lundi 28 janvier 2013

Les illustrations de William Blake

Par le grand édit, le décret divin
La vérité est déposée durant la dernière heure de l'homme:
Une heure honnête et fidèle à sa confiance.
Vérité, fille aînée de la Divinité!
Vérité, qui le conseilla quand il fit les mondes;
Tout autant quand il jugera les mondes qu'il a faits!
Bien que le long silence et le sommeil ne résonnent jamais ainsi,
Materné par des erreurs, et oppressé avec des jouets,
Cette heure ordonnée par les cieux n’appelle pas
Si ce n’est de sa caverne dans l’abîme de l'âme,
Comme lui, ils racontent sous le couvert de l’Etna,
Que la Déesse explose en tonnerres et flammes,
Convainc bruyamment et sévèrement punit.
Sombres démons que je libère, et piques sans fin:
La vive vibration de la Vérité lumineuse, c'est l'enfer:
Définition correcte! Bien que non enseignée dans les écoles.
Toi qui es sourd à la vérité, lis attentivement cette page religieuse,
Et fais confiance, pour une fois, au prophète et au prêtre:
"L’homme peut vivre idiot, mais ne peut pas mourir idiot."

Poème d’Edward Young extrait tiré de la quatrième nuit, le triomphe chrétien, du recueil de Pensées Nocturnes. Le poème est divisé en neuf sections, ou nuits. Il a été écrit et publié entre 1741 (quand Young a commencé à l'écrire) et 1745, la dernière nuit étant environ trois fois plus longue que la première. Bien que Richard Edwards n’ait jamais publié les quatre premières nuits de la poésie, qui comprenait 43 illustrations de Blake, gravées par Blake lui-même, William Blake a produit une étonnante collection de 537 dessins. Cela représente de loin le travail le plus volumineux de Blake. Justement, des centaines de gravures de William Blake ont été découvertes dans une bibliothèque à Manchester. 350 planches gravées et conçues par Blake ainsi que des illustrations colorées de ce poème d'Edward Young, Nights Thoughts, (Pensées Nocturnes) ont été retrouvées par des étudiants en art: elles étaient cachées dans l'immense bibliothèque de l'université.
Plus sur : http://www.independent.co.uk/arts-entertainment/art/news/hundreds-of-lost-william-blake-etchings-discovered-at-a-manchester-library-8460784.html

By the great edict, the divine decree
Truth is deposited with man’s last hour:
An honest hour, and faithful to her trust.
Truth, eldest daughter of the Deity!
Truth, of his council when he made the worlds;
Nor less, when he shall judge the worlds he made!
Though silent long, and sleeping ne'er so sound,
Smother'd with errors, and oppress'd with toys,
That heaven-commission'd hour no sooner calls
But from her cavern in the soul's abyss,
Like him they fable under Aetna whelmed,
The goddess bursts in thunder and in flame,
Loudly convinces, and severely pains.
Dark demons I discharge, and hydra-stings:
The keen vibration of bright Truth—is hell:
Just definition! though by schools untaught.
Ye deaf to Truth, peruse this parson'd page,
And trust, for once, a prophet and a priest:
“Men may live fools, but fools they cannot die.”
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire