dimanche 10 mars 2013

Le détachement est le principe de Shiva, le Shiva tattva



« La couleur de l'Esprit est la lumière de l'Esprit et cette lumière de l'Esprit agit, travaille, pense, coordonne, fait tout...
Début de la vidéo:
La première procédure consiste à amener votre cerveau au Shiva Tattwa en lui disant: "regarde où tu vas monsieur le cerveau, tu mets l'attention sur ceci, tu mets l'attention sur cela en t'impliquant, maintenant, détache-toi, deviens le cerveau, seulement le cerveau, détache-toi, détache-toi".
Et puis, prenez ce cerveau totalement détaché empli de la couleur de l'Esprit. Cela arrivera automatiquement. Tant que vous aurez ces limitations à votre  attention, cela n'arrivera pas. On doit donc vraiment délibérément mener ce "tapasya" (cette discipline de détachement), chacun de vous.
Je suis avec vous, donc vous n'avez pas besoin d’un puja- d’une certaine façon- mais cet état doit être atteint. Et pour atteindre cet état, vous devez faire un puja. J'espère que beaucoup d'entre vous deviendront des Shiva-Tattvas au cours de ma vie.
Mais ne croyez pas que Je vous demande de souffrir. Il n'y a pas de souffrance dans ce genre d'ascension, si vous comprenez que c'est l'état complet de joie. C'est le moment où vous devenez "nirananda". C'est la joie appelée ainsi au niveau du Sahasrara, le nom de cette joie est "nirananda", et vous savez que le nom de votre mère est "Nira". Alors vous devenez "nirananda".
Ainsi, aujourd'hui, la dévotion envers Shiva a une signification particulière. J'espère que tout ce que nous faisons d’une façon externe, d'une manière primaire, arrive aussi au niveau plus subtil. Je suis en train de pousser vos Esprits dans vos cerveaux, mais Je trouve cela plutôt difficile parfois, parce que votre attention est toujours impliquée (ici ou là).

Essayez de vous détacher. La colère, la luxure, l'avarice, essayez de tout réduire, comme par exemple la nourriture. Aujourd'hui, J'ai dit à Warren : "demande-leur de manger moins, pas comme des gloutons". Vous voyez, une fois de temps en temps, le jour d'un grand banquet, vous mangez plus, mais vous ne pouvez pas manger à chaque fois comme ça. Ce n'est pas le signe d'un Sahaja Yogi. Essayez de contrôler (les choses), essayez de contrôler votre discours, que vous exprimiez votre mauvaise humeur dans votre discours ou que vous exprimiez votre compassion- ou bien vous êtes artificiellement compatissant- essayez de contrôler.

Je sais, certains d'entre vous peuvent ne pas faire grand chose, ce n'est pas grave. J’essayerai de vous parler de nombreuses fois. J’essayerai de vous aider, mais, la plupart d'entre vous peut le faire. Et vous devriez essayer.(coupure vidéo)
Ainsi, à partir d'aujourd'hui, nous commençons notre Sahaja Yoga à un niveau plus profond que certains d'entre vous ne pourront pas atteindre. Mais la plupart d'entre vous devrait essayer d'aller plus profondément. Tout le monde. Pour cela, vous n'avez pas besoin de personnes qui sont très bien éduquées ni bien "placées", non, pas du tout, mais de gens qui méditent, consacrent leur temps, vont plus en profondeur, parce qu'ils sont comme les premières racines qui doivent, pour les autres, aller beaucoup plus en profondeur, de sorte que les autres puissent suivre.

Maintenant, pour le puja d’aujourd'hui, nous aurons une (récitation) très courte du Ganesha Atharvasheersha, pas d’eau sur les pieds ni rien dessus, mais juste une récitation de l’Atharvasheersha, et vous pouvez mettre- (paroles mots en hindi). Shiva est tout le temps propre, pur, immaculé. Alors, qu'allez-vous laver chez l'Immaculé?
D’aucuns pourraient dire: "Mère en lavant vos pieds, nous obtenons vos vibrations dans l'eau". Mais il y a tellement de détachement qu'il n'est pas besoin de laver, c’est un état où vous êtes complètement lavé, complètement nettoyé.
Ensuite, nous aurons un puja à la Devi parce Gauri qui est la Vierge, doit être vénérée et nous dirons les 108 noms de la Vierge. Puis nous ferons un puja à Shiva.
Je suis désolée, Je ne peux pas tout vous dire en un seul discours bref. Mais le détachement doit commencer à s’exprimer lui-même dans votre Réalisation. Le détachement. Qu’est-ce que l’obédience? Rien, parce que quand vous êtes détaché, vous êtes automatiquement abandonné à Dieu. Quand vous vous accrochez à d'autres choses, vous n’êtes pas abandonné à Dieu, c'est tout. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Maha Shivaratri puja, Pandharpur, Inde, 29/02/1984
Le préfixe sanscrit "nis" qui devient "nir" une fois combiné, signifie au delà, hors de, ou privé de, sans. Ainsi le prénom Nirmala veut dire "sans tache". Ici, "nirananda" signifie une joie qui est au-delà de la joie.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire