lundi 30 septembre 2013

Le yangtzi est la Kundalini



Le fleuve Yangtzi
« Blâmer vos gènes pour vos erreurs, cela ne fonctionnera plus, car ces gènes peuvent être changés dans leur base de données et peuvent être portés au niveau d’une personnalité très vertueuse et angélique. L'ego et les conditionnements d'une personne se dissolvent par l'ascension de sa Kundalini et elle devient vraiment un oiseau libre. La liberté absolue est atteinte dans la réalité et le comportement de la personne change énormément, gagnant une grande confiance en elle-même. Elle devient témoin de la dramaturgie de la vie.
Quand vous êtes dans l'eau, vous avez peur de vous noyer, mais supposons que vous montiez sur un bateau, vous pourrez observer avec plaisir cette même eau. Mais si vous apprenez à sauter dans l'eau et à sauver d'autres personnes, alors cette situation est encore supérieure ; de même, nous avons une conscience supérieure que nous appelons la conscience sans doute. Par-dessus tout, nous tombons dans l'océan de joie. La joie est absolue. Elle n'a pas de dualité. Ce n'est pas comme le bonheur et le malheur. C'est une chose singulière et une fois que vous y plongez, vous apprenez facilement comment tout apprécier, le magnifique comme le ridicule. Dans un cas, vous voyez la beauté, dans l'autre vous voyez l'humour lié à la façon dont les gens sont ridicules.
Ce qui est remarquable, c’est que les Sahaja Yogis sont devenus de grands musiciens, de grands écrivains, de grands orateurs, de grands administrateurs. Dans chaque domaine ils ont évolué, en particulier dans leur approche des autres. Ils respectent tout le monde et ils savent ce qui ne va pas chez autrui, de telle sorte que la personne qui a ces problèmes peut facilement progresser et devenir une âme Réalisée. C'est comme une bougie qui allume une autre bougie. Ce travail se poursuit dans le monde entier et il y a grand espoir qu'il démarre aussi en Chine. Avant cette conférence, d’une façon ou d’une autre, Je n’ai pas pu commencer mon travail, mais les coïncidences divines m'ont donné la chance de parler au peuple chinois grâce à cette conférence, que Je trouve très sage et sensible au grand trésor de la spiritualité.
Ce n'est pas une coïncidence. C'était inévitable et cela a été provoqué par ce Pouvoir Omniprésent. Dans votre vie aussi, vous remarquerez beaucoup de coïncidences, mais vous ne saurez pas comment les connecter à quelque chose de divin, à moins d’être vous-mêmes connectés au Pouvoir Divin.
Confucius a enseigné à l'humanité comment pouvoir améliorer nos relations avec les autres êtres humains. Mais en Chine, Lao-Tseu (Laozi) a très magnifiquement décrit le Tao, c'est-à-dire la Kundalini. J'avais fait une traversée sur le Yangzi (Yangtzi Jiang ou Chang Jiang, "le long fleuve") sur lequel Lao-Tseu a plusieurs fois voyagé. Je sais qu'il essayait de montrer que ce fleuve, qui est la Kundalini, s’écoule vers la mer et qu’il ne faut pas être tenté par la nature qui l’entoure. La nature alentour est très, très belle, c’est certain, mais il faut passer par le fleuve. En plus, il y a beaucoup de courants qui peuvent être dangereux et il faut un bon navigateur qui peut faire naviguer son bateau jusqu’au point proche de la mer. A cet endroit, le cours du fleuve devient très silencieux et très simple.
Ce pays a connu de grands philosophes. Je dirais que le plus grand était Lao-Tseu, parce que son humanisme consistait à préparer les êtres humains à leur ascension spirituelle. Mais comme ce sujet est subtil, il n'a pas été décrit d'une façon aussi nette que ce que Je fais ici en parlant avec vous. »
Shri Mataji Nirmala Devi, quatrième conférence mondiale sur les femmes, Pékin, 13/09/1995
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire