jeudi 22 août 2013

Shri Krishna, le respect de l'amitié


« Lorsque Shri Krishna s’est rendu à Hasthinapur, là, Duryodhan, le fils aîné de Kaurava, lui a demandé : "Pourquoi ne venez-vous pas séjourner dans mon palais?" Il a dit : "D'accord, je peux venir, mais vouez-vous, je vais (d’abord) aller manger chez Vidur." Vidur était le fils d'une femme de ménage. Il est allé partager le repas avec Vidur. Or, Vidur étant pauvre, Je ne sais pas quelle nourriture il a du lui donner, alors que Duryodhan lui aurait donné une nourriture somptueuse. Donc, pour ces personnes le goût, la qualité de la nourriture et le reste n'ont pas d'importance. C'est l'amour, le respect de Vidur, qui était une âme réalisée, (qui comptaient).

Il faut respecter les autres Sahaja Yogis. Si un Sahaja Yogi respecte quelqu'un qui est un gouverneur- Je ne peux pas le comprendre, l'Esprit est au-dessus de tout - et ne respecte pas un Sahaja Yogi, il y a quelque chose  qui ne va pas chez lui. Il devrait comprendre qu'une personne spirituelle est supérieure à tous ces gens qui ont toutes ces sortes de, ces grands noms derrière elles. Et cet amour se voit dans la vie de chacun : tous les saints, toutes les incarnations, chacun avait cet amour, qui était au-dessus de tout, sans rien attendre en retour,  ne le donnant pas dans le seul but de recevoir quelque chose d'eux.

C'est une sorte de personnalité qui reflète vraiment l'amour de Dieu. Cette réflexion devrait venir de vous. Vous êtes des Sahaja Yogis, cela ne signifie pas que vous êtes supérieurs aux autres, mais vous êtes différents. Vous êtes au-dessus (au Sahasrara). Vous n'avez aucune supériorité, c'est pourquoi vous êtes différents. Vous êtes si humbles, c'est pourquoi vous êtes différents. Vous êtes si joyeux, vous êtes si paisibles, c'est pourquoi vous êtes humbles.

Il y a tellement de choses que Je peux vous dire sur la vie de Shri Krishna, montrant qu’il était, on l’appelait Yogeshwara,. Il était le maître du Yoga, parce qu'il était le Virata. Mais il n’a montré sa forme qu’à Arjuna et à personne d'autre, parce que personne n'était comme Arjuna. Arjuna a eu peur aussi quand il l’a vue. Donc (le Virata) vivait en tant que Shri Krishna, comme un vacher. Il vivait à Gokul et n'a jamais fait la démonstration de ses pouvoirs. Ses pouvoirs étaient à l'intérieur de lui, et s’exprimaient spontanément. Ce pouvoir possédait la sagesse et le discernement, un total discernement. S'il cela n’avait pas été le cas, alors cela n'aurait pas été une puissance divine mais un pouvoir satanique. Parce que quelqu'un est gentil avec vous, vous êtes gentils envers cette personne, cela n’est rien.
Le plus souvent, nous avons eu en Inde des gens qu’on appelle des "avadhutas". C’étaient les âmes Réalisées qui s’étaient coupées de la société, des multitudes, et étaient parties vivre dans de petits endroits, une grotte ou dans un endroit caché des autres. Parce qu'ils pensaient que personne ne les comprendrait, alors quelle utilité y aurait-il eu à leur parler? Ils étaient choisis, une seule personne ici, une autre personne là. Que pouvaient-ils faire? Ils n’étaient pas comme vous, tant de Sahaja Yogis réunis. Vous avez tant d'amis et vous avez tant d'autres avec vous. C'étaient des gens solitaires et ils se cachaient de la société. Ils ne voulaient pas rencontrer autrui. Parce que s’ils avaient essayé quoi que ce soit, ils auraient été crucifiés. Mais pas vous, parce que vous vous êtes en compagnie, vous avez un beau groupe éclairé de très bons amis, de très bonnes personnes spirituelles. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Krishna Puja. Cabella, Italie, 20/08/2000
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire