dimanche 17 février 2013

L'antinomie entre Shri Sarasvati et Shri Lakshmi

« L'argent est une autre facette de Sarasvati. Sarasvati est différente de Lakshmi, et Lakshmi et Sarasvati ne vont jamais de pair. C'est la raison pour laquelle quand on court après Lakshmi, qu’on court trop après l'argent, on reçoit des chocs. Parce qu'il y a - tout à coup vous découvrez que (les actions en) bourse sont tombées, qu’il y a une récession, que telle entreprise a disparu, que quelqu'un de riche devient soudain un homme pauvre. C'est entièrement l’œuvre, tout cela est l'œuvre de Sarasvati. Et si quelqu'un est trop axé sur Sarasvati (trop sur le côté droit) - lit trop de livres, est un artiste très ambitieux qui tente d’éclipser les autres artistes et tout ça - une telle personne reçoit également une "récompense" de Lakshmi et ses (créations) ne se vendent pas, il n'a jamais d'argent et meurt de faim, toutes sortes de choses.
Donc ces deux aspects ne trouvent leur équilibre qu’au niveau de l’Hamsa, ou pourrait-on dire, ils sont en équilibre lorsque vous êtes un Sahaja Yogi. Donc, il faut prendre conscience de cela et mettre ces deux aspects à l'équilibre, c’est-à-dire que vous avez les bénédictions de Sarasvati autant que celles de Lakshmi.
Mais cela ne se croise qu’au point de l’Hamsa et qu’au niveau du point du Vishuddhi (le Virata aux Ekadesha Rudra). Alors, que devons-nous faire pour apporter l'équilibre ? Quoi que nous gagnions, quoi que nous fassions, cela ne devrait pas être d’une façon médiocre. Nous devrions essayer de le faire d'une manière dynamique, d'une manière enflammée. Ces deux choses devraient être combinées au niveau du Vishuddhi.

Par exemple, supposons que vous allez donner une conférence sur Sahaja Yoga d'une façon fougueuse, et si vous portez une robe qui vous fait ressembler à une hippie ou à quelqu'un qui sort d'une prison, personne ne va vous prendre au sérieux. Mais si vous êtes habillé correctement et que avez l’air respectable, que vous présentez bien, et que vous avez un discours exalté, tout le monde va vous écouter. Donc, ce principe de Lakshmi, ce Lakshmi Tattwa, doit être utilisé avec la domination du principe de Sarasvati. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Sarasvati Puja. Vancouver, Canada, 11/08/1990

Cette présentation des deux principes des déesses est très originale et complexe. Shri Sarasvati et Shri Lakshmi sont incompatibles car elles n’agissent pas sur les mêmes aspects. On ne peut pas équilibrer ces deux forces avant d’avoir dépassé le Vishudhi au niveau du cou, ce qui se produit seulement lorsqu’on est Réalisé. Ensuite, on peut équilibrer ces deux forces au niveau de l’Hamsa, ou au niveau du Virata, c'est-à-dire au-dessus de l’Agnya, au niveau des Ekadesha Rudra. Pourquoi au-dessus des Ekadesha Rudra ? Car c’est là que réside Hiranyagarbha, une version de Shri Brahmadeva le consort de Shri Sarasvati, car lui et son pouvoir se sont transformés, et Shri Sarasvati a évolué en Shri Vishnumaya.

Or la qualité principale de Shri Vishnumaya est d’être enflammée, passionnée, fougueuse. Donc pour pouvoir dépasser les différences qui existent entre Shri Lakshmi et Shri Sarasvati et être à l’équilibre, Shri Sarasvati doit évoluer en Shri Vishnumaya, c'est-à-dire que l’attention doit avoir dépassé les chakras du Vishudhi et de l’Agnya.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

1 commentaire:

Corinne a dit…

Magnifique. Merci pour cet extrait.

Enregistrer un commentaire