mercredi 23 janvier 2013

"N'interprétez pas mon discours"



« Mais, Je veux dire que si quelqu'un veut interpréter (mon discours), alors cela part de travers. Donc, c’est un autre aspect des Sahaja Yogis : quoi que Je dise, ils n'ont pas besoin de l’interpréter, ils comprennent exactement ce que Je veux dire. S’ils commencent à interpréter, alors il y a quelque chose qui ne va pas chez eux. Leurs cerveaux ne sont pas corrects, ils ne sont pas normaux. Vous ne pouvez pas m’interpréter : tout ce que Je dis, Je le dis dans un anglais très simple. Je n'utilise pas la langue de Shakespeare ou quelque chose comme ça. J’ai ajusté mon niveau d’anglais à la langue des gens normaux ordinaires, et si vous commencez à l’interpréter, cela signifie que quelque chose ne va vraiment pas chez vous.
Il n'y a rien à interpréter. Je dis des choses directes qui n'ont pas besoin d'être interprétées. C'est un point très important. Mais beaucoup de Sahaja Yogis qui sont, dirais-Je, à moitié établis, commencent à m’interpréter, parce qu'ils pensent qu'ils ont l’intelligence pour le faire. Vous n'avez pas un cerveau de ce calibre qui vous permette de m’interpréter. Il n'y a pas d'interprétations à donner, tout ce que J'ai dit, Je l'ai dit et il n'est pas nécessaire d'interpréter. C'est l'un des signes que vous n'êtes pas au centre (équilibré), soit vous n’êtes (plus vous-même) ou vous êtes devenus égocentriques. Donc, pour rester à l'équilibre, pour être des Sahaja Yogis solidement établis, tout d'abord, il ne devrait pas y avoir d’interprétation de ce que Je dis. Si vous pensez que Je veux dire autre chose, vous pouvez m'écrire, mais n’interprétez pas et ne commencez pas de grande organisation contre Sahaja Yoga. Il s'agit de la plus grande erreur que les gens font.
J'ai dit à beaucoup de gens qu’ils ne devraient pas donner de conférences sur Sahaja Yoga. Parce qu'une fois qu'ils commencent à donner des conférences, parfois aussi, ils déraillent. Soit ils deviennent égocentriques ou ils disent des choses, comme on dit, tirées de leur chapeau, des choses que Je n'ai jamais dites, qui ne doivent pas être dites. Tant que vous n’êtes pas un Sahaja Yogi solide, Je pense que vous ne devriez pas parler de Sahaja Yoga, le mieux est de donner la Réalisation. Bien que vous soyez à moitié établi, vous pouvez donner la Réalisation, c'est un point qui est certain. Et ceux qui obtiendront la Réalisation, resteront des Sahaja Yogis. J'ai vu que des gens qui ont donné la Réalisation à d'autres, sont des cas irrécupérables, tandis que ceux à qui ils ont donné la Réalisation sont parfaits. (Fin de la video)

Or, quand quelqu'un vous donne la Réalisation, il n'est pas votre gourou, en aucun cas. Il n'est pas votre gourou et vous n'avez aucune sorte de peur ni d’obligation à avoir envers cette personne qui vous a donné la Réalisation. Si vous agissez ainsi, alors l'ego de cet homme ne partira pas et vous aurez des conditionnements. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Mahalakshmi Puja, Brisbane, Australie, 20/02/1992

A cette époque et en Australie, tous les Yogis n’étaient pas encore assez établis pour faire des conférences. Ce n’est plus le cas aujourd’hui.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire