jeudi 13 décembre 2012

Méditation guidée du matin


I Méditation guidée du matin:
Shri Mataji a commencé à travailler sur les chakras de la tête en utilisant la main gauche, la droite ouverte sur les cuisses. « C'est comme pour vous équilibrer. Si vous êtes bloqué sur le côté gauche, travaillez avec la main droite. »
Shri Mataji a commencé par le Visshuddhi qui débute juste au-dessus de l'Agnya, en pressant l’index, le doigt du Visshuddhi, lentement vers le haut, jusqu'au point du Virata à la racine des cheveux. Puis, Elle a redescendu l’index en déplaçant le doigt en travers du front, à la manière d'une croix.
« Si vous avez un blocage ici, au Visshuddhi, c'est que vous n'êtes pas collectif. »
 L'Agnya était bloqué. Elle nous a demandé de dire silencieusement : "Matreya. Vous êtes Matreya", qui se trouve sur le côté gauche des Ekadesha Rudras près de la racine des cheveux, tout en pressant légèrement sur l'Agnya. 
Les chakras sur le crâne:
Entre le point du Virata et la zone du Sahasrara, se trouve le point du Nabhi droit (à deux centimètres environ au-dessus du Vishuddhi). Les parties gauche et droite du Sahasrara représentent le cœur droit et gauche (car les canaux s’inversent au niveau du chiasme optique. En fait, c’est le Brahmarandra car le Sahasrara est plus large). Puis vient le Nabbhi gauche (sur l’arrière de la tête, trois centimètres au-dessous du Sahasrara). S’il est bloqué, il est très dur au toucher. En dessous, c’est le Mooladhara (qu’on appelle back Agnya) et sur les côtés se trouvent les Swadisthans gauche et droit.
Shri Mataji les a massés deux ou trois minutes puis s'est occupée de masser l'Ego sur la partie supérieure gauche du front, ensuite des "conditionnements" sur la partie supérieure droite, jusqu'aux oreilles (où ensuite commencent les Swadisthans).
Pour l'Ego, nous pouvons dire le mantras de Shri Buddha ou celui de Matreya.

« Maintenant, fermez les yeux et posez l'attention au Sahasrara. Si des pensées arrivent, et elles arriveront, vous pouvez dire le Bija Mantra (mantra primordial) "Ksham" qui est pour le pardon. Dites juste "Ksham, Ksham". Puis dites en silence le mantra de Nirvichara Samadhi. Maintenant, abandonnez vos problèmes au Pouvoir Divin. Pour moi c'est facile, Je n'ai pas de problème. Ne mettez pas votre attention sur vos problèmes, vous vous retrouverez alors en état de "turya". "Turya" signifie quatrième. Vous plongerez dans la quatrième dimension. Par exemple, quand vous voyez ces montagnes et cette nature, vous y êtes, vous plongez dans cet état. C’est un entraînement de l'attention, de manière à ce que face à une crise, vous vous retrouvez automatiquement en cet état, cela fonctionne. Vous êtes destinés à atteindre ce point, pensez au petit nombre que vous êtes comparé à la population mondiale. Donc, remettez tout au Divin. C'est comme pour l'atterrissage d'un avion, tout est prévu et il se produit sans effort. Comme Je vous ai donné la Réalisation, le mantra le plus puissant est "Shri Mataji Nirmala Devi namoh namaha". »
Au début de la méditation, il se peut que vous sentiez des blocages ou de la chaleur. Cela ne vient pas nécessairement de vous, cela peut venir des gens autour de vous, de l'atmosphère, de l’environnement, ne vous en souciez pas. Mais quand vous vous asseyez tout seul devant la photo, vous voyez comment vous êtes.
Pour se donner un bandhan : Il faut d’abord élever la Kundalini puis faire le bandhan. L'attention doit être sur la main gauche. Il faut regarder la paume de la main gauche quand on fait le nœud au-dessus du Sahasrara. Lors du processus, seule la main droite tourne. Notre bandhan s’appelle "Purna Kavacha", c’est à dire, protection complète. Il faut le faire en cas de situation de crise ou face à des gens difficiles ou dangereux.
D'après le témoignage de Herman.
Cette méditation guidée du matin, a été donnée par Shri Mataji Nirmala Devi à Cabella, le 21/09/1991
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire