mardi 12 mars 2013

Sachez quelle est votre personnalité pour adapter votre nourriture

Question: Est-ce que manger de la viande interfère avec ce processus (obtenir sa Réalisation)?
Shri Mataji: De quoi s’agit-il?
Sahaja Yogi: il répète la question
Shri Mataji: Non, non, non, pas du tout, mais voyez-vous, vous devez comprendre quel genre de personnalité vous êtes. Si vous êtes une personnalité du côté droit, alors vous ne devriez pas manger de viande, vous devriez prendre quelque chose de plus léger. Vous pouvez le faire, vous pouvez, Je les appelle les "mangeurs d'herbe", vous pouvez le faire.
Mais si vous êtes, disons, une personne du côté gauche, alors vous devez manger de la viande. Vous voyez, Je dirais qu'en général, les Australiens ne devraient pas manger autant de viande qu'ils en mangent; ils mangent trop de viande. Ils devraient prendre plus de légumes. Mais les Indiens devraient manger de la viande…. Donc, c’est selon le genre de personnalité. Je ne sais pas d'où vient cette idée que le végétarisme va vous mener à Dieu. En Inde, la plupart des gens sont végétariens parce qu'ils ne peuvent pas se permettre (d’acheter de la viande) vous voyez.

Question: Non, non, non. Je ne pense pas que notre attitude ici est d’aller à Dieu ... (le reste est inintelligible)
Shri Mataji: Ah, oui, mais ce n'est pas important pour tout le monde. Ce que Je dis, c'est que nous devons comprendre, il faut avoir du discernement, nous devons comprendre qui a besoin de quoi. Tout le monde n'a pas besoin de se mettre à la nourriture végétarienne. Tout le monde n'a pas besoin de se mettre à la nourriture non végétarienne. C'est le "prakruti" comme on dit, c’est en fonction de la nature de la personne. Vous devez savoir quelle est la nature de la personne. Si elle- supposons qu’elle souffre d’hypertension artérielle et d'autres choses comme ça, elle doit prendre de la nourriture qui est, qui permettra de contrôler son hypertension. Je veux dire qui lui donnera (ce qui lui manque), c'est-à-dire, qu'elle devra cesser de manger de la viande, des choses comme ça. Bon, elle s’équilibrera, c’est pour l’équilibre. Toute la théorie de la nourriture, doit être comprise par la connaissance de votre être ; tout d'abord, savoir quel genre d'être vous êtes, ce qui vous manque et ce qui doit vous être supplémenté.
Aussi, nous ne pouvons pas dire comme le font aujourd’hui beaucoup de gens, de médecins qui vous diront en général si vous allez les voir : "réduisez votre taux de sucre". Mais c'est absurde! Le sucre est très important pour le foie. Si vous ne prenez pas de sucre, Je ne sais pas ce qui va vous arriver, vous deviendrez raides comme des bâtons, voyez-vous, absolument (secs) comme des bâtons. Si ceux qui sont du côté droit, s’ils ne prennent pas de sucre du tout, Je ne sais pas ce qui va leur arriver. Ils seront très irritables, colériques, absolument raides comme des bâtons. Ils vous frapperont comme un bâton, vous savez. Donc, c'est une chose, une déclaration générale comme celle-là est très dangereuse. Il faut simplement ne pas parler ainsi, mais quelle science se trouve derrière cela?
Les glucides sont très importants pour le corps, surtout si vous cogitez trop, si vous êtes une personne futuriste. Si vous êtes du côté droit, il est absolument essentiel que vous ayez suffisamment de glucides. Nous avons traité tant de patients hépatiques avec du sucre, donc même ce genre de déclaration générale, Je suis désolée de dire cela, Je dois dire que les médecins ne devraient pas s’en vexer, mais c'est une déclaration très générale que les médecins font aussi. Pas de doute à ce sujet. Sans entrer plus (profondément dans le sujet), il est très facile de dire "maintenant, vous devez arrêter tous les sucres." Pourquoi? Nos aïeux ont mangé du sucre, ils étaient en meilleure santé que nous, Je vous le dis. Nous sommes tous malades aujourd'hui, d’une façon ou d’une autre.

Si physiquement nous allons bien, mentalement ce n’est pas le cas. Si mentalement nous sommes à côté de la plaque, alors nous pensons que nous sommes physiquement bien. Nous avons donc une satisfaction Je pense - les deux sont juste la même chose. Donc, il faut avoir du discernement dans tout ce que nous faisons. Cela ne doit pas être un effet de mode, cela ne peut pas être un "isme", on ne peut pas tracer de ligne droite et définitive. Vous voyez, tout est fait pour vous, Dieu a tout fait pour vous. Vous devez comprendre ce qu’il faut manger, ce qui vous convient. Cela se trouve en la personne, selon le genre de personnalité qu’elle est. Avec notre Sahaja Yoga, beaucoup de gens prennent des légumes, et beaucoup de gens doivent manger de la viande. Et par cela, ils améliorent beaucoup leur état de santé. L’un d’eux souffrait d'hypertension artérielle, et Dieu sait de combien de choses. Il a juste laissé tomber la viande comme ça et Je pense qu’il continue d’être parcimonieux sur la viande.

Question: inaudible
Sahaja Yogi: Elle demande si les personnes sont plus malades qu'elles ne l'étaient il y a cinquante ans. Mais pour moi, la question est évidente, je pense que la science médicale et les statistiques l’ont prouvé, donc je ne pense pas qu'il y ait le moindre doute là-dessus.
Shri Mataji: Non, non, mais qu'est-ce qu'elle dit - physiquement?
Sahaja Yogi: Vous voulez savoir pourquoi ? Elle veut savoir pourquoi.
Shri Mataji: (Vous voulez savoir) pourquoi ils sont physiquement malades, n'est-ce pas? Votre jugement- vous voyez, ils sont physiquement malades parce qu'ils ont perdu leurs racines, ils sont allés aux extrêmes et se sont déséquilibrés. Nous ne pouvons pas nous déséquilibrer, voyez-vous, la religion consiste à maintenir l’équilibre. Il y a dix religions dans l'être humain, comme dix valences. De même que le carbone a quatre valences, nous avons dix valences que tous les maîtres primordiaux qui sont venus sur cette terre ont enseignées. Comme Lao-Tseu, comme Socrate, nous pouvons dire Abraham, Moïse, et beaucoup en Inde aussi. Ils sont venus et nous ont dit que nous devions garder l'équilibre, l’équilibre dans notre vie, que nous devrions rester au centre pour évoluer. Si vous n'êtes pas équilibré, vous ne pouvez pas évoluer. Mais les gens sont allés à l'extrême. Ils sont maniaque ; quoi que vous leur disiez, si vous leur dites : "voyez, maintenant vous n'êtes pas bien, donc faites ceci" ils le feront tant et si bien qu'ils déjoueront tout, ils iront toujours à l'extrême de tout. Donc, c'est comme ça que les problèmes arrivent. Mais peu importe, car en plus, nous sommes malades parce que nous cherchons, parce que nous sommes insatisfaits ; nous nous sentons malheureux, nous ne pouvons pas dormir, nous ne savons pas pourquoi nous vivons. C’est la situation inverse : nous ne cherchons pas parce que nous sommes malades, mais nous sommes malades parce que nous cherchons.
Shri Mataji Nirmala Devi, premier programme public, Melbourne, Australie, 08/03/1983

Le mot sanscrit de "prakṛti" signifie la nature, le fondement, l’élément constitutif, l’état naturel, le tempérament, l’état de santé.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire