propre compréhension. Mais ce n'est pas pour votre bien-être, ce n’est pas pour votre "hita", pour votre bien. Vous souhaitez l’utiliser ainsi parce que vous pensez que vous êtes intelligent, et peut-être vous ne savez pas que vous l'utilisez de cette façon. Et ce que l'on doit savoir, c’est que ces forces agissent en nous. Elles agissent à travers notre intelligence, à travers nos émotions, et à travers notre être physique. Nous devons donc être très prudents.
Lorsque vous évoluez en Sahaja Yoga, il faut être très prudent avec son intelligence, parce que l'intelligence a la capacité de se mystifier. Et elle nous mystifiera, personne d'autre. Elle va contre nous, contre notre propre pouvoir. Nous devons donc être vigilants et voir par nous-mêmes. Donc, dès que vous pénétrez la huitième étape, vous devriez commencer à regarder en vous. 
Alors, par exemple, quand on dit le mantra : "Je suis mon propre gourou", immédiatement l'intelligence se met en avant pour proposer librement ses services. "Oh! Je suis mon propre gourou, pourquoi devrais-je écouter quiconque?... Je suis mon propre gourou!" C’est l’inverse : honnêtement, si je suis mon propre gourou, je dois me corriger. Je dois utiliser cet instrument de lumière pour me corriger. Or l’intelligence déforme encore :"Shri Mataji dit que si on sent les vibrations, alors c'est bien. Et je sens les vibrations, je vais bien". – C’est déformer encore une fois. Vous vous mystifiez! Quelle en est la raison? La raison est très intéressante. J'ai constaté que les gens ordinaires – surtout en Occident – vont totalement contre eux-mêmes. Je vais vous donner un exemple ....
Tout l'ensemble est comme ça, parce qu’avant la Réalisation, vous n’êtes pas du tout intégrés. Votre cœur va contre votre cerveau et votre cerveau va contre votre foie. C'est pourquoi ils ont trois types de femmes : l'une est une histoire d'amour, une autre, c’est une (attirance) physique et la troisième, c’est l’épouse. Ils sont si peu intégrés que chaque cellule peut avoir une femme ou un mari ! Le nez va vouloir une chose et les mains vont faire autre chose, et la langue dira quelque chose d’autre. Quand J'ai rencontré les Occidentaux, J'ai dû consulter de nombreux dictionnaires pour comprendre pourquoi ils se comportaient d'une manière bizarre. Ils vont tout le temps contre eux-mêmes.

Aussi, après la Réalisation, cette habitude (de tout déformer) devient encore plus subtile...
Il y avait un homme, chez moi, qui souffrait de problèmes du côté gauche. Alors Je lui ai dit d’utiliser une flamme et de se nettoyer (le côté gauche) tous les soirs. Et nous avions un grand récipient l'huile dans la maison. Il ne mangeait rien, il ne dormait pas (mais) il a brûlé toute cette huile en une seule semaine. Il a noirci toutes les couvertures, le mur était tout noir et a brûlé tous les rideaux ! Quand Je suis revenue au bout de huit jours, Je lui ai dit :
-Qu’est-ce que tu as fait ? Il avait l’air d’un vrai fantôme!
-Je me nettoyais le côté gauche.
-Maintenant c'est trop!
-Mère, c’est vous qui me l'avez dit.
-Dieu merci, tu n’as pas utilisé la flamme de la balise et brûlé toute la maison !
Je dois donc être très prudente quand Je vous parle. Quand Je vous dis une chose, Je vous dit son contraire immédiatement, parce que Je ne veux pas que, si Je vous parle d'un aspect, vous alliez dans l'autre sens, à l'extrême inverse. Donc, J’ai vu toutes ces sortes de folies, de stupidités.»
Shri Mataji Nirmala Devi, huitième jour du Navaratri, Meudon, France, 30/09/1984

"Hita" veut dire "profit, avantage, bien-être".
Ici l'intelligence est synonyme d'ego.
Le huitième jour du Navaratri se dit Ashtmi.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire