jeudi 21 mars 2013

Reconnaissez-moi

Shri Mataji, à ce stade du programme public, explique où se trouve le Vide au niveau de la tête : Elle fait le tour du crâne avec son doigt au-dessus du chakra de l’Agnya et dit :

« Mais tout le Vide se trouve ici, et ce Vide est appelé Ekadesha Rudra, ce Vide, en entier. Il entoure (la tête) comme un anneau et cet anneau est très important car il vous vient du Vide. Si vous êtes allé voir un mauvais gourou, vous avez (cette barre au niveau du front ; Shri Mataji se passe les doigts sur le front au-dessus de son point de kumkum) C'est lui qui est le cavalier (Shri Kalki)- le cavalier qui possède les onze pouvoirs de destruction (que sont les Ekadesha rudras), qui viendra pour écharper : alors, il ne vous donnera pas de conseil, il ne viendra pas pour vous racheter, ni donner la Réalisation. Il écharpera ceux qui ne sont pas Réalisés, et il émancipera ceux qui sont Réalisés.
Vous voyez, c'est la dernière chose que vous ne demandez pas en ce moment. Vous avez encore le temps de sauver un peu plus de gens, parce qu'il n’interrogera personne, il ne vous donnera pas plus de temps.
Cette époque sera celle de la destruction totale de toutes les forces sataniques. Voilà, ce que sont les Ekadeshas qui amassent ici (dans le Vide), parce que tous ces gourous horribles se trouvent là (dans le Vide). Ce que sont les Ekadeshas (au niveau du front). Et il y a une chose à savoir, c’est qu’on devrait se débarrasser de cela (de ce problème) très facilement.

Or, les deux enfants de Rama (Lav and Kush) qui sont nés ici (Shri Mataji montre le Vide), sont dotés du Soleil et de la Lune. Le Soleil et la Lune sont tous les deux ici (au niveau de l’Agnya). Et le Soleil est devenu - comme Je vous l'ai dit – Bouddha, ultimement (au niveau de l’ego), et non en fin de compte, Mahavira est là (au niveau du super ego, pour la Lune). Mais quand ils étaient sur terre, Bouddha a parlé de non-violence et les gens ont pensé à la non-violence envers les poulets, les punaises.
Ces dévots de Mahavira - les jaïns- nous avons une horrible communauté de jaïns en Inde et ils croient au végétarisme jusqu’à une telle extrémité, qu'ils vont chercher un brahmane, lui versent de l'argent, le mettent dans une cabane, et apportent dans cette hutte toutes les punaises du village, et les insectes se nourrissent de son sang. C'est un fait, aujourd'hui encore ils le font. Et puis, ils paient peu d'argent pour le brahmane, parce que les punaises ont été nourries.

Maintenant, dites-moi, face à ce genre de végétarisme absurde, est-ce que Je vais donner la Réalisation à des poulets? Pensez-y simplement. Ou à des punaises ou des vers de terre?
Vous êtes des êtres humains, vous devriez manger de la viande venant d’animaux qui ne sont pas plus gros que vous, parce que cela est horrible. Mais vous pouvez manger la chair des animaux plus petits que vous. Il n'y a pas de mal à manger cela. Et ce genre de végétarisme absurde (qui consiste à dire): "ne faites pas de mal aux animaux" alors qu’ils ne rechignent pas à faire cela (à laisser une personne se faire piquer par des punaises). Les jaïns …n’hésitent pas à aller à la chasse et tuer quoi que ce soit, mais ils ne mangeront pas de poulet ni même de l'ail. Or, l'ail, comme vous le savez, est très bon pour le coeur. Mais ils ne mangent pas d'ail. C'est très bon pour le cœur, c'est très bon pour les personnes qui ont tendance à un durcissement des artères, lorsque la circulation est un problème. C’est très bon de manger de l’ail aussi en cas de coup de froid. Les personnes qui souffrent de rhume, si elles mangent régulièrement une gousse d’ail frais le soir, avant de se brosser les dents, se sentiront beaucoup mieux- ainsi, c’est ce que Je dirais au sujet de l’ail-

Donc, ces sept centres se trouvent ici (au cerveau). Or, l’os de la fontanelle est le centre du cœur. Maintenant, imaginez, il se trouve au centre. Alors, où est-ce que Je me (situe)? Je veux dire, ce sont tous les sept centres, donc suis-Je comme une (bulle)? Mais si Je suis dans votre cœur, Je suis ici.
Donc, la clé de Sahaja Yoga, c'est que vous devez me reconnaître. Si vous ne pouvez pas me reconnaître, vous ne pouvez pas progresser en Sahaja Yoga, Je dois l'avouer franchement. Parce que... (inaudible) Je n’ai pas dit cela dans mes premières conférences, mais Je dois dire : "s'il vous plaît, maintenant, reconnaissez-moi." En tant que Mère pour vous, Je vous demanderai de me reconnaître. Et vous n'avez rien à me donner, prenez simplement de moi, prenez-le vous-même, mais reconnaissez-moi. Si vous me démentez, alors cela ne s’ouvrira pas (Shri Mataji montre le Sahasrara), il sera toujours brouillé.
C'est pourquoi, à la fin (de la séance de Réalisation du Soi), vous dites: "Mère, donnez-moi ma Réalisation." Parce que Je suis venue sur cette terre pour vous donner la Réalisation. C'est mon travail. C'est l'un des pires emplois que l'on peut avoir ! Rires
Parce que c’est si difficile de parler aux gens, de leur parler de ce sujet, et ils sont tout le temps en état de stress, ils sont si agressifs et ils se mettent à se battre. C'est le travail d'une mère, c'est un travail ingrat, un travail tout à fait ingrat. Je dois le faire car aussi, seule une mère peut le faire ....

Quoi que Je sois, Je le suis et Je suis amour - Je ne peux pas m'en empêcher. Je ne peux vraiment pas faire autrement. Je suis compassion. Un jour, Je me suis vraiment sentie très dégoûtée, un jour. Je me suis sentie très dégoûté de la façon dont les gens étaient et Je me suis dit : "oublie ça!" Et puis, soudain, J'ai vu ma photo et J'ai vu mes yeux, alors Je me suis dit: "Nirmala, tu es compassion, compassion, c’est plus fort que toi. Tu ne peux rien y faire." Je dois y arriver. Je sais que cela implique, que cela implique parfois que c’est trop, trop, mais Je dois y arriver.

Or, certaines personnes arrivent avec cette question: "Pourquoi vous, Mère?" Je réponds: "Pourquoi pas vous, c'est une bonne idée! Venez, et faites-le!"Rires
Ce serait mieux pour moi de prendre ma retraite! Rires
Il se pourrait que mon mari vous verse une pension, il serait trop content que Je trouve quelqu'un pour me remplacer. Mais Je n'ai pas encore trouvé la personne qui me remplacerait. J’aimerais que vous puissiez le faire, ce serait une bonne idée...»
Shri Mataji Nirmala Devi, programme public, New York, le 30/09/1981

Dans le cerveau, les chakras ne sont pas seulement des points sur la tête, mais des strates circulaires qui "découpent" le cerveau. Ces espèces de strates se superposent ; elles ne sont pas parallèles au sol mais un peu en oblique par rapport à celui-ci, un peu comme un chapeau sur la tête.  En fait, les Ekadeshas Rudras entourent le cerveau au-dessus de l’Agnya, et ce ne sont pas seulement localisés sur les onze points qui se trouvent le long de la racine des cheveux.
Ce sont les Ekadeshas qui, au niveau du front, amassent la négativité qui s’est accumulée dans le Vide. Et ces lourdeurs se retrouvent ensuite au niveau du front. Mais il est facile de s’en débarrasser avec la méditation. Cette photo est parfaite pour méditer sur les Ekadesha Rudras.

Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire