jeudi 31 octobre 2013

Soyez festifs tout au long de l'année!



« Je vous ai parlé aujourd'hui de l'importance du principe de Lakshmi en nous, et les trois processus que nous traversons. Le premier est celui de Gruhalakshmi. En fait, il est surtout fêté le treizième jour de la lune, où l’on dit qu’il faut offrir un cadeau à la maîtresse de maison (premier jour de la fête du Diwali Dhanteras ou Dunaperdre). Et la meilleure chose qu'elle puisse recevoir, c’est une sorte d’ustensile de cuisine. Alors, on lui offre un ustensile de cuisine ; en fait c'est une chose très réciproque, car si l’on offre un ustensile de cuisine, elle est censée cuisiner pour vous. C'est une façon très délicate de lui suggérer de cuisiner quelque chose pour vous.
Puis le quatorzième jour est très important, parce que c'est le jour de la Déesse en tant que pouvoir- en tant que pouvoir- car c'est Kartikeya qui a tué le démon Narakasura.

C’était l'un des pires de tous, on ne pouvait pas le tuer. Alors Shiva et Parvati ont été mariés dans le but précis d’engendrer ce puissant Shakti-putra, c'est-à-dire ce fils de la Shakti, que l’on connaît sous le nom de Kartikeya. Et il est né simplement pour tuer ce démon horrible, appelé Narakasura. Et il l’a tué. C'était en cette journée du quatorzième jour de la lune. Ce jour ressemble à celui d’Halloween, parce que c'est en ce jour qu’ils ont ouvert les portes de l'enfer, pour mettre tous les démons en enfer. Et c'est pourquoi ce jour-là, il faut se reposer le matin le plus longtemps possible, pour que tous les diables soient bien mis sous terre, au cas où certains d'entre eux traîneraient encore. C'est mieux de leur permettre de partir. Je veux dire que dans le royaume dans lequel vous êtes, vous ne vous ressentez pas trop leur existence. Mais si vous étiez dans le royaume de la zone du subconscient ou dans le subconscient collectif, les gens y voient même certains des esprits et peuvent aussi sentir leur existence, ils voient les taches noires et tout ça.
Donc, ce jour-là est très dangereux. Mais comme Narakasura a été tué, les gens célèbrent cet événement et la célébration se fait le lendemain, ce jour est appelé le jour du Diwali. C'est le jour où ils vénèrent aussi Shri Lakshmi, parce qu'ils pensent que c'est le jour où Lakshmi est née sur Terre à partir de la mer, comme Je vous l'ai dit la dernière fois.

Puis, ensuite, c’est le jour du nouvel an, car dans le Nord de l'Inde, c'est l’époque où l’on termine les récoltes et les gens ont trouvé que ce jour-là était très bien pour célébrer la nouvelle année. Et c'est en fait, pouvons-nous dire, plus une sorte de fête sociale en Inde- il n’est pas nécessaire pour nous de la fêter- c’est comme on veut. Vous pouvez avoir votre propre nouvel an, parce que dans le Sud, par exemple au Maharastra, ils ont un autre nouvel an, comme Je vous l'ai dit, où Shalivahana a commencé un autre calendrier et suivant sa dynastie, ils célèbrent ce jour-là.
Donc, toutes ces choses ne sont en rien rigides, il faut savoir que rien n'est rigide. La rigidité vient de l'ignorance. Tout cela n’est que pour vous, pour votre joie et votre bonheur. Tout le système du festival est pour votre satisfaction et non pour le bonheur de (suivre) l'heure ou la date. C'est pour vous, donc cela devrait être adaptable selon vos besoins et votre compréhension. Et aussi en fonction de votre façon nationale de vivre. Il ne devrait y avoir aucune dépendance à un type particulier de culture, un type particulier d'idées. Tout est pour vous, toutes ces fêtes sont pour vous, pas pour des dieux. Ils ne disposent pas de ces festivals. Ce n'est que pour vous qu’il y a des fêtes. Et lorsque vous les célébrez, c'est seulement pour votre joie et votre bonheur. Et c'est comme ça que vous devez faire la fête : d'une manière qui vous donne le plus de bonheur possible. Et les festivals, tous les festivals du monde doivent être célébrés. Plus vous êtes festifs, plus il y a de bonheur. Voyez-vous, pourquoi se priver de cette chance ?

Alors en tant que Sahaja Yogis, vous pouvez célébrer… Donc en tant que Sahaja Yogi vous n'appartenez plus désormais à aucune caste ou communauté, vous appartenez à la caste universelle. Une fois que vous commencez à appartenir à ce qui est universel, alors vous pouvez célébrer toutes les fêtes de toutes les religions. Et prenez-en le meilleur. Durant toute l'année, vous pouvez célébrer toutes les fêtes. Apprenez-en à leur sujet, le plus vous en saurez, le mieux ce sera. Et ayez toutes sortes de douceurs, tout ce que vous utilisez, quel que soit le type que vous utilisez, quelle que soit les régions, les pays et les cultures. Et c'est comme ça que nous devons être plus festifs. »
Shri Mataji Mataji Nirmala Devi, Diwali Puja. Chelsham Road, Londres, 01/11/1981
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire