jeudi 30 mai 2013

Shri Kartikeya, un aspect du Christ



« Il faut comprendre la signification du Christ, avec patience, avec humilité, car c’est lui qui a créé univers après univers. Ici, vous ne pouvez pas simplement vous asseoir autour d’une table et dire, "nous allons débattre de cela, nous allons en discuter". Ce n’est pas une question de dogme. Il est un Dieu vivant et la vie ne peut pas être discutée entre êtres humains. Vous devez devenir des êtres surhumains pour discuter du Christ, pour le comprendre. Et, plus vous vous élevez, plus vous êtes remplis de respect admiratif. "Ô Dieu". Et quand vous vous rendez compte qu'il est le support de l'univers, qu’il est notre soutien, alors vous vous sentez très puissant. Personne ne peut vous posséder s'il est votre soutien.

Mais on ne peut pas en quelque sorte, posséder le Christ pour soi, on ne peut pas dire "le Christ est à moi", on ne peut pas le dire, personne ne peut le posséder. Vous devez vous en remettre à lui, de manière à ce que vous soyez en sa possession, pour qu'il puisse s'occuper de vous.
Sa grandeur ne peut pas être mise en mots. En tant qu'enfant, en tant que fils, il est celui qui donne la joie. On ne peut pas décrire la façon dont le Christ s'est occupé de sa mère, c’est impossible. Aucun mot ne peut décrire la compréhension du Christ pour sa mère. Son amour, sa douceur, ses soins, sa dévotion, son dévouement, ne peuvent être décrits.
Et vous savez qu'il s’est incarné comme étant l’évolution de Shri Ganesha. A l'arrière de la tête, il est Shri Ganesha, à l’avant (sur le front), il est Shri Kartikeya. Les onze très puissants pouvoirs des Rudras, lui ont donné la position la plus élevée. Donc, en ce jour, nous devons penser à la façon dont il a ressuscité pour nous.

Plus que lui, sa mère a souffert de sa crucifixion. C’en était trop, car elle savait que tout cela allait se produire. Elle avait pris la forme humaine d’une mère et son fils unique bien aimé allait être crucifié en sa présence.
Nous ne devrions pas glorifier la croix, pour la simple raison que le Christ y a été crucifié, mais la croix est le signe du chakra de l’Agnya, car il est semblable aussi à la swastika (symbole de Ganesha) … dont elle est le symbole évolué. Ainsi, lorsque nous glorifions la croix, nous glorifions notre chakra de l’Agnya par lequel nous acceptons la vie de dévouement et de sacrifice (du Christ). Et si nous nous réjouissons de la croix, c’est parce que nous savons qu'elle représente la Résurrection, la Résurrection que vous allez actualiser dans cette vie-là. Mais maintenant, abandonnez toutes les idées absurdes sur votre recherche et vos divagations inutiles. Chercher ne signifie pas tout savoir sur tout, mais devenir quelque chose.
Le Christ s’est crucifié pour cela. Il s’est ressuscité afin que vous puissiez tous ressusciter, donc, aujourd'hui, remerciez-le de vous avoir donner l'exemple de la Résurrection. Et dans cette vie, vous allez être Ressuscités et vous allez voir, de vos propres yeux, votre Résurrection, comme les disciples ont vu la Résurrection du Christ. Ceci a été promis et doit arriver à chacun d'entre vous. »
Shri Mataji Nirmala Devi, puja de paques, Londres, 06/04/1980


Remarques sur le Mooladhara droit :
Quand il s'agit de nettoyer le chakra du Mooladhara, nous ne pensons pas toujours à l’aspect droit de ce chakra. Le Mooladhara droit est la demeure de Shri Kartikeya. C’est lui qui nous protège des forces démoniaques.
Le Mooladhara droit est le chakra qui manifeste la sagesse et l’obédience de Shri Ganesha. Shri Kartikeya, comme Shri Ganesha, font partie des onze Ekadesha Rudras. Les Rudras nous protégent des attaques sataniques et nous donnent la force nécessaire pour combattre la négativité. Par conséquent, le Mooladhara droit est tout aussi important que le gauche pour nettoyer et renforcer notre côté gauche.
On peut observer que lorsque notre Mooladhara droit s’améliore, nos problèmes de Swadhisthana gauche diminuent aussi.
Shri Kartikeya garde un contrôle sur l'enfer. Shri Bhairavnath, la déité du Swadhisthan, tout en luttant contre les possessions qui sont en nous, touche le Mooladhara droit et travaille en coordination avec Shri Kartikeya, pour éliminer les négativités de notre système subtil, afin de les rediriger vers l'enfer, d'où elles viennent.
Le pouvoir de Shri Kartikeya est également essentiel dans la préservation de notre innocence. Lorsque la Kundalini monte du sacrum jusqu’au Sahasrara, le Mooladhara droit joue un rôle important dans l'élimination des blocages sur le chemin de la Kundalini.
On peut observer que lorsque notre Mooladhara droit s’améliore, notre côté droit s’améliore également, pour deux raisons:
1. Comme le Mooladhara droit est placé sur le front devant le chakra de l’Agnya, le Christ se trouvant à l’intérieur du cerveau, Shri Kartikeya protège le chakra de l’Agnya. Il guérit aussi l’aspect droit de l’Agnya, en améliorant le Rudra affaibli qui contrôle notre ego, sur le front.
2. Sous l'effet de la réduction de l'ego, nous pouvons développons les qualités du coeur, qui avant était comme étouffé par trop d’ego, dont surtout la qualité de "shraddha", de foi qui n’est pas aveugle mais éclairée.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire