dimanche 9 décembre 2012

Ne formez pas de groupe


« C'est une très grande révolution spirituelle, qui bénéficiera au monde entier. Le monde entier deviendra purifié avec cette révolution, et restera dans l'océan de joie, dans le royaume de Dieu. Mais pour cela, avec de la patience, chacun devrait faire un sacrifice, et pour faire cela, la chose la plus importante est de maintenir de la force. Si nous oeuvrons avec force, alors ce jour-là n'est pas loin, où notre monde sera rempli de bonheur. Mais, le plus grand obstacle que J’affronte, c’est lorsque les Sahaja Yogis ne sont pas profonds. Les Sahaja Yogis devraient être très profonds. C'est une grande responsabilité pour chaque Sahaja Yogi de travailler à cette révolution, qui devrait être très spéciale. Jusqu'à présent, chaque Sahaja Yogi que Je vois, a quelque chose, ceci, cela, qui ne va pas : "nous avons ce blocage, Shri Mataji, nos chakras sont bloqués. Ceci nous arrive, nous avons ce défaut en nous, et ceci et cela." Mais, quand nous commençons à donner, quand vous commencez à donner aux autres, à vous occuper de leur bien-être, ces choses-là commencent à diminuer d’elles-mêmes ...

Mais, la chose la plus importante c’est que nous manquons de foi en nous-mêmes; nous devons surmonter ce manque de confiance. Je vais vous parler d’un certain Dr Warren qui est ici. Quand il est venu à Sahaja Yoga, il a vécu avec nous pendant, au plus 8 jours...D'abord, il ne voyait pas comment se corriger. Quoi qu'il en soit, quand il est devenu bien, il est retourné en Australie, et il a aidé tant de gens à passer le cap, a fait du bien à tant de personnes que J’en ai été très surprise. Lui qui ne savait pas qui était Ganapati (Shri Ganesha) qui ne connaissait rien aux "deva" (déités), qui ne savait rien à propos de la Kundalini, est devenu bien en 8 jours, et a répandu cela en Australie. Ainsi, penser que nous ne pouvons pas le faire, ou ne pas savoir comment le faire: "il y a ce problème, que vont penser les gens" si vous gardez cette mentalité, Sahaja Yoga ne peut pas aller de l'avant…

Si vous ne restez pas tous unis, ce travail ne pourra pas se faire. Nous devons être unis et être unis, cela signifie que vous faites partie intégrante d'un corps, un Sahaja Yogi ne devrait jamais être considéré comme différent d'un autre Sahaja Yogi....Donc, la première chose, la première règle, c’est que les Sahaja Yogis ne vont pas à l'encontre d’autres Sahaja Yogis et ne forment pas de groupe. …Par exemple, des groupes sont constitués : les gens de Delhi sont ici, puis les gens de Karolbag sont là, puis ceux d'un autre endroit sont là-bas, les gens de Bombay ici. Ensuite, parmi les gens de Bombay, certains sont des Nagpada, d’autres des Dadar, et d’autres encore d’un autre endroit. Or, en faisant cela, vous (finirez) par être assis tout seul, et les Sahaja Yogis auront disparu.

Personne ne devrait faire bande à part, d'aucune façon. Personne ne devrait penser qu'il appartient à un groupe. Si 10 personnes restent ensemble, et à chaque fois ces 10 personnes restent ensemble, alors nous devrions comprendre qu’un groupe se forme. Pour des Sahaja Yogis, 10 personnes ne devraient pas rester tout le temps ensemble. Vous êtes assis aujourd'hui avec ces personnes, puis demain avec elles, et le surlendemain avec d’autres. Par exemple, nous possédons de petits, petits éléments du sang, que nous appelons des cellules. Supposons qu’elles (se regroupent) à un endroit, que 10 cellules pensent qu’elles vont se regrouper ici seulement, alors la personne va mourir, Sahaja Yoga va mourir. C'est pourquoi, si 10 personnes se mettent ensemble parce qu’elles sont un groupe, que ceux-ci sont d'un autre groupe, que ceux-là sont d’un autre groupe, (cela va à l’encontre de) ce que nous appelons "rakta-visaran", la circulation du sang, qui doit circuler librement à l'intérieur de nous. Ainsi, aucun groupe ne devrait être formé. Là où vous voyez qu’un groupe se forme, quittez ce groupe, et allez vers un autre groupe. Brisez ce groupe, dites d’aller vers tel autre groupe. Tant que vous n’agissez pas ainsi, la négativité continuera à former des groupes au sein de votre collectivité... C'est pourquoi, vous n'avez pas besoin de créer de groupe, vous devriez rencontrer chacun de la même façon, aller avec tout le monde, aimer tout le monde, et essayer de comprendre chacun. Vous ne devriez pas vous critiquer les uns les autres, en aucune façon, jamais. »»
Shri Mataji Nirmala Devi, Mahahakali Puja, traduit de l’Hindi, Calcutta, Indie, 01/04/1986

Cette traduction en Hindi vient d’être partagée aujourd’hui par les Yogis indiens qui l’ont mise en anglais.

Il faut faire attention à ne pas former de groupes à l’intérieur d’autres groupes, car cela isole les gens les uns par rapport aux autres et casse la joie de faire partie d’une grande et même famille d’amis. Cela crée une différence qui peut être vécue comme une ségrégation de la part de ceux qui sont isolés. Sahaja Yoga n’est pas un Yoga qui isole les gens du reste du monde mais qui doit être offert à tous. C'est pourquoi il faut être capable d'aller vers chacun.

Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire