lundi 13 mai 2013

La chasteté est le fondement du dharma

« Toute la programmation des Shaktis a été faite de telle manière que nous ayons la mère comme première Shakti, la Mère Primordiale (Adi Shakti). Ensuite, nous avons trois Shaktis qui sortent d’elle, comme vous le savez : Mahakali, Mahalakshmi, Mahasaraswatî. Et puis nous avons leurs enfants : les frères et les sœurs. Alors, avant que ne soit créé le pouvoir de ce que nous appelons l'épouse ou l'époux, c'est le pouvoir de la sœur qui est créé.
Comme vous le savez Brahma, Vishnou, Mahesha (Shiva) sont nés de ces trois Shaktis, et ils avaient tous des soeurs. Et leurs sœurs se sont mariées. Par exemple, la sœur de Vishnu, qui est Parvati, a été mariée à Shiva. Il est très important de comprendre que ces trois types de pouvoirs jouent toujours sur les chakras. Et si vous comprenez ces trois pouvoirs, la façon dont ils jouent, alors vous comprendrez quelle est l'importance de Vishnumaya.
Vishnumaya est le pouvoir de la sœur, au sein de la famille. Alors que le féminin est le pouvoir, le masculin est la puissance cinétique qui affirme les pouvoirs de ces trois (Shaktis) qui l'entourent. Ainsi, lorsque le pouvoir masculin entre en action, tous ces pouvoirs deviennent des aides agissant en association avec lui.
Or, il est primordial de comprendre le pouvoir de Vishnumaya, parce que le pouvoir de la Mère consiste à protéger votre innocence, car c'est la chose la plus importante. Pour protéger votre innocence, il y a le pouvoir de la Mère. Maintenant, le pouvoir de Vishnumaya est de protéger votre chasteté. Parfois, vous ne comprenez pas ce que sont la chasteté et l’innocence. L’innocence est une puissance sur laquelle on n’agit pas. Par exemple, nous avons l'électricité dans notre maison, l'électricité existe comme l'innocence existe en nous ; mais la chasteté est la mise en action de l’innocence.

Une personne ne peut pas dire: "J'ai fait cela en toute innocence" - non, ce n’est pas cela. Parce que, si ce que vous faites est innocent, cela ne peut pas nuire à votre caractère, à votre innocence ni à votre droiture. Donc, ces gens qui disent comme ça, que "je l'ai fait innocemment" ont tort, parce que si vous faites quelque chose avec innocence, cela devient chaste. Donc, quand l'innocence est mise ne pratique, elle devient la chasteté.
Vous devez respecter votre chasteté. La chasteté est le pouvoir de Vishnumaya en nous, le pouvoir de Gauri, qui est la vierge pure. Gauri ne se marie pas. Comme vous le savez, Vishnumaya a été créé, et juste après sa naissance, elle a été tuée par (le démon) Kamsa.

Or, pour comprendre l'importance que la chasteté a en nous, nous devons savoir que la chasteté est le fondement de tous les dharmas. Tant que vous n’avez pas le sens de la chasteté, vous ne pouvez pas avoir de dharma. Le dharma n'est pas possible, parce qu’il est la base, ce serait un château de cartes, si vous n'aviez pas la chasteté pour base, cela s'effondrerait simplement en un rien de temps.??
La chasteté a été éveillée en vous, et la chasteté fonctionne en vous en tant que Gauri, en tant que kundalini. Donc, si vous allez à l'essence même de la vie religieuse, la vie droite, la vie de Sahaja Yoga, vous (trouvez) la chasteté. Vous ne pouvez pas varier de cela. Or, cette chasteté vous donne les "maryadas", c'est-à-dire qu’elle vous délimite.
-Shri Mataji parle à quelqu’un -... Donc, la chasteté, c’est ce qui vous donne les "maryadas", qui vous donne les limites. Comment vous donne-t-elle les limites?

Par exemple, les éclairs dans le ciel. Lorsque deux nuages, qui sont comme deux Sahaja yogis pourrait-on dire, sortent de la mer, il y a de l'eau pure dans ces nuages, et ils doivent répandre leur pluie. Quand ils se rapprochent (au point de) heurter les limites de leur ego, ou qu’ils se battent les uns contre les autres, ou s’affrontent d’une quelconque façon, il y a cette chasteté, cette foudre qui entre en action, cette foudre qui dit ainsi : "vous avez tort. Pourquoi vous battez-vous? Pourquoi heurtez-vous l’ego de l'autre?" C'est le travail de la sœur.

Hier, nous avons eu beaucoup de sœurs (lors du festival du raksha bandhan). Maintenant, le travail de la sœur n'est pas de prendre parti, mais de montrer que, si vous outrepassez les limites de la fraternité, alors il y aura des éclairs.
Or, ce pouvoir de la foudre est une partie du pouvoir de Shri Krishna, il l’a extraite de lui-même. C'est pourquoi il est devenu une incarnation aussi gentille et douce, car il a sorti de lui-même (cette foudre). Il a dit: " maintenant, tu es devenue ma sœur, et chaque fois qu'ils essaient de mal se comporter, il vaut mieux que tu t’en occupes." Et c'est comme ça que Shri Krishna est devenu une incarnation aussi gentille et très – il est appelé romantique- parce qu'il a extrait de lui l’aspect de la sœur (la foudre) et il a réussi. Mais elle était toujours avec lui et elle a travaillé avec lui, parce que la sœur, au sein de la famille, doit s’assurer que les frères ne se battent pas, qu’on s’occupe bien d’eux, que personne ne les provoque : elle leur dit ce que sont les "maryadas", c'est-à-dire jusqu'où aller - jusqu'où aller. »
Shri Matajai Nirmala Devi, Vishnumaya Puja. Wimbledon, Londres, 01/09/1985

Aujourd’hui, c’est l’Akshaya Tritiya , selon le calendrier védique, Akshaya signifie qui ne diminue jamais, tritiya est le troisième jour de la moitié brillante du mois lunaire de Vaisakha. Pour plusieurs raisons, ce jour d’Akshaya Tritiya est considéré de bon augure, idéal pour lancer de nouvelles entreprises et pour les mariage, etc… Le Soleil et la Lune sont évidemment les plus radieux en ce jour.
Il existe de nombreuses légendes associées à l’Akshaya Tritiya. La répandue étant celle de l’ami d’enfance de Shri Krishna, Sudama , qui va lui rendre visite à Dwarka. Le pauvre brahmane et compagnon d'école de Shri Krishna, arrive au palais de Shri Krishna dans l’intention de lui parler de sa condition misérable. Il a honte de n'avoir pas pu apporter plus qu’une simple poignée de riz soufflé, du "poha", pour son ami, en gage de son amour.
Toutefois, Shri Krishna remarque son petit sac et se met à manger tout le "poha" de son ami avec un plaisir évident. Sudama, stupéfait de voir un tel honneur décerné par un roi à un si humble cadeau, se sent totalement baigné de l'amour et de l'hospitalité de Shri Krishna. Il en oublie totalement de demander à Shri Krishna de l'aider financièrement, raison pour laquelle il est venu le voir et repart ainsi les mains vides.
Mais en arrivant à son village, Sudama voit qu'un palais se tient là où il y avait sa cabane, et que son épouse et ses enfants sont habillés magnifiquement. Ainsi le jour de la rencontre entre Sudama et Shri Krishna se fête lors d’Akshaya Tritiya.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire