samedi 19 janvier 2013

Créez des associations désintéressées

« De nos jours, il existe des associations sociales juste à des fins électorales. Nous ne devrions pas créer un tel type d’association sociale. Mais nous devrions créer des associations dans lesquelles nous pouvons travailler avec abnégation et avec un amour "nirvajya" (désintéressé) sans attendre quelque chose en retour. Et il n'y a pas de limites à notre amour, c'est un amour sans fin. Lorsque nous aurons ce genre d'amour, automatiquement, nous saurons ce qu'il faut faire. Les améliorations devraient se faire progressivement et chaque Sahaja Yogi devrait contribuer à ce bien-être collectif ...

Sahaja Yoga ne doit pas devenir une association de personnes qui ont réalisé l'Esprit et nagent dans la joie, mais sont des paresseux. Cela ne devrait pas se passer ainsi. Nous devrions essayer de voir comment nous pouvons aider les autres. Nous devons ouvrir nos yeux pour regarder autour de nous avec amour et essayer de voir comment nous pouvons aider les autres

... Sahaja Yoga n'est pas fait simplement pour rester assis et méditer. Pour méditer pourquoi avez-vous besoin de Sahaja Yoga? Vous pouvez aller dans l'Himalaya. Si vous voulez rester ici et pratiquer Sahaja Yoga, alors Sahaja Yoga devrait aider les gens ordinaires. Mais Sahaja Yoga ne doit pas devenir comme ces organisations sociales modernes. Nous devrions essayer d'atteindre nos objectifs en toute sincérité, et seulement ensuite, nous pouvons dire que nous avons établi Sahaja Yoga.

Maintenant, J'ai entendu beaucoup d'éloges à mon sujet. J'ai entendu des chansons et elles m'ont donnée beaucoup de joie et la satisfaction de voir que les gens m’ont reconnue. Mais vous devriez vous rappeler une chose - vous devriez travailler de façon à vous connaître vous-même, parce que vous ne pouvez pas vous voir dans le miroir. Vous devriez être capable de voir ce que vous avez réalisé, comme au début, vous vous occupiez de votre famille, de vos enfants. Si vous n'êtes pas en mesure de travailler pour la collectivité de la même manière, à mon avis, vous n'avez rien réalisé à travers Sahaja Yoga. Vous êtes restés là où vous en étiez, vous n'avez pas progressé du tout.

L'année prochaine, quand Je reviendrai… vous devriez être en mesure de me dire quel travail collectif ou social vous avez fait. Si vous essayez de regarder autour de vous, vous serez certainement en mesure de voir le travail collectif que vous pouvez faire et que vous devriez faire. Je suis sûre que vous serez en mesure de le faire très bien.
Il n'est pas besoin d’avoir de l'argent - vous avez à le décider, dans votre cœur. Quand J'ai commencé Sahaja Yoga, à cette époque, Je n’avais donné la Réalisation qu’à une seule dame et J'ai commencé sans argent. Je n'ai eu l’aide financière de personne, mais même alors, j'ai commencé Sahaja Yoga. Mais grâce à l'honnêteté, au travail et à la consistance (de mon travail) Sahaja Yoga s'est propagé énormément. Maintenant, chacun d'entre vous, homme ou femme, avez la responsabilité, lorsque vous introduirez Sahaja Yoga au public, de pouvoir donner une preuve du bien-être général. Pour cela, vous n’avez aucune loi à enfreindre, vous n’avez rien de mal à faire, ni besoin de faire quoi que ce soit d’illégal.
D'une manière très simple si vous ouvrez vos yeux, vous pourrez voir ce que vous pouvez faire pour le bien-être général des gens, comment vous pouvez aider au bien-être des gens. Et Je suis ici pour vous donner toute la force et l'énergie pour faire ce travail. Nous n'avons pas besoin de vote, ni de l'argent ni de quoi que ce soit d'autre. Vous devez me faire la promesse que, sans rien attendre en retour, vous commencerez à travailler pour le bien-être des gens.
Parfois, il peut arriver que lorsque les gens démarrent un travail sur le bien-être, ils vont à la recherche de fonds. Ceci est mauvais. Nous ne devrions pas demander d'argent au début. D'abord, vous devriez commencer un travail qui ne nécessite pas d’avoir de l’argent. Tout le monde a l’impression que, sans argent, on ne peut rien faire. Vous avez le pouvoir, alors pourquoi avez-vous besoin d'argent? Si quelqu'un est malade ou ne se sent pas bien dans votre quartier, vous pouvez aller lui rendre visite et essayer d'apaiser cette personne.

Au lieu de cela, ce que Je vois, c'est que vous m’apportez la personne malade. L'autre jour, quelqu'un m’a amené un blessé. Il avait le bras cassé. Un Sahaja Yogi aurait pu le traiter en deux minutes et le faire bien, mais au lieu de cela, ils me l’ont emmené et en plus au beau milieu d'un programme public et m'ont demandé de soigner son bras. Vous êtes si nombreux et tous les pouvoirs coulent de vos mains, mais, vous ne les utilisez toujours pas.  »
Shri Mataji Nirmala Devi, Makar Sankranti Puja, Rahuri, Inde, 14/01/1987

Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire