vendredi 28 juin 2013

L'introspection, pour se renforcer

« Pour un Sahaja Yogi, il est très important de se renforcer. La première chose à faire pour se renforcer, c’est votre introspection. On doit faire son introspection, (c'est-à-dire) réfléchir la lumière qui est en soi, et voir par soi-même. Qu’avez-vous fait jusqu’ici pour Sahaja Yoga ? Où en étiez-vous, où en êtes-vous, jusqu’où devez-vous aller ? Quelle est la chose qui vous manque encore ? Vous serez surpris de voir que lorsque vous commencerez à vous voir d’une manière vraiment objective, sans vous justifier, sans blâmer une quelconque négativité ou quelqu’un d’autre, si vous commencez à voir ce qui ne va pas chez vous, que vous n’arrivez pas à consolider correctement par vous-même, vous serez surpris de constater qu’il reste des problèmes à corriger. Maintenant, vous pouvez les voir très clairement. À la lumière de l'Esprit, vous pouvez voir très clairement ce qui ne va pas chez vous.

J’ai remarqué qu’une des choses les plus intéressantes, c'est que Sahaja Yoga agit tout le temps au travers d’une sorte de maya (d’illusion). Et cette maya est l'ignorance, une ignorance parfois totale, parfois partielle. Or, quand vous (pratiquez) Sahaja Yoga, vous êtes bénis, vous le devenez, peut-être que votre famille le devient, vos enfants sont bénis. Vous obtenez des sortes de bénédictions pour votre corps physique. Aussi, au niveau financier, vous obtenez des emplois, vous obtenez de l'argent. Ah, vous obtenez quelque chose d'exceptionnel, qui est vraiment miraculeux. Et les gens se perdent beaucoup dans ces accomplissements et commencent à dériver, en pensant que : oh, nous avons maintenant ces bénédictions, nous n'avons pas plus rien à faire, que nous avons été suffisamment récompensés pour tout ce que nous avons fait jusqu'ici . Ce n'est pas le cas. C’est juste une sorte de support qui vous est donné pour que votre foi s’établisse totalement dans votre Sahaja Yoga…

Pour certaines personnes, cela prend du temps pour ressentir, pour avoir la sensation d’être béni. Par exemple, la plupart du temps, d’un point de vue moderne, nous pensons qu’obtenir plus d'argent est la plus grande des bénédictions. Donc, beaucoup obtiennent cela aussi. Mais en réalité, ce n'est pas le cas. Obtenir une paix intérieure, accéder à un état de témoin (être distancié), bien sentir les vibrations, être au centre et toujours en progrès, sont les véritables bénédictions. Parce qu’avec cela, vous obtenez tout le reste. Cet aboutissement n'est possible que si vous avez un total bouillonnement de joie intérieure. Après tout, tout n’est qu’un moyen de parvenir à la joie, de ressentir la joie.
Ce n'est pas le but. Si c'était le cas, ces gens qui ont de l'argent, ceux qui ont une bonne santé, ces gens qui ont du succès au travail, auraient dû être heureux et en paix, mais ils ne le sont pas. Ils souffrent, ils souffrent trop. Et, en quelque sorte, ils se détruisent eux-mêmes, jour après jour, parce qu'ils détestent leur vie, ils ne peuvent pas la supporter. Ils ne peuvent pas comprendre pourquoi ils sont toujours tristes.

Donc, toutes ces bénédictions qui viennent à vous, tous ces changements, toutes ces nouvelles opportunités qui s'ouvrent à vous, il faut savoir que c'est pour votre bienveillance, tout est pour votre bienveillance. Et votre bienveillance est votre évolution, rien d'autre que votre évolution. Le reste est inutile et stérile. Une fois que vous comprenez que c'est cela qu’il faut atteindre dans la vie, que c'est cela qu’il faut apprécier, alors cela fonctionne.
Mais avec Sahaja Yoga, comme vous le voyez, c'est la compassion et l'amour. Il ne s'agit pas tant de restrictions. Vous êtes livré à vous-même pour vous développer. C'est votre Esprit qui doit vous guider. Il n'y a ni câlins ou corrections en permanence. Mais, c’est à vous de vous comprendre vous-même, pour voir par vous-même, et de faire que cela fonctionne. »

Shri Mataji Nirmala Devi, discours sur l’introspection, Shudy Camps, Cambridge, Angleterre, 18/06/1988
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire