samedi 16 février 2013

La culpabilité bloque la montée de la Kundalini

« Ce Vishudhi gauche vous arrive si vous avez dit à tort des mantras. Vous voyez, les mantras se disent seulement s’il y a une âme Réalisée qui sait quels mantras doivent être dits.
Et si vous n’y connaissez rien, vous acceptez les mantras. Quiconque vous dit: "dit ces mantras" vous commencez à les dire sans comprendre s’ils sont donnés par une autorité en la matière ou non. Aussi, vous ne savez pas s’ils sont destinés ou non à vous. Peut-être qu’ils ne sont pas nécessaires. Tel mantra en particulier peut ne pas être nécessaire; et certains mantras sont absolument absurdes. Donc les mantras proviennent aussi d'une très grande science.

Maintenant, Je ressens le Vishudhi gauche (sur l’index gauche). On peut aussi le ressentir, même si on n’a pas dit de mantra, si on se sent coupable. Par exemple, voyez-vous, si vous êtes habitué à faire des confessions ou des choses comme ça, si vous êtes habitué à vivre des situations où vous vous sentez coupable (l’index gauche picote).
Vous savez, les normes de la vie moderne d'aujourd'hui sont tellement drôles que même pour des petites choses vous vous sentez coupables. Par exemple, si vous mettez la fourchette dans un mauvais sens, vous vous sentez coupables: "Oh mon Dieu, je n'aurais pas dû faire cela". Comme ça, la vie est si compliquée que même de très, très petits détails peuvent vous faire vous sentir coupables. Si vous vous sentez coupables, vous ressentez aussi beaucoup ce centre.
Or, ce centre est très important, parce que s’il n'est pas bien, alors la Kundalini ne monte pas. A ce stade (à la base du cou), elle tire, elle tire la moitié vers le bas puis il y a un blocage et ainsi la Kundalini ne monte pas.

Maintenant, il ne faut pas se sentir coupable de quoi que ce soit, de rien du tout. Il n'y a rien à se reprocher ni à avouer, il ne faut pas dire tout le temps: "Je suis un pécheur", et "je n'aurais pas dû faire cela et je n'aurais pas dû faire cela". Parce que, comme Je vous l'ai dit hier, Dieu est un océan d'amour, est un océan de compassion et de pardon. Donc, nous ne devrions pas nous condamner inutilement. En outre, vous êtes le temple de Dieu. Et si vous vous condamnez comme ça: "Je suis bon à rien, je suis inutile" alors vous condamnez ce temple qui est créé par Dieu.

Vous ne vous êtes pas créés vous-mêmes, de sorte que vous n'avez pas le droit de vous condamner. Maintenant si vous avez fait de petites erreurs, cela n'a pas d'importance, parce que Je parle d’un océan. Alors des petites erreurs, ici et là, peuvent toujours être corrigées. Donc, il ne faut pas se sentir coupable. »
Shri Mataji Nirmala Devi, atelier vibratoire au parc d’Adelaide, Australie, 05/03/1983
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire