samedi 16 mars 2013

Comment aborder Sahaja Yoga avec des débutants?



« Or, avec Sahaja Yoga comme vous le savez, le coeur est entouré de sept auras principales et celles-ci viennent du cerveau, qui est le siège (du coeur). Or, au centre (du cerveau), au Brahmarandra, se trouve le chakra du coeur, d’accord? Le cœur est ici et tout autour il y a ces auras, si vous voyez, dans le cerveau. De même, elles entourent le coeur. Donc, si vous le savez, elles circuleront, la connaissance les fera circuler, mais circuler avec amour, sans aucune agressivité, sans fanfaronnade, sans ruse, sans aucune ironie, d’une façon aimable, directe et franche.
Mais pour cela, il faut se rappeler que nous avons développé de nombreuses antidotes en Angleterre.

Début de la vidéo:
Par exemple, J’ai vu qu’il était très commun pour les gens de dire: "ceci est peut-être trop, c’est peut être trop." Ils ont peur. "Il ne faut pas trop en dire." Vous devriez. Quand vous en dites trop, au moins, un peu de ce que vous avez dit, entrera dans leur tête. Donc, dites-en trop, dites ce que vous voulez. Il devrait y avoir de l’exubérance, l'exubérance de vos idées, de manière à ce que quelque chose entre dans leur tête. Ils savent que vous êtes sincères, vous parlez sincèrement, vous ne pouvez pas garder les choses pour vous, vous devez dire les choses avec emphase. C'est ce que tout le monde a fait. Tous ceux qui étaient de grandes incarnations ont parlé avec cet intérêt, avec une telle force.

De même, vous devez dire, sans aucune crainte. "oh, c’est peut-être trop, Mère, c'était trop pour lui." Qu’il explose, cela n'a pas d'importance. Dites tout ce que vous avez à dire absolument, de tout votre coeur. Mais quand les gens viennent à Sahaja Yoga, quand ils viennent pour, disons, un atelier ou quelque chose, nous essayons d'être les mêmes fêtards, comme dans une fête, vous voyez, "que prendrez-vous?" Ensuite, ils diront: "d'accord, laissez-moi réfléchir à ce que j’ai fait hier; donc je dois faire ça aujourd'hui." C'est comme s’ils faisaient leur shopping.
Non, vous devez dire: "nous avons cela et s'il vous plaît, essayez-le maintenant, sinon vous ne l'aurez pas." C'est le moment, laissez-les dire ce qu'ils veulent, c’est important.

Je vois parfois vos conférences "SDP" (?) et tout cela, "baap re baap" (hindi, exprime la déception), c’est décevant la façon dont ils parlent, ils veulent juste vous en mettre plein la vue, Je veux dire vous marteler la tête. Et pourquoi ne devrions-nous pas parler ainsi quand il s'agit de la vérité? Pourquoi ne devrions-nous pas leur dire, leur parler de cette manière? Nous pensons qu’en étant modéré – c’est bien, mais la douceur c’est différent- Je veux dire qu’en en disant moins, Je vois que la litote est une affirmation typiquement anglaise ; "c'est peut-être trop."

Il y a tant de choses dans Sahaja Yoga, comment allez-vous toutes les déverser? Cela ne peut jamais être trop, soyez attentif à ce point. Lorsque vous devez parler de Sahaja Yoga, parlez d’une manière très forte, ce n’est pas grave. Que vont-ils faire? Ils ne peuvent pas me crucifier cette fois, n’est-ce pas? Ils n'oseront pas....
Donc, il vaut mieux dire ce que vous avez découvert d’une façon forte, dites-le d’une manière puissante. Bien sûr, avec affection et douceur, mais dites-le, vous devriez vous soucier de cela. D’accord?
Maintenant, les choses sont ce qu’elles sont, il faut comprendre qu'il n'y a rien que "en dire un tout petit peu." Sinon, on va penser que c’est un homme fragile. Mais quand ils chantent des chansons horribles au micro, des mangeurs de micro, dirais-Je, J’appelle cela de la "musique de mangeur de micro." Ils continuent, voyez-vous, à agresser au micro et les gens en deviennent fous, ils aiment ça. Je ne dis pas que vous deviez agresser les gens, mais n’affaiblissez pas le message, la litote n'est pas nécessaire. Il ne devrait pas y avoir d’équilibre pour cela.
Les personnes qui en seront apaisées ne seront pas de bons Sahaja Yogis. Ils ne peuvent pas intégrer le Royaume de Dieu (la conscience sans pensée et sans doute, nirvikalpa et nirvichara samadhi). 
Nous n'avons pas à mendier pour qu’ils viennent, mais nous devons les honorer, nous devons les respecter, nous devons être gentils avec eux. Mais nous devons leur donner ce que nous avons. Comme lorsque vous êtes en famille, vous prenez tout ce qu’il y a dans le frigo pour le donner, ils en seront très heureux: "prenez ce que vous voulez"....»
Shri Mataji Nirmala Devi, séminaire en langue anglaise, Sheffield, 21/09/1985

Ce séminaire s’adresse à des personnes de culture anglaise qui n’ont pas l’habitude d’exprimer ce qu’ils ressentent et ont tendance à utiliser souvent la litote, alors qu’on pourrait dire que les Français ont un peu tendance, à l’inverse, à exagérer. Toujours est-il qu'il faut dire le plus de choses possible aux débutants car on ne sait pas ce qui va les toucher ou les intéresser, sans vouloir édulcorer le message de Sahaja Yoga. Il ne faut pas non plus être sarcastique ni arrogant, style qui est aussi "British" à l'époque de ce discours, mais parler avec son coeur. Cette dernière caractéristique n'a pas changée avec le temps.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

1 commentaire:

hanumana a dit…

Merci pour cette traduction. Shri mataji nous toujours un bonne éclairage sur les situations.

Enregistrer un commentaire