samedi 18 mai 2013

La puissance de l'amour vient du détachement


« Se sentir en compétition les uns avec les autres, se sentir jaloux les uns des autres, ce genre de choses ne devrait pas se produire chez les Sahaja Yogis, et si cela se produit, cela signifie que vous n'êtes pas un Sahaja Yogi. Il est vraiment nécessaire de faire son introspection et de nettoyer ses propres défauts. Nous, les Indiens, nous nous battons tout le temps. Nous disons que notre pays est un grand pays d'amour et de paix, ceci et cela, mais à quoi cela sert-il? Donc, si quelqu’un parle mal des autres, il faut le stopper parce que celui qui parle et celui qui écoute ne se comportent pas de la façon dont un Sahaja Yogi devrait le faire. Donc, si nous nous corrigeons cette attitude, notre organisation sera grande et belle, Sahaja Yoga s’élèvera et il sera possible de donner à la Réalisation de très nombreuses personnes. Nous devons comprendre notre responsabilité par rapport à cela.

Si vous lisez les journaux, il y n’a que des choses choquantes qui se produisent tous les jours- pourtant, dans ce Kali Yuga, vous avez reçu votre Réalisation, le plus haut niveau de votre esprit. Donc, votre responsabilité consiste à arrêter ces choses avec votre volonté. Il n'y a rien à combattre, vous pouvez résoudre les problèmes de la société avec la puissance de votre volonté ou le pouvoir de votre âme. Et la seconde importance de Sahaja Yoga, c'est que les gens qui font de mauvaises choses, tout en se croyant très astucieux, seront exposés.

Le dharma ne signifie pas que vous êtes devenus des saints qui doivent rester en samadhi. Mais l'état que vous avez atteint, la joie que vous avez appréciée, vous devez la donner aux autres, en parler aux autres. Votre comportement doit montrer que vous êtes spécial. Si vous vous comportez comme des gens ordinaires (et vous disputez) cela crée une mauvaise impression. En voyant la paix, la tolérance et la générosité que vous montrez, les gens seront surpris ; il n’y a rien à faire, il suffit d’observer les chose en étant distancié, cela fonctionnera. Donc, nous devons faire notre introspection, savoir où on en est, ce que nous faisons ...
Une fois que les personnes sont des Sahaja Yogis, elles sont très attachées à leurs enfants. L’enfant est tout pour eux, il y a un grand attachement. C'est un gros problème, surtout en Inde. Les gens pensent qu'ils s’occupent de leurs enfants, mais ils doivent comprendre que le monde entier est géré par le Divin, alors pourquoi s'inquiéter? Vous devez prendre soin de vos enfants, mais avec détachement. Donc, au lieu d'abandonner les choses (matérielles), "mamtwa", vous arriverez à ce niveau de détachement avec la pratique de Sahaja Yoga. Pour atteindre ce niveau, ne courrez pas après des mythes, soyez heureux dans une vraie joie de l'âme et en étant le témoin des choses. Et vous serez surpris de voir que vous allez abandonner et oublier les choses (matérielles) très facilement, comme si vous regardiez du théâtre, vous serez complètement détachés.
Quand vous aurez nettoyé votre Vishuddhi, votre vision changera et vous recevrez l'aide du divin. Vous aiderez à changer la situation, à réunir les choses. Par exemple, quelqu’un est venu me voir et a commencé à raconter de mauvaises choses sur une autre personne. Je lui ai dit que cette personne me disait beaucoup de bonnes choses à son sujet. Et le lendemain, j'ai découvert qu'ils étaient devenus de très bons amis. C’est de cette façon nous devons réjouir les gens, pour renforcer la collectivité. Si quelqu’un a des difficultés, on doit tous l’aider. Nous faisons désormais partie intégrante de l'être tout entier.
Cela devrait se passer au niveau mondial. J'ai entendu dire que les Allemands sont allés en Israël pour introduire la Méditation Sahaja Yoga parce qu'ils avaient le sentiment que comme les Allemands avaient torturés les Juifs dans le passé, il était maintenant de leur devoir de leur donner la Réalisation du Soi. Et cette façon que des personnes en Israël pratiquent Sahaja Yoga.
Je vais vous parler d’une autre belle histoire. Quand J'étais en Egypte, vingt Sahaja Yogis d'Israël sont venus rencontrer les Sahaja Yogis égyptiens. Ils étaient comme des frères les uns pour les autres. Je ne leur ai jamais demandé de faire cela, cela leur vient de l'intérieur, c’est un lien inné. Mais cela ne se produit que lorsque vous êtes détachés.
En Inde, les castes sont un gros problème, il y a des problèmes entre hindous et musulmans. Mais, avec Sahaja Yoga, ils sont tous ensemble et ne se soucient pas de cela. Une fois, j'ai demandé à un Sahaja Yogi si un autre Sahaja Yogi était noir ou blanc, et il m’a répondu qu'il ne s’en souvenait. Cela se produit uniquement lorsque vous êtes à ce niveau élevé de Sahaja Yoga, c’est de l'amour ; une mère ne différencie pas ses enfants, qu'ils soient noirs ou blancs. Elle les aime tout simplement. C'est la puissance de l'amour qui nous réunit tous ensemble. Et la négativité qui nous sépare, tombera. Avant, vous ressentiez de la jalousie par rapport aux autres, mais par l'éveil de la Kundalini, vous recevrez cette puissance de l'amour et vous ressentirez de l'amour pour les autres. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Rajalakshmi Puja, Delhi, Inde, 07/12/1996
publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire