jeudi 4 avril 2013

Une autre façon de diminuer son ego


« La pire chose qui puisse arriver à l'être humain c’est l'ego. C’est la pire, une possession vaut mieux, car au moins vous sentez le picotement de celle-ci. Mais vous ne sentez jamais le pincement de l’ego. C'est-à-dire que vous n’avez jamais l'impression d’avoir de l’ego et vous pensez que vous êtes la personne la plus correcte, que vous êtes la meilleure et votre mauvaise humeur se lit sur votre nez. Je peux voir votre air snob : "ah," sur ce nez qui pointe. Un tel ego, un tel ego, et les Indiens ont également attrapé cet ego de vous ... Les Indiens qui ont été en contact avec vous ont développé cet ego et on peut voir la différence : dans les villages ordinaires, les gens essaient d'être gentils, sympathiques, bons. Comment? En comprenant la bienveillance, une présence bienveillante est apaisante, réconfortante, captivante, belle. Et comment développez-vous cela? Une bonne idée, c'est de faire un petit "aarti" à ma photo. Or, quand vous (chantez) l’aarti aussi, l’un criera de toute sa voix, il essaiera de diriger les autres. Puis un autre essaiera de diriger les autres. Cela ne devrait pas se passer ainsi. Il devrait y avoir une homogénéité. Je peux discerner qu’il n'y a pas de rythme. Chantez dans le même ton, le même style, essayez de ne faire qu’un, il devrait y avoir une harmonie.

De façon humble, joyeuse, nous chantons, nos cœurs chantent, nous sommes tous ici pour le faire. Donc, beaucoup d'entre nous ressentent cette joie, nous sommes si nombreux. Mais cela a un très mauvais effet sur les autres quand ils vous voient comme ça (chanter sans harmonie). Je veux dire que n’importe qui serait choqué, alors qu’en Inde, Sahaja Yoga se répand car on voit l'amour entre les personnes.
Là, si nous posons notre attention sur l'Esprit, nous sentirons la collectivité. Comme Je vous l'ai dit hier, l’attention devrait découvrir combien de fois vous avez parlé gentiment aux autres et combien de fois vous vous êtes querellé. Même si quelqu'un a des mots durs envers vous, restez simplement silencieux, ne vous sentez pas mal, ce n’est pas grave, ça va et vient.

Ainsi certaines personnes sont négatives dans le sens où elles sont sur le côté gauche (trop émotives), et certaines personnes sont négatives parce qu'elles sont sur le côté droit (trop dirigistes). Parfois, ces combinaisons fonctionnent très bien : quand un homme dominateur cherche à dominer une personne du côté gauche, ils sont de grands amis, rien de tel. Parce que l'un domine et l'autre se soumet. Dès que la personne à gauche devient un peu équilibrée ou tente d’aller vers la droite (plus dans l’action), la personne dominatrice commence à s'opposer. Ensuite, ils sont les pires ennemis l’un de l'autre. Cela arrive comme ça, alors soyez sur le qui-vive. Ainsi, une personne qui est négative et du côté gauche, devrait essayer de revenir au centre et de même, une personne qui est sur le côté droit devrait revenir à l’équilibre ....

Le Christ a lavé les pieds de ses disciples, pensez simplement à cela. Et c'est ce que fait un Sahaja Yogi sensé. Il lave les pieds d'un autre disciple. Si vous vous souvenez d’Aradhna, ma petite-fille, lorsque vous êtes venus chez moi. Il y avait, Je pense, huit ou dix d'entre vous. Elle a pris une petite bassine et a lavé les pieds de chacun d’entre vous. A chaque fois, elle la rapportait à la salle de bains, jetait l’eau, et la remplissait de nouveau pour la rapporter avec une grande conviction. Elle avait cinq ans, elle n'avait même pas ses cinq ans et elle a lavé les pieds de tout le monde, les a essuyés, encore une fois. Elle l'a fait pour tout le monde et puis après elle est venue pour mes pieds, disant: «Je ne vais pas observer les gens, je vais vite m'en aller maintenant que j'ai fait mon travail. Et elle s'en est allée. Aradhna est une (petite) Sahaja Yogini d'une très grande qualité, elle est d’une très grande qualité, mais elle a pensé que la meilleure façon de montrer l'essence de la collectivité était de laver leurs pieds. "Une partie de moi n'est pas bien, laissez-moi la nettoyer (en vous lavant les pieds)."

Par exemple, si vous pensez à moi, vous comprendrez à quel point Je travaille dur pour vous. Pourquoi? Parce que Je vous aime beaucoup et que vous êtes une partie intégrante de moi-même. Si vous n'êtes pas bien, Je ne vais pas être bien.

Si vous avez de la considération, alors vous ne penserez jamais que quelqu'un est inférieur à vous. Il est préférable de laver les pieds de quelqu'un que de se laver les pieds, ce serait une bonne idée. Diminuez votre ego tout le temps. Le Prophète Mohammad a utilisé cette méthode. Mais la meilleure méthode a été utilisée par Gourou Nanaka. Il a dit, "que tous les Sikhs fassent un peu de "seva". Ils doivent par punition, faire un peu de "seva". Alors, qu'est-ce qu'un "seva" dans un groupe? Quelqu'un doit s'asseoir, même un gourou, un très grand gourou, pour nettoyer les chaussures de tous les gens qui sont venus au programme. On lui donne du cirage, une brosse et tout …Quiconque est arrogant devrait le faire. Quiconque se querelle ou se bagarre devrait le faire. Quiconque est blessant devrait le faire. Et ça a marché, ça marche. »
Shri Mataji Nirmala Devi, conseils donnés à Chelsham Road sur la léthargie, Londres, 27/09/1980

En Inde, le "seva" ou le service désintéressé aux autres est une tradition de longue date. Chez le sikhs en particulier, il continue à être largement pratiqué car cela noue les liens de la communauté et enseigne aux jeunes l’humilité.
Cette notion de service social et d’acte d’humilité est aussi au cœur du message du Christ :
« Jésus leur dit: les rois des nations les dominent et ceux qui ont autorité sur elles se font appeler bienfaiteurs. Il n'en est pas de même pour vous. Mais que le plus grand parmi vous soit comme le plus jeune, et celui qui gouverne comme celui qui sert. Car qui est le plus grand, celui qui est à table ou celui qui sert? N'est ce pas celui qui est à table? Et moi, cependant, Je suis au milieu de vous comme celui qui sert. »
Luc 22:24-27
« Si donc je vous ai lavé les pieds, Moi le Maître, vous aussi vous devez vous laver les pieds les uns aux autres; car, Je vous ai donné un exemple, afin que, vous aussi vous fassiez comme moi Je vous ai fait. En vérité en vérité, Je vous le dis, le serviteur n'est pas plus grand que Son Seigneur, ni l'apôtre plus grand que celui qui l'a envoyé. Si vous savez cela, vous êtes heureux, pourvu que vous le mettiez en pratique. »
Jean 13:14-17

Publié par dictionnaire sahaja yoga

1 commentaire:

monique a dit…

toujours de merveilleuses photos pour accompagner les textes !!

vraiment du beau travail !

Enregistrer un commentaire