samedi 2 février 2013

Vous sentez-vous opprimé?

« Personne ne peut être opprimé, parce que votre Esprit ne peut pas être opprimé.
Disons qu’il y ait X et Y. Or, Y est une personne qui cherche à opprimer X, d'accord? Que va-t-il opprimer? Il ne peut pas opprimer son Esprit, n’est-ce pas? Voilà pour le premier point. Maintenant, cet homme, s’il doit avoir de l'affection pour moi, personne ne peut l'arrêter. Vous êtes tous en relation directe avec moi, sans passer par personne. Si vous acceptez de passer par l’entremise de quelqu'un, alors Je ne peux pas vous aider. Mais sinon, vous pouvez tous accéder directement à moi. Vous pouvez tous développer votre Esprit, personne ne peut vous dominer. Chacun a la liberté totale de développer son Esprit - de connaître son Esprit, Je veux dire. Et l'Esprit est quelque chose qui ne peut être dominé par personne.

Maintenant, supposons que quelqu'un essaie de vous opprimer. Que vont-ils opprimer et de quelle manière? Ils vont dire: "très bien, nous n'aurons pas ce tapis, nous aurons celui-là." "Allez-y, prenez-le !" Quelqu'un dira: "je vais sauter dans la mer". "Sautez donc ! Allez-y sautez! "
Que vont-ils opprimer chez vous? Voyez, pensez simplement à cela. Pas votre évolution spirituelle, n’est-ce pas? Et c'est comme ça que le problème commence. Vous voyez, au niveau matériel…. Même en matière Puja, J'ai vu que des gens diront : "non, Mère est assise là-bas, ne mettez pas vos pieds vers Mère." C'est une chose commune - tout le monde sait qu’on ne doit pas le faire. Mais toujours ils diront: " Non, Nous voulons le faire." Bon, laissez-les faire. La prochaine fois, ils ne le feront pas, car ils sauront que c'est mal. Ils vont le découvrir.

Donc, vous voyez, personne ne peut opprimer personne. Je suis ici pour corriger la situation. Une fois que vous comprenez que vous n'êtes pas parfait, que l'autre n'est pas parfait, que nous sommes tous en train de nous perfectionner, que nous sommes tous en train de nous élever, que Shri Mataji est là pour s'occuper de nous, alors nous ne penseront jamais comme ça.

Maintenant, J'ai également vu ce que des gens disent au sujet de deux Sahaja Yogis qui parlent à d'autres Sahaja Yogis. Or, l’un est quelqu’un de très oppressif, l'autre est en colère de voir que le premier est oppressif. Alors, à cette fin, si vous êtes calme, silencieux, vous dominerez toujours l’autre. Les gens vous écouteront, pas l’autre. Mais même si vous commencez en disant: "oh, tu ne parles pas comme ceci et cela", ils vont penser que vous êtes (tous deux) des coqs de combat. Alors, à ce moment-là, votre (réaction) la plus sage lui donnera aussi une chance de comprendre.

Mais ce qui se produit, c’est qu’une personne domine, l'autre cherche à la dominer par des choses externes, et c'est la fin du spectacle. On n'a pas besoin de dominer une autre personne par des choses externes, elle se calmera d’elle-même si vous montrez votre dignité par votre silence et votre compréhension de Sahaja Yoga. Il n'est pas nécessaire à ce moment de dire: "taisez-vous, asseyez-vous, ne faites pas cela. C'est très mauvais." Je l'ai vu, ils le font en ma présence, Je l'ai vu. Parce que nous vivons encore entre deux, à mi-chemin.
La façon de résoudre le problème - par exemple, vous devez faire des affaires. Il y a deux personnes qui font du commerce. Une personne dit quelque chose, et l'autre dit: "pourquoi dites-vous cela? Vous ne devriez pas parler comme cela." Alors cette personne répond à la première: "vous ne devriez pas me corriger." La bagarre continue ainsi, mais de toutes façons, cela n’aide en rien là non plus. Et dans Sahaja Yoga, cela n’aidera jamais. L'autre personne ne peut gagner que par sa dignité, par ses méthodes tranquilles, en abordant une personne correctement. C'est ainsi que les dirigeants émergeront. Ils n’émergeront pas en tuant une autre personne, pas du tout, aucune chance, ce n'est pas possible. Ce n’est-ce pas un bon leadership. On juge un bon leadership selon la façon dont la personne gère une situation, pas selon la façon dont on "descend" un autre homme. Vous avez vu tant de fois que Je reste silencieuse. Cela fonctionne. Il n'est pas nécessaire de crier à ce moment-là, ce n'est pas nécessaire. Et cela crée une très mauvaise impression, et un très mauvais leadership.
D'abord, vous ne pouvez pas être dominé, c'est un fait, c'est vrai. Vous pouvez vous développer spirituellement, même si les gens essayent de dominer au niveau des choses matérielles.

Dieu merci, nous n'avons pas d’organisation. Dieu merci, nous n'avons pas de secrétaires, de secrétaires adjoints, de sous-secrétaires, de secrétaires en second, de secrétaires supérieurs, inférieurs - nous n'avons aucune absurdité (de ce genre). Sinon, même cela aurait dominé les gens, ils se seraient ensuite battus pour cela. Donc, nous n'avons pas ce problème. Nous n'avons aucun problème d'argent, parce que nous n'avons pas ces idées absurdes. J'ai résolu ces problèmes en n'ayant aucune institution, aucune position. Chaque personne a une position. »
Shri Mataji Nirmala Devi, conseils aux yogis sur l’importance de la dévotion, Nirmala Palace, Londres, 06/08/1982
La collectivité des Yogis repose sur chacun, sans que quiconque ait une position supérieure aux autres; si c'était malgré tout le cas, alors Shri Mataji ne peut nous aider car cela vient de notre propre choix et non de Sahaja Yoga qui prône l'égalité de tous
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire