lundi 27 mai 2013

Ayez foi, non pas en moi, mais en vous-même

« Nous avons appris que plusieurs gourous de Hong Kong ...-Qui est cette Sarah ? Très bien- Nous avons appris que plusieurs gourous de Hong Kong promeuvent leurs exégèses gratuitement et promettent à leurs disciples qu'ils peuvent se débarrasser de leur karma, une fois qu'ils ont foi en leur gourou, comme ils font également la promotion de la paix intérieure et de la transcendance et ils ne facturent rien.
Quel est leur but? Ils cherchent seulement à vous contrôler. Ils veulent juste contrôler certaines personnes, c'est tout, c'est un jeu de pouvoir, et c'est ce qu'ils veulent faire, c'est un jeu de pouvoir. Et Je suis sûre qu’à un certain moment ils prennent de l'argent aussi. Or le problème, c’est que s’ils donnaient la paix, pourquoi parler de karma ?
Je ne parle pas de karma. Je veux dire que vous devez aller au-delà de votre mental et le fait d’aller au-delà de votre mental doit se rattacher à des idées scientifiques. Ils ne parlent jamais ainsi: "Nous allons vous débarrasser de vos karmas." Comment pouvez-vous vous en débarrasser? Qui crée le karma? Demandez-le leur. Posez-leur cinq questions, ce sera bien. Ils ne savent rien sur l’ego, ils ne connaissent pas les conditionnements, ils ne connaissent pas les chakras, ils ne savent rien. Ils pourraient simplement vous tromper. Je veux dire que c’est à la portée de n'importe qui de lancer quelque chose comme ça, mais quelle en est la validité ? La validité, c’est de se demander s’ils parlent avec pertinence, s’ils parlent du côté intérieur, s’ils parlent des chakras, s’ils parlent de la Kundalini.

Maintenant votre Kundalini est éveillée, cela devrait vous donner foi non pas en moi, mais en vous-même. Vous n'avez pas foi en vous, c'est pourquoi vous commencez à penser comme ça. Si vous avez confiance en vos réalisations, ce que vous avez réalisé à travers Sahaja Yoga, vous ne poseriez pas de telles questions. Très bien, alors ce point est terminé.

Il y a quelqu'un, une nouvelle Yogini, elle a dit qu'elle ne peut pas croire en ses propres sentiments. Qui est-elle, elle vient du Japon? Or, voyez-vous, il n'est pas besoin de croire en vos propres sentiments, cela ne fait aucun doute : vous devez croire en vos vibrations. Vous devriez voir le genre de vibrations que vous obtenez. Supposons que vous êtes très enclin à (croire) quelque une chose. Alors, essayez de découvrir avec quelqu'un, essayez de découvrir par vos vibrations, vous pouvez savoir si c'est vrai ou non. Parce que maintenant, vous avez plongé dans une conscience où vous connaissez l'absolu- mais il n'est pas nécessaire que vous ayez atteint cet état.
Mais je vais vous dire comment atteindre cet état. C'est un état différent mais déjà, pour l’instant, il faut aller au-delà de votre mental. Et c'est ce que l'on doit atteindre, d'accord? Donc comment aller au-delà de votre mental est ce que Je vais vous dire.
Maintenant, qui est Pamela N.? Bon, eh bien, elle dit que la première fois qu’elle est allée faire de la méditation, elle a très bien dormi, que c’était très efficace après, et tout cela, et puis, plus tard, elle a commencé (à pratiquer). Maintenant, voyez, si vous ne pensez qu’à vous-même, les vibrations vont s'en aller. Elles ne sont pas données seulement pour votre bénéfice, mais pour le bénéfice de tous. Si vous ne vous souciez que de vous-même, les vibrations disparaîtront. Parce que les vibrations sont là pour être données aux autres, pour travailler pour les autres. Si vous n'êtes pas assez collectif, vous ne pouvez pas évoluer. »
Shri Mataji Nirmala Devi, discours aux Sahaja Yogis à Hong Kong, 10/03/1996
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire