lundi 16 septembre 2013

La romance par la chasteté



« La plus courte distance qu’un point doit parcourir pour contourner un autre point et revenir à la même position, doit être une trajectoire parabolique. La Puissance Divine se déplace de la même façon, même dans sa manifestation abstraite à l’intérieur de nos êtres :
- Quand nous aimons quelqu'un, les vagues d'amour vont entourer cette personne et nous reviennent selon une parabole, rapportant sur nous le bonheur de l'amour.
- Lorsque nous détestons quelqu'un aussi, cependant, les vagues de haine entourent pareillement la personne et reviennent à nous en tant que tourments de haine.
…L'état du  Zygote Primordial -l’Adi Pinda- est celui d'un noyau entouré par une parabole. En biologie, un zygote est l’état où le sperme du mâle est entré dans l'ovule de la femme et l’a fertilisée. L'ovule fécondé devient capable de soutenir la vie. Le Zygote Primordial -l’Adi Pinda- est formé par l’identification masculine et féminine de nos divins Père et la Mère, et cet état de fécondation –Linga- représente la Cellule Primordiale Vivante de la création. Nous pouvons maintenant comprendre la véritable importance du culte des hindous pour le Shiva Linga qui représente nos parents primordiaux.
Dans ce Zygote Primordial, le sperme représente le Père Primordial –Sadashiva- entouré par l’ovule, expression de la Mère Primordiale –l’Adi Shakti. Le Zygote Primordial est comme un œuf ordinaire où la masse n'est pas uniformément répartie : le jaune (le Père) est plus lourd et a une forme distincte, contrairement au blanc (qui est la Mère).
En raison du mouvement Primordial -l’Adi Gati- l'état de fécondation –Linga- prend une courbure distincte de confinement définitif.
On peut se demander comment l'accouplement, qui a amené tout ça, a eu lieu. C'est un sujet très sacré, et tout comme les enfants ne doivent pas discuter de l'accouplement sexuel de leurs parents humains, les âmes devraient s'abstenir de conjecturer sur la conception de la création par le couple divin. Ce secret n'est pas destiné à être dévoilé et doit rester un sanctuaire -Sanctorium- afin de préserver l'honneur chaste de nos divins parents. Les enfants ne devraient jamais perturber l'intimité de leurs parents. L'essence de la chasteté –Lajja- crée le nectar de la joie, et rend magique la beauté de l'acte d’amour sacré des Parents Primordiaux qui s’accomplit à l'abri des regards. De même, la douceur délicate d'une relation entre mari et femme reçoit son caractère exceptionnel du fait qu'il n'est pas partagé avec personne. Le profond attachement inné, que les partenaires du couple ont l’un pour l’autre, voile spontanément l'expression de leur amour sexuel. Une expression ouverte et vulgaire n'est pas tolérée. Ce sentiment a été acquis et apprécié par les êtres humains au fil du temps, mais pas par les animaux. Les êtres humains sont plus évolués que les animaux dont la conscience n'a pas été affinée par le processus évolutif.
Certaines personnes ont fait des efforts délibérés et sinistres pour détourner ceux qui sont ignorants de la signification profonde de la chasteté. Le couple idéal, où les partenaires sont fidèles l’un à l'autre, jouit à jamais d’une romance parfaite.
Lorsque nous lisons des livres de romances parfaites comme celle de Roméo et de Juliette, nous ne nous concentrons pas sur le côté sexuel de leur amour, parce que cela gâterait la beauté du sacré qui est voilé. Comme un homme perd peu à peu sa subsistance, il perd également sa sensibilité humaine à apprécier une telle romance. »


Shri Mataji Nirmala Devi, chapitre 2 sur la Création, troisième étape, dernier livre de Shri Mataji, publication septembre 2013
Ecrit entre 1975 et 1977
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire