lundi 22 avril 2013

Parlez-nous du conscient

Sahaja Yogi: Shri Mataji, pourriez-vous nous en dire un peu plus sur le conscient?
Shri Mataji: Le conscient? Qu'est-ce que vous voulez savoir sur le conscient? Vous voyez, le conscient, c'est l'esprit quand vous êtes éveillé et que vous voyez les choses. Mais il y a aussi l’inconscient derrière cela, et il y a un subconscient, et un supraconscient, et au-delà du supraconscient, il y a aussi le Supraconscient Collectif ; et au-delà du subconscient, il y a le Subconscient Collectif.
Il existe un Inconscient. L'Inconscient est, d’une certaine façon, nous pouvons dire que c'est la Kundalini. Or, quand elle pénètre votre conscient, vous devenez illuminé.
Le conscient est l'esprit qui est perceptif à l'environnement, informé de tous les gens qui sont là, au courant de toutes les choses. Mais le conscient illuminé, qui est d'un niveau élevé, est beaucoup plus sensible aux choses que vous ne l’êtes. Par exemple, Je suis tout à fait consciente des gens qui ont un blocage au cœur, et Je suis tout à fait consciente des gens qui ne sont pas encore là. Je suis tout à fait consciente des gens qui sont vraiment là, et Je suis tout à fait consciente des gens qui ne sont pas proches. Mais tout va bien pour moi, parce qu’avec mon conscient, Je peux les faire évoluer. Donc la situation est différente pour moi.
Mais pour d'autres personnes, il se pourrait que votre conscient soit tout le temps dépendant de votre niveau d'avancement. Il s’inquiète peut être pour de toutes petites choses, comme : "Je dois rentrer à la maison maintenant et il se fait tard, et est-ce que j’aurais un bus ou pas?" Ce pourrait être de ce style. Ensuite, un autre conscient pourrait penser : "jusqu’où puis-je méditer ? Jusqu'où je peux aller avec la méditation, toutes sortes de choses ". Mais on pourrait avoir un conscient illuminé, qui, s’il est illuminé, reçoit simplement toute l'essence de ce que Je dis, se développe et se nourrit lui-même.

Ainsi, lorsque vous êtes illuminés, le conscient ressemble à un arbre dans lequel maintenant la sève s’écoule. Il se peut qu'il soit juste comme une feuille ou peut être comme une fleur, ou peut-être comme un fruit. Donc il change de forme une fois qu'il reçoit la Réalisation. Si une personne reçoit la Réalisation, alors le conscient se met en marche, recevant de plus en plus de lumière.

Disons, par exemple, que grâce à l'électricité vous pouvez voir cette pièce. Vous pouvez en voir une autre, encore une autre pièce, vous pouvez faire le tour et voir encore et encore. Vous verrez toutes les pièces, puis vous percevez toutes les pièces, donc vous serez conscient de tout cela. Mais au début, vous n’êtes conscient que de la pièce dans laquelle vous êtes, n'est-ce pas ?

Ainsi, la définition du conscient ne peut être donnée après la Réalisation. Disons qu’une personne comme moi, par exemple, a un conscient qui pourrait envelopper le monde entier. Ou bien le conscient d'une personne qui est une âme Réalisée, qui n'est pas encore (capable de se porter) n’importe où, qui débute, est seulement conscient de l'endroit où est la droite, la gauche, où les choses sont.
Donc, avant la Réalisation, le conscient voit les choses qui sont autour de soi. Là aussi, il y a des catégories. Certaines personnes voient, par exemple les artistes peuvent voir quelque chose, et un scientifique peut voir quelque chose, un autre qui est un poète verra quelque chose, donc cela dépend de la façon dont est le conscient, quelle est sa tendance. Mais là encore, il ne verra pas la chose subtile qui est derrière, et cela n’est possible qu’une fois que vous obtenez votre Réalisation. D’accord? »
Shri Mataji Nirmala Devi, après le Sahasrara, Sydney, Australie, 06/05/1987
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire