mardi 16 avril 2013

La valeur de l'artisanat


« Vous devez manger des aliments plus naturels, moins artificiels. Tout ce qui vous donne une meilleure qualité de vie et qu’on appelle alternatif, est bien. Ces solutions alternatives sont bonnes, mais cela ne signifie pas que vous allez voyager sur un char à boeufs. Vous pouvez exporter vos trains, vos voitures en Inde et importer en retour du Khadi. (Coton tissé à la main avec un rouet)
Il nous faut cette compréhension mutuelle, car nous sommes partie intégrante d'un seul tout. Nous ne pouvons pas vivre de notre seule croissance, sinon nous devenons funestes, voyez-vous, comme une cellule qui mangerait une autre cellule. C’est obligatoire, si vous êtes automatisés, vous devez absorber les autres, parce que vous produisez beaucoup et vous devez trouver des marchés pour écouler votre production, vous devez fournir, vous devez exporter et trouver ensuite d'autres pays qui exploiteront votre production.

Les gens ont énormément de respect pour le Mahatma Gandhi, mais Je ne sais pas s'ils ont compris ce qu'il a dit à propos de la mécanisation. Cela ne signifie pas que les gens qui travaillent sur des machines devraient abandonner leur travail, pas du tout, mais certains d'entre eux peuvent fermer. Par exemple, les jouets en plastique pour les enfants, c’est horrifiant. On ne peut même plus trouver de jouets en bois désormais, rien que du plastique. Les enfants touchent ce plastique, Je veux dire, comprenez qu'on ne peut pas ressentir le plastique (ce n'est pas vivant comme le bois).
C'est ce qu'un Sahaja Yogi doit comprendre. Voilà aussi comment vous pouvez résoudre le problème de l'environnement. Dieu merci, d’une certaine façon, votre richesse et votre excès d’industrialisation vous ont poussé en Occident à réaliser la valeur de l’artisanat - même au Portugal et J’en suis heureuse. Mais en Inde, si vous offrez à quelqu'un un objet fait main, on dira: "Mon Dieu, ils n'ont pas d'argent." Mais, si c’est de l’acier inoxydable, "Formidable !". Ils vous serviront le thé dans de l’acier inoxydable ou du verre, c’est très (tendance). Si vous servez le thé dans de la céramique, "Oh, qu’est-ce que c’est, de l'artisanat?"
Il faut leur expliquer (la valeur de leur artisanat). Mais, si vous créez une demande, cela ce passera bien car les Indiens s'intéresseront alors à leur artisanat. Mais à partir d’ici, (de l’Inde), vous ne pouvez pas faire grand-chose. J'ai pu constater que le savoir faire et habileté ont disparu. Très peu de gens possèdent encore ce savoir faire. Même s’il faut confectionner un manteau à la main, ils n’y arrivent pas. Ils doivent utiliser une machine, qui en coupe vingt-cinq à la fois, vous voyez.
Ensuite, le problème, c’est que vous devez avoir la bonne silhouette, parce que ces manteaux ne vont qu’à une silhouette particulière. Vous ne pouvez pas avoir votre propre forme indépendante. C'est comme toutes les choses faites à la machine, vous voyez. Vous devez tous avoir cette forme, sinon cela ne vous va pas. Donc, c'est une silhouette idéale. Donc, tout le monde travaille en ce sens. Voyez, un nouvelle machine apparaît, voyez-vous, pour ce genre de chose, puis de nouveaux styles font surface. C'est tellement artificiel… »
Shri Mataji Nirmala Devi, discours à Nirmala palace, Londres, 07/06/1982
plus sur : http://notreterre.wordpress.com/
publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire