lundi 4 février 2013

Les devoirs d'un enfant envers sa mère

La Yogini à qui Shri Mataji parle se trouve loin du micro et il n’est donc pas toujours possible de transcrire exactement ses paroles.

 Shri Mataji : Pour ton problème, quelle est la chose à faire? Veux-tu sortir de tes problèmes personnels ou non? Maintenant, Je lui parle à elle maintenant. Je te suggère de rester avec ta mère. Elle a besoin de toi. C’est une vieille femme, elle a besoin de toi. Tu dois la servir. Il n'y a rien de mal à cela. Non, non, non. Tu as une attitude inappropriée, pas elle, tu dois la servir. Donne-lui de l'amour, de l'affection. Elle est seule. Elle se comporte comme ça parce qu'elle se sent seule. Tu es inefficace. Je ne lui dirais rien. Elle n'a jamais eu d'amour et tu es le seul enfant qu'elle a. Tu dois l'aimer. Donne-lui plus d'amour, plus de tendresse, et aussi ce qu'elle dit au sujet de Peter, tu devrais le faire, cela la consolera, elle devient folle à cause de cela.
Laisse-la dire! Ses paroles n’ont pas d'importance. Tu vois que ce n'est pas le sujet, c’est juste une échappatoire.
C’est parce que tu es folle, c’est pourquoi elle pense comme ça. Mais tu devrais établir en ayant plus de patience, plus d'amour et d'affection. Elle dira: "fais Sahaja Yoga à 110%". Comment elle a changé son attitude parce que tu es venue (à Sahaja Yoga) tu es devenue folle. Et tu es assez folle parfois, Je l’ai vu. Tout d'abord, tu dois être une personne très soignée, nette, et tu dois t'occuper d'elle. Tu dois prendre la responsabilité de t'occuper d’elle, c’est une vieille femme qui n'a pas eu d'amour dans sa vie. Ce qu'elle veut, c'est de l'amour, et, en tant qu’enfant, en tant que fille, tu dois lui donner de l’amour. Peu importe ce qu'elle est, tu ne peux pas la laisser seule. Si tu lui donnes de l'amour, Je suis sûre que tu peux la guérir.
Prends-le comme un défi et donne-lui un "bandhan". Tout le monde peut lui donner un "bandhan" et la remettre sur les rails. Tu ne peux être désarmée au point de fuir tes devoirs envers ta mère, Je ne te le permettrai jamais.
Tu peux aller à Chelsham et créer un centre là-bas, y assister, fais-le. Il le faut.
Question d'une Yogini: Doit-elle vivre avec elle, Mère?
Shri Mataji : Oui bien sûr, pourquoi pas? C'est ta propre mère. Ce n'est pas une femme cruelle. Je ne le pense pas. Je l'ai vue. Mais tu deviens folle toi-même. Je sais. Je le sais. C'est ainsi que tu te testeras toi-même. Tu devrais vivre avec elle - après tout, elle est si vieille maintenant. Quel âge a-t-elle?
Une Yogini : 63
Shri Mataji : Tu vois, à 63 ans elle se retrouve toute seule dans cette maison. Que va-t-elle faire? Dis-lui que J'ai décidé de faire ce que tu m’as demandé à propos de Peter. D'accord ? Quoi qu’il arrive, cela va bien se passer pour elle. Tu vois, essaye de lui dire ces choses, cela va bien se passer pour elle. Dis-lui simplement comme ceci: " maintenant, je vais prendre soin de toi, tu es très malade, tu ne vas pas bien. Prends soin de toi." Lui as-tu parlé gentiment de temps en temps ? Non, tu ne l’as pas fait. Tu ne l’as pas fait, voilà ce qu’il en est. En tant que Sahaja Yogini, tu devrais être extrêmement gentille et charitable à son égard.
C’est une vieille femme qui n’a pas reçu d'amour de son mari. Elle a toujours essayé de faire quelque chose pour toi. Donc, en tant que fille, tu as des devoirs ...
Shri Mataji : Regarde, combien de temps va-t-elle vivre le genre de vie qu'elle a eu? D’accord? Où vas-tu essayer de mettre en œuvre ton Sahaja Yoga, si tu ne peux pas l’essayer sur ta propre mère? Non, ce n'est pas une façon de faire. Ce n'est pas à l'extérieur, c’est à l'intérieur. Tu n’as pas à le faire extérieurement, tu dois le pratiquer intérieurement avec elle. Sois bonne, gentille, serviable. Elle va crier parfois, tout au plus, cela n'a pas d'importance. Pardonne-lui, pardonne-lui.
Yogini : ma mère ne peut pas dormir la nuit, elle erre tout autour de la maison et parle toute seule (propos rapportés).
Shri Mataji : Tu vois, ça va. Si elle ne dort pas, alors tu peux dire quelques mantras en ton cœur. Tu sais qu'il y a un mantra, celui de Nidra et tout le reste. Tu montes son côté gauche et descends le droit, elle va dormir. Tu fais tout ce qu’il faut pour qu’elle dorme, il faut dire cela trois fois, tu dormiras profondément. Quand elle parle aussi si tu dors profondément, elle ne va pas te réveiller. Tu sommeilles simplement et elle dira: " très bien, tu vas aller dormir maintenant convenablement."

Il est très simple de lutter contre ces choses. Je veux dire qu'elle a besoin de toi, énormément. Elle ne peut pas dormir. Imaginez une mère qui ne peut pas dormir. Comment peux-tu la fuir? Il suffit de voir son état, c’est ta mère, alors, comment peux-tu l’abandonner? Tu ne peux pas. Tu ne peux pas la laisser. Non, Je ne dirais pas cela. On ne peut pas laisser sa mère. »
Shri Mataji Nirmala Devi, conseils aux yogis sur l’importance de la dévotion, Nirmala Palace, Londres, 06/08/1982
Le mantra de "Nidra" (sommeil) dont parle Shri Mataji pour retrouver le sommeil fait partie du cinquième chant de la Célébration de la Grande Déesse, c’est celui-ci :
"Ya devi sarva-bhuteshu, Nidra rupena samsthita,
namas tasyai, namas tasyai, namas tasyai, namo namaha"
"A la Déesse qui réside en tant que Sommeil en tous les êtres,
hommage encore hommage. "
Image: Mère à l'enfat de Klimt
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire