samedi 13 juillet 2013

Faire sans avoir l'impression de le faire


« Ainsi, toujours au niveau du l’Agnya, vous devez être très, très prudents. Ceci est en direction des hommes : si vous n'avez pas traversé le chakra de l’Agnya et que vous commencez à répandre Sahaja Yoga, alors vous pouvez devenir une personne vraiment bizarre, pas un Sahaja Yogi. Cette histoire de leadership est un mythe, et ce mythe doit être vu en tant que tel. Que vous soyez un chef ou pas, ne fait aucune différence, mais vous devez mûrir.
Or Je dis tout cela parce que J’ai décidé de ne punir personne dans cette vie, afin que vous voyiez les choses de vous-même. De vous-même, vous les comprenez, vous réalisez les choses de vous-même. Je vous connais bien, vous tous, d’une certaine façon. Mais Je veux que vous vous rendiez compte par vous-même : "Que faisons-nous de mal? Où sommes-nous dans l’erreur? Et ne jugez pas Sahaja Yoga sur les mérites que vous en tirez. Si vous n'en tirez aucun mérite, c’est que quelque chose ne vas pas chez vous. Si vous ne pouvez vraiment comprendre cela, alors vous deviendrez de plus en plus subtile et tous vos attachements matériels deviendront absolument dérisoires. Vous pouvez vous sentir concerné, mais sans manquer de détachement. Vous devez obtenir ce détachement total de l'intérieur, et vous pouvez l’obtenir, comme Je vous l'ai dit, en vous débarrassant de votre colère en premier.
Deuxièmement, débarrassez-vous de vos attachements aux choses matérielles par la générosité
. C'est agréable de donner quelque chose à quelqu'un. On prend plaisir à être généreux, un vrai plaisir. On doit prendre plaisir à être généreux. Et une fois que vous commencez à y prendre plaisir, alors vous rendez compte que votre amour, votre compassion ont commencé à se répandre vers les autres. Par de petites, petites choses.
J'ai vu que vous m'aimez tous et que vraiment, vous voulez toujours me donner des cadeaux, des cadeaux, des cadeaux, des cadeaux- d'accord.
Mais cet amour doit s'étendre à tout le monde. Vous devez aussi connaître les autres, ce dont ils ont besoin et ce que vous devez faire (pour eux). Si quelqu'un a besoin de quelque chose, que vous pouvez faire pour cette personne? Pouvez-vous aimer cette personne? Pouvez-vous donner aux enfants des autres quelque chose que vous avez? ...
Ce sentiment de générosité survient quand vous comprenez quel est le but de votre vie, pourquoi vous êtes ici, simplement pour vous satisfaire grâce à Sahaja Yoga ou être en mesure de faire quelque chose, sans avoir l’impression d’avoir fait quelque chose. Par rapport à cela, le Christ a très bien parlé. Je veux dire il a dit - mais où trouvez-vous cela (Mathieu 6,3)- que la main gauche ne devrait pas savoir ce que la main droite a donné, ne devrait jamais fanfaronner : "moi, moi, moi, moi, moi". Pour parvenir à ce que le Christ a dit, il vous faut avoir la Réalisation, c’est sûr. Mais Je vous dirais de lire le cinquième chapitre de Matthieu. De telles choses, le Christ a réalisé des choses si subtiles, que vous serez surpris de voir comment cette religion, (créée) au nom du Christ, est allée dans le sens opposé. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Gourou puja, Cabella, 24/07/1994

Le passage dont parle Shri Mataji est tiré de l'Évangile selon Matthieu - Chapitre 6,3
1 "Appliquez-vous à ne pas exercer votre justice en face des hommes, pour être remarqué par eux. Sinon, vous n'aurez pas le salaire de votre père des ciels.
3 Mais toi, en exerçant ta justification (en donnant), que ta gauche ne sache pas ce que ta droite fait,
4 afin que ta justification soit faite en secret. Et ton père, le voyant du secret, te le rendra."


Voici le chapitre 5 de l'Évangile selon Matthieu, traduction d’André Chouraqui
1 Et, voyant les foules, il monte sur la montagne et s'assoit là. Ses adeptes s'approchent de lui.
2 Il ouvre la bouche, les enseigne et dit :
3 "En marche, les humiliés du souffle ! Oui, le royaume des ciels est à eux !
4 En marche, les endeuillés ! Oui, ils seront réconfortés !
5 En marche, les humbles ! Oui, ils hériteront la terre !
6 En marche, les affamés et les assoiffés de justice ! Oui, ils seront rassasiés !
7 En marche, les matriciels ! Oui, ils seront matriciés !
8 En marche, les coeurs purs ! Oui, ils verront Elohîms !
9 En marche, les faiseurs de paix ! Oui, ils seront criés fils d'Elohîms.
10 En marche, les persécutés à cause de la justice ! Oui, le royaume des ciels est à eux !
11 En marche, quand ils vous outragent et vous persécutent, en mentant vous accusent de tout crime, à cause de moi.
12 Jubilez, exultez ! Votre salaire est grand aux ciels ! Oui, ainsi ont-ils persécuté les inspirés, ceux d'avant vous.
13 "Vous, vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel devient fou, avec quoi le saler ? Il n'est plus assez fort pour rien, sinon pour être jeté dehors et piétiné par les hommes.
14 Vous, vous êtes la lumière de l'univers; une ville située sur une montagne ne peut être cachée.
15 Personne ne fait brûler une lampe en la mettant sous le boisseau, mais sur le lampadaire, où elle resplendit pour tous dans la maison.
16 Ainsi, que votre lumière resplendisse en face des hommes; ils verront vos oeuvres belles, et ils glorifieront votre père des ciels.
17 "Ne pensez pas que je sois venu détruire la tora ou les inspirés. Je suis venu non pas détruire, mais accomplir.
18 Amén, oui, je vous dis : tant que les ciels et la terre ne seront pas passés, pas un yod, pas un signe de la tora ne passera que tout n'advienne.
19 Aussi, l'homme qui détruit une de ces misvot, la moindre, et l'enseigne aux hommes, 'Moindre' sera-t-il appelé au royaume des ciels. Mais qui la fait et l'enseigne, celui-là sera appelé 'Grand' au royaume des ciels.
20 Oui, je vous dis : si votre justice n'abonde pas plus que celle des Sopherîm et des Peroushîm, vous n'entrerez pas au royaume des ciels.
21 Vous avez entendu qu'il a été dit aux Anciens : 'N'assassine pas !' Qui assassine est passible de jugement.
22 Or, moi je vous dis : Qui brûle sans raison contre son frère est passible de jugement
; qui dit à son frère : 'Raqa', 'Vaurien', est passible du sanhédrin; et qui lui dit : 'Fou !' est passible du feu de la Géhenne.
23 Aussi, si tu offres ton présent à l'autel, et si tu te souviens que ton frère a quoi que ce soit contre toi,
24 laisse là ton présent devant l'autel, et va d'abord te réconcilier avec ton frère. Après quoi, viens, et offre ton présent.

25 Hâte-toi de te concilier ton adversaire tant que tu es en route avec lui, pour que lui, l'adversaire, ne te livre pas au juge, le juge au garde et que tu ne sois jeté en prison.
26 Amén, je te dis : tu n'en sortiras pas avant d'avoir rendu ton dernier quart de sou.
27 Vous avez entendu qu'il a été dit : 'N'adultère pas !'
28 Or moi je vous dis : qui regarde une femme en la désirant, adultère déjà en son coeur.
29 Si ton oeil, le droit, te fait trébucher, arrache-le et jette-le loin de toi. Oui, il y a intérêt pour toi à perdre un de tes membres, plutôt que, de tout ton corps, t'en aller dans la Géhenne
.
30 Si ta main droite te fait trébucher, coupe-la et jette-la loin de toi. Oui, il y a intérêt pour toi à perdre un de tes membres, plutôt que, de tout ton corps, t'en aller dans la Géhenne.
31 Il a été dit : 'Qui renvoie sa femme, qu'il lui donne un acte de rupture !'
32 Mais moi je vous dis : qui répudie sa femme, sauf à propos de sexe, lui fait commettre l'adultère. Qui épouse une répudiée, adultère lui-même.
33 Vous avez encore entendu qu'il a été dit aux Anciens : 'Ne parjure pas ! Acquitte-toi de ton serment auprès de IHVH-Adonaï (Dieu)'.
34 Or moi je vous dis : ne jurez de rien, ni par le ciel : il est le trône d'Elohîms (des dieux),
35 ni par la terre : elle est l'escabelle de ses pieds, ni par Ieroushalaîm : elle est la cité du grand roi.
36 Ne jure pas non plus par ta tête, tu n'en peux faire blanchir ou noircir un seul cheveu.
37 Que votre parole soit : 'Oui, oui, non, non'. Ce qui est en plus vient du criminel.
38 Vous avez entendu qu'il a été dit : 'Oeil pour oeil et dent pour dent'.
39 Or moi je vous dis : ne vous opposez pas au criminel. Mais qui te gifle sur la joue droite, tourne aussi vers lui l'autre joue.
40 À qui veut te faire juger et te prendre ta tunique, laisse-lui aussi le manteau.
41 Qui te requiert pour un mille, va deux avec lui.
42 Donne à qui te demande; n'évite pas qui veut t'emprunter.
43 Vous avez entendu qu'il a été dit : 'Aime ton compagnon et hais ton ennemi'.
44 Or moi je vous dis : aimez vos ennemis, priez pour vos persécuteurs,
45 afin de devenir fils de votre père des ciels; oui, il fait lever son soleil sur les bons et sur les criminels, pleuvoir sur les justes et sur les injustes.

46 Oui, si vous aimez vos amis, quel salaire aurez-vous ? Même les gabelous n'en font-ils pas autant ?
47 Si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous de surabondant ? Même les goîm n'en font-ils pas autant ?
48 Ainsi, vous, soyez intègres comme votre père des ciels est intègre.

Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire