vendredi 8 mars 2013

Doit-on être végétarien?


Question: Qu'en est-il du végétarisme?
Shri Mataji: Il n'y a pas de "isme" en Sahaja Yoga, pas d’"isme" du tout. Voyez, dans la Bible il est écrit: "Toutes les créatures ont été créées pour vous, pour votre usage" et les gens qui ont besoin de protéines devraient manger des animaux plus petits qu’eux.
Or, par exemple, au Groenland, les gens ne peuvent pas du tout avoir de légumes, sont-ils des pécheurs (pour autant)?
Mais, Je devrais dire que les Américains devraient se mettre davantage au végétarisme. C'est bien pour eux car ils ont trop mangé de viande, cela leur donnerait un équilibre. Mais il n'y a pas de règle sauf qu’il ne faudrait pas manger d’animal plus grand que soi, parce qu'ils ont de plus grandes cellules musculaires et que ces cellules peuvent nuire à vos dents, à votre intestin.
Mais on peut manger les animaux de petite taille, si c’est nécessaire on doit les manger. Si ce n'est pas nécessaire- car les Indiens doivent manger de la viande…. Donc pour eux, il est nécessaire de manger de la viande, mais ils sont végétariens. Mais pas en Inde, tout le monde n'est pas végétarien maintenant, c'est mieux.
Mais, ce que Je dis est très logique et il faut comprendre quel genre de personne vous êtes: si vous êtes une personne du côté gauche, alors vous devez manger des protéines, mais si vous êtes une personne du côté droit, alors vous devez consommer des légumes et des glucides. C’est question de protéines, de glucides et de lipides, ce n'est pas une question d'animaux…
Et cette absurdité de végétarisme est allée si loin, si loin maintenant parmi les jaïns-Je ne sais pas si vous le savez- il y en a beaucoup ici, parce qu'ils savent faire de l’argent. Ces Jaïns ont commencé un drôle de style de végétarisme, Je pense, depuis bien longtemps. Tout d'abord il y a eu Neminath (le plus jeune cousin de Shri Krishna), qui a vu beaucoup d’animaux morts à son mariage, alors il a ressenti, Je veux dire qu'il a ressenti ce que parfois on ressent quand tant d'animaux sont tués (pour assouvir un repas de fête) et tout le reste. Cela s’appelle "tuparati" (tup signifie stupeur). Alors il a démarré le végétarisme. Mais maintenant, les jaïns ne permettent à aucun insecte de mourir, même les punaises, les moustiques, rien ne devrait mourir. Mais ils peuvent tuer des êtres humains, d'accord, pas les animaux. C’est si ridicule.
Shri Mataji Nirmala Devi, programme public, San Diego, USA, 31/05/1990

Neminath est considéré comme étant un Tirthankar, c'est-à-dire un gourou pouvant libérer les âmes. Il était le 22ème Tirthankar et aurait atteint la Réalisation du Soi de lui-même.
L’histoire :
Quand le jeune prince Arishtanemi (Neminath) fut en âge de se marier, il était toujours totalement détaché de ce genre de désir. Son père demanda à Shri Krishna de le convaincre Arishtanemi de se marier.
Shri Krishna cherchait un parti convenable pour Arishtanemi lorsque l'une de sa femme, Satyabhama, lui parla de sa sœur cadette Rajimati. Finalement, tout fut finalisé et la procession du mariage fut organisée. Des milliers de personnes, des rois, des princes, furent invités au mariage. Arishtanemi était monté sur un éléphant admirablement décoré et arrivait à destination. Soudain, il fut très surpris de croiser d’énormes cages clôturées sur le bord de la route. Un grand nombre d'animaux se lamentait au sein de ces cages. Il demanda des explications à son cornac : ces animaux allaient être tués par le boucher, pour préparer la nourriture de milliers de personnes qui allaient venir à son mariage.
Arishtanemi ne supporta pas l'idée d'être la seule cause de la mort de milliers d'animaux innocents ! Il fut rempli de dégoût et ordonna de libérer immédiatement les animaux. Sa future femme Rajimati, habillée en robe de mariée, perdit connaissance en entendant les nouvelles. Lorsqu’elle demanda à Arishtanemi pourquoi il avait agi ainsi, il répondit: ces animaux étaient prisonniers dans des cages, nous sommes tous prisonniers dans la cage du Karma. Le bonheur réside dans la liberté et non dans la servitude. Je veux suivre le chemin qui mène à la béatitude éternelle. Donc, s'il te plaît, ne m’arrête pas. En entendant cela, Rajimati décida également de devenir une sainte et vécut le reste de la vie en ascète.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire