samedi 12 janvier 2013

Le Sacrifice du Christ

 « Jésus Christ est venu sur Terre pour une très importante mission, Je dirais, l’une des plus importantes, parce qu’il voulait ouvrir le chakra de l’Agnya, qui était si étroit, et qui n’aurait pas pu être ouvert auparavant. Pour cela, il a dû sacrifier sa vie. Ce n’est que par ce sacrifice que le grand Agnya (celui de l’être cosmique) pouvait être ouvert.

Il en était conscient, Il savait que cela devait se passer, qu’il devait, d’une façon ou d’une autre, accepter ce sacrifice. Il était pour ainsi dire, une personnalité divine, et n’a pas eu de problèmes à le faire. Mais il a pensé qu’il pouvait y avoir un autre moyen par lequel on pourrait ouvrir le chakra de l’Agnya.
Mais il devait sacrifier sa vie, et, par ce sacrifice, il a montré que pour s’élever au-dessus de cette vie banale et superficielle, on doit d’une certaine façon, faire un sacrifice. Sacrifier quoi? Sacrifier ses six ennemis !

Mais avec l’éveil de la Kundalini, ces six ennemis se détachent de vous. Cela dépend de la façon dont votre Kundalini s’est élevée : si elle s’est élevée d’une manière parfaite, et J’ai vu des personnes qui, dès la première fois, ont obtenu une Réalisation totale du Soi. Bien sûr, il y en a peu mais il y en a eu.
Alors que Je vois que la plupart d’entre vous ont des petits problèmes, et pour la plupart d'entre vous, c'est le problème du chakra de l’Agnya. Comment se fait-il que ce chakra de l’Agnya travaille tant ? C’est parce que nous pensons en réaction, en réaction à quelque chose d’externe; nous réagissons à tout. Je vois ici toutes ces lampes, Je peux réagir en disant: "mais où ont-ils trouvé tout cela? Combien cela a-t-il a coûté? Où les conservent-ils pendant le reste de l'année?" Toutes sortes de choses. Je peux réagir. Ces réactions proviennent de nos conditionnements ou de notre ego.

Les gens égocentriques sont extrêmement sensibles. Si vous leur donnez quelque chose qu'ils pensent ne pas être, disons, très dignes, ils peuvent se vexer. Ils peuvent se sentir blessés pour tout, parce qu'ils sont conscients d’être des gens spéciaux, supérieurs aux autres et on devrait bien se tenir quand on a affaire à eux. Et c'est comme ça qu'ils sont totalement chamboulés s'ils trouvent quelqu'un qui, d’une certaine manière, les rabaisse. Cela vient de l’ego. L'ego est une partie intégrante de ce mouvement de l’Agnya. Et le second, c’est votre conditionnement.
Maintenant, vous avez un conditionnement, disons que vous êtes un Indien - or le conditionnement consiste à ce qu'une personne qui vient à votre rencontre, touche vos pieds, (en guise de respect). Supposons que c’est un membre de votre famille, et que la personne ne touche pas vos pieds, alors vous êtes en colère. N’importe quelle chose de ce type, qui est un conditionnement, vous donne l’idée que vous êtes insultés, ou de toutes façons, que vous n’avez pas été respecté, alors vous vous sentez mal.
Les autres réactions de l'ego sont, comme Je l'ai dit, de voir ces lampes et de dire: "pourquoi n’en ai-je pas ? " Ou bien si j’en ai : "pourquoi devrais-je l’offrir à quelqu’un ? "
Ce sont des réactions de l’ego ou des conditionnements. Ces deux (extrémités de nos canaux latéraux) devaient être détruites et cela devait se faire par le sacrifice de la vie du Christ.
Le Christ était lui-même une personne divine et une personne divine est comme l’océan, car elle demeure au point zéro, au point le plus bas (sur terre). Elle fait tout son travail à partir de ce point-là: des nuages, la pluie, et quand toutes les rivières sont en crue, elles vont à l'océan, parce que l'océan reste au point le plus bas.
Ainsi, l'humilité est l'un des critères pour être un Sahaja Yogi. Quelqu'un qui n'a pas d'humilité ne peut pas être appelé Sahaja Yogi. J'ai même vu des Sahaja Yogis se mettre très en colère. Parfois, ils crient et se mettent en colère et se comportent mal. C'est le signe qu'ils ne sont pas encore des Sahaja Yogis, ils doivent encore mûrir. »
Shri Mataji Nirmal Devi, Puja de Noël, Ganapatipulé, Inde, 25/12/2000

L'océan, qui se trouve au point le plus bas sur terre, est une image que Shri Mataji utilise pour parler du charisme de l'humilité. Tout le monde est sensible à l'humilité, à un moment ou un autre, alors que l'arrogance fait fuir les autres assez rapidement.
Le Christ, en ouvrant le chakra de l’Agnya au niveau de l’être collectif, le Virata, devait aussi ouvrir le notre afin que plus tard, la Kundalini puisse passer jusqu’au Sahasrara. Cela devait rétablir la position juste de notre ego et notre superego, diminuer leur excroissance. Mais l’ego a grandit démesurément dans les sociétés occidentales, alors que le superego et les conditionnements ont étouffés l’Orient. De nos jours, ces outils que sont l’ego et le superego ont retrouvé une place plus en rapport avec leur rôle initial d’outil. Les conditions ont été réunies pour permettre à la Kundalini de s’éveiller collectivement par l’avènement d’une Réalisation en masse, rendue possible par Sahaja Yoga et Shri Mataji.

Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire