samedi 22 juin 2013

II Le rêve de C.S. Lewis

Shri Mataji: ... qui a vu les Sahaja Yogis danser et chanter les louanges, m’a vu dans les villages de l'Inde. C’est très clairement décrit dans (le passage du livre de C.S. Lewis ). Vous pouvez aller voir comment ils ont vu le véritable tableau de la vérité. Et le deuxième texte que nous lirons pour vous à voix haute, sera sur le grand poète de l'Inde appelé Rabindranath Tagore, sur ce qu’il a vu à Ganapatipule. Vous pourrez y voir le mot "Bharat". "Bharat", c’est le vrai nom de l'Inde. Le nom "Inde" nous a été donné par Alexandre (le Grand) mais en fait, le vrai nom de l'Inde c’est "Bharat". Parce qu'il y avait un grand roi appelé Bharat, de là vient ce mot "Bharat". Très bien. Donc, ils vont d'abord lire la partie sur la vision que (Lewis) a eue, qui est si nette. Ceux qui ont été en l'Inde ont dansé dans les rues de l'Inde dans les villages, dans les villages indiens. Nous nous souvenons exactement de ce qu’il en était, comment il vous y a vus.
Sahaja Yogi: Donc, c'est un extrait d'un livre de C.S. Lewis, intitulé "The Great Divorce".

Shri Mataji: De C.S. Lewis - Lewis veut dire qu'il est gallois de naissance, les Gallois ont un lien avec le Maharashtra, Je dois dire, parce qu'ils nomment encore Bombay : Mumbai (ce qui est son nom d’origine). Ils ne l'appellent pas Bombay. Et cela signifie qu'ils doivent être allés en Inde bien avant les Anglais .... Il s'agit de Ganapatipule, voyez comment c’est décrit. Les deux poètes ne sont plus vivants maintenant.

Sahaja Yogi: tiré du Gitanjali de Rabindranath Tagore : Lecture du texte : Bharat Tirtha…

Shri Mataji:...Donc, si nous devons penser à partir du point de vue des pays, nous avons vraiment eu de grands responsables (Yogis) pour aider, guider, nourrir les Sahaja Yogis. Et Je leur suis vraiment reconnaissante d’avoir gardé leur équilibre et d’avoir aidé à (développer) Sahaja Yoga, sans me demander un seul "pai" (centime indien). Mais nous devons savoir que nous n'allons pas mettre en place une prêtrise dans Sahaja Yoga, à aucun prix. Le travail doit être fait en toute liberté, librement. Je veux dire, libre et librement. Sinon, nous allons finir comme un autre christianisme, ou quelque chose d’absurde comme ça. Alors maintenant, après avoir entendu tout cela, après avoir entendu votre description trouvée dans certaines visions de ces grands poètes, Je vous demanderais à tous de trouver, dans vos propres langues, dans vos propres pays, les poètes qui doivent avoir parlé de Sahaja Yoga en détail. Essayez d’en trouver, et nous devons compiler de plus en plus de littérature qui annonce la venue de Sahaja Yoga. »
Shri Mataji Nirmala Devi, soirée avant le Gourou puja 05/07/1986

Lors de la soirée musicale précédant le puja, Shri Mataji a demandé la lecture de ces deux extraits qui s’apparentent à une présentation des Sahaja Yogis. C.S. Lewis est irlandais et non gallois. En fait, Shri Mataji fait allusion au lien ancien qui a existé entre les Celtes et les habitants du Maharastra et dont elle a parlé à plusieurs reprises. C .S. Lewis est plus connu entant qu’auteur du célèbre Monde de Narnia.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire