jeudi 9 mai 2013

Gourou Nanak, une pleine Lune

« Le travail n'est pas important. Ce qui est important, c'est votre Esprit, votre maîtrise. Du travail, de toutes façons, vous n’en aurez pas après un certain temps, donc ce travail-là n'est pas important. Il vaut mieux s’occuper de la nouvelle tâche qui vous avez entreprise, oubliez votre travail, oubliez ces choses. Ce qui est important, c'est votre Esprit. Sinon, vous ne pouvez pas devenir un gourou. L'Esprit est ce qu'il y a de plus important, le reste est absolument insignifiant, zéro.
J'ai essayé très lentement de vous sortir de la boue du matérialisme et de ces choses banales. ..Donc, vous devez faire de vous-mêmes des maîtres, et Dieu vous donne toutes les bénédictions, vous donne tout. Mais l'idée d'une vie luxueuse doit être abandonnée. Les gens veulent avoir une vie de luxe, alors ils auront le luxe de ce monde, mais pas celui des bénédictions de Dieu. Vous devez choisir entre les deux celles que vous voulez : soit vous menez une vie luxueuse ici, soit vous menez une vie de luxe sur le plan matériel, ou vous menez une vie dans le luxe avec les bénédictions de Dieu. Le temps est venu de choisir entre les deux.
Donc, rien n'est important. Vous voyez, l'insécurité (qu’entraîne) l'argent est aussi une autre absurdité- vous, au moins, ne devriez pas connaître cela. Je veux dire qu’au mois, vous (les Occidentaux), vous ne souffrirez jamais de la faim, mais les Indiens, s'ils ne travaillent pas, souffriront de la faim. Vous, vous ne souffrirez jamais de faim. Si vous êtes au chômage, le gouvernement est encore plus satisfait, dans la mesure où vous ne les embêtez pas. Si vous restez chez vous à méditer, ils seront très heureux !
Donc, gagner plus d’argent ou faire de l'argent n'a aucune importance du point de vue de Sahaja Yoga. La chose la plus importante, c'est d'être l'Esprit. Pour y parvenir, il faut faire ce qui doit être fait. Tout le reste peut attendre, mais veillez à ne pas faire souffrir votre Esprit.
Car vous devez devenir comme Gourou Nanak, "une pleine lune". Combien d'argent gagnait-il ? Vous devriez le découvrir. Comment menait-il sa vie ? Il n'y a aucun souci à se faire à propos de l'argent, parce qu'on n'a pas besoin de plus d'argent que ce qui est nécessaire pour se loger et se nourrir. Et l'argent vient quand on en a besoin, quelquefois pour des urgences...
Mais le dévouement envers votre esprit doit être total, complet, et pas envers votre travail, en fait, parce que cela va de paire.
Si vous n'êtes pas inquiet au sujet de vous-même après la Réalisation, au sujet de votre Esprit, vous aurez tous les problèmes du monde. D'abord et avant tout, des problèmes financiers. Ensuite, des problèmes physiques, mentaux, émotionnels, toutes sortes de problèmes suivront. Parce que si J'ai éveillé votre Kundalini, J’ai fait une partie (du travail), mais l’autre partie c’est votre cœur, que vous n'avez pas ouvert… Votre cœur doit être ouvert. Vous êtes toujours inquiet au sujet de votre père, mère, frère, sœur, épouse, enfants. Ouvrez votre cœur pleinement à Sahaja Yoga, sans doute, alors seulement, la conscience sans doute va s'installer. Tant que vous n’ouvrez pas votre cœur, l’éveil de la Kundalini n'a pas de sens. Parce que la Kundalini s’élève mais le cœur n'est pas ouvert. Si la Terre Mère envoie son pouvoir dans la graine et que la graine ne s'ouvre pas, à quoi cela sert-il alors? C’est du gâchis…
Ouvrez votre cœur à l'Esprit et dites : "Mère, nous sommes l'Esprit". Vous devez prendre conscience de ceci. Peut-être que nombreux aussi sont ceux qui ne réalisent pas que vous êtes venus sur cette terre pour être l'Esprit, et non pour être des travailleurs. Comprenez votre grandeur, sachez que vous n'êtes pas des gens ordinaires. C'est ce pourquoi vous avez été bénis. Qui a été autant béni ? Blake vous a décrit il y a longtemps ; il a dit que des personnes comme ceci et cela vont venir sur terre, des "hommes de Dieu". "Hommes de Dieu", qu'avez-vous dans le cœur ? Votre cœur sera comme une pierre ; à moins que la lumière de l’Esprit ne le pénètre, ce sera un cœur de pierre et cette blessera tout le monde et vous mènera à votre perte. Ouvrez votre cœur- à cent pour cent
Shri Mataji Nirmala Devi, anniversaire de Gourou Nanak, Londres, 01/11/1982
Publié par dictionnaire sahaja yoga

1 commentaire:

Marie-Odile a dit…

Ouvrir son coeur, aimer, pour que se dissolvent toutes formes de jugement, censure, d'attachement, instincts de domination, colère, violence... Est-ce bien ce que nous devenons ? Il ne suffit pas de recevoir la réalisation, il faut travailler, méditer, se nettoyer, s'introspecter, pour que cette transformation devienne RÉALITÉ ; que nous soyons RÉELLEMENT tout amour, douceur, compassion, générosité, sans calcul, pas des prêcheurs. Sinon nous sommes perdus dans la maya.

Enregistrer un commentaire