mercredi 21 novembre 2012

L'universalité de la déesse Aditi


« L'Ukraine est l’endroit où ils ont eu ce problème, vous savez, Tchernobyl. La première fois que J’y suis allée, des gens étaient venus à mon programme, ils avaient leurs doigts joints comme cela, le nez tourné comme ça, toutes sortes de choses. Et leurs jambes et leurs pieds étaient bizarres. Mais malgré cela, ils sont venus au programme et cette fois, la salle était pleine, il y avait au moins dix fois plus de personnes que nous sommes ici, peut-être plus, et à l'extérieur ils étaient debout, ils ne pouvaient pas entrer, ils étaient assis dans les passages. Il y en avait sur trois niveaux, au rez-de-chaussée et sur trois étages. C’était bondé. J'ai été étonnée de leur spiritualité. Tout le monde a reçu sa Réalisation en cinq minutes. Quel niveau de gens, quel niveau !
Mais ensuite J'ai découvert qu'en Ukraine, ils avaient déjà des connaissances au sujet de la Kundalini et de la Mère Primordiale. Ils l’appellent "Aditi". En Inde également nous l’appelons "Aditi". Et ils faisaient des peintures d’elle, ils ont peint aussi le chakra de l’Agnya, du Mooladhara, très clairement, à l’époque qui précède celle du Christ, trois mille ans avant Jésus-Christ. Donc, fondamentalement, de quelque part, cette connaissance leur est venue.
Vous êtes des gens très évolués ici (aux Etats-Unis), enfin supposés l’être. Vous êtes très bien équipés et les gens pensent que les Américains sont au top pour tout. Mais regardez ces gens d'Ukraine et de Russie. Ils adoraient la Mère Primordiale trois mille ans avant Jésus-Christ et lorsque le christianisme est arrivé, ils ont supprimé (cette dévotion pour la Mère Primordiale). Tout est clairement écrit. Et quand les gens ont écrit à ce sujet, ces chrétiens là-bas, appelés chrétiens orthodoxes, ils ont essayé de les tuer, de les arrêter.
Malgré tous ces problèmes, ils s’y sont accrochés et J'ai été surprise de voir que même aujourd'hui, il existe des livres et des magazines à ce sujet. Donc Je pense que quelqu'un comme Matsyendra (ou Machindra) Nath, qui a parcouru le monde, a dû partir avec son disciple Gorak Nath, parce qu'ils étaient des Nath Panthi, et qu'ils connaissaient la Kundalini et tout le reste. Mais en réalité, ils ont montré "Aditi", la Mère, avec la Kundalini dans son estomac. Pouvez-vous imaginer cela?
Toutes ces choses se sont produites il y a bien longtemps et c'est pourquoi, fondamentalement, ce sont des gens très spirituels. Premièrement, ils sont très introspectifs et très spirituels et tout le temps ils demandent : "Mère, est-ce que nous serons bien? Sommes-nous bien? Avons-nous vraiment débuté notre ascension? " Comme cela, ils posent ces questions, ce qui est absolument différent de ce que vous voyez en Occident. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Devi Shakti Puja, “America and Ego”, New York, 08/10/1995

Il existe beaucoup de légendes, en Inde et au Népal, qui décrivent les pouvoirs surnaturels et les miracles accomplis par Machindra ou Matsyendra Nath. De même, Gorak Nath, serait aussi de nature divine et doué de pouvoirs extraordinaires, beaucoup plus qu’un humain ordinaire.
Parfois Matsyendra Nath est comparé à Shri Shiva dans la tradition indienne Natha, et dans la tradition bouddhiste du Népal, il est vénéré comme Avalokiteshvara- la divinité du panthéon bouddhique. Malheureusement, l'un des plus remarquables pouvoirs miraculeux, selon les légendes, serait de pouvoir entrer dans d'autres organes et d'y rester pour une période de temps prolongée. Cette connaissance des sciences occultes et de la magie l’amène à être considéré comme le plus célèbre praticien tantrique, voire sorcier, qui aurait exterminé de sa magie l'armée du roi du Népal. Son disciple Gorakh Nath l’aurait ensuite restaurée.
C’est le gourou de nombreux praticiens modernes du tantra et cela correspond à une déviance de la connaissance pure. Néanmoins, cela n’exclue pas qu’il ait véhiculé sa connaissance de l’Inde au Népal et sans doute plus loin. Par contre, Gorakh Nath est considéré comme un être pur et une incarnation de Shri Shiva.
Aditi qui signifie en sanscrit "illimité", est formé du préfixe "a" au sens privatif + et du morphème "diti" qui signifie "lié". Dans les Védas, Aditi est une déesse du ciel et la mère des dieux, la matrice cosmique à partir de laquelle les corps célestes sont nés. En tant que mère céleste de toute forme existante, la synthèse de toutes choses, elle est associée à l'espace (akasa) et à la forme spirituelle du discours. Dans le Vedanta, elle est associée à la substance primale "Mulaprakriti". Dans le Rig Veda, elle est mentionnée près de 80 fois: le verset "Daksha est né de Aditi et Aditi est née de Daksha" est mis pour dire le cycle éternel des renaissances et l'essence de la sagesse divine. Mais dans les Puranas, comme le Shiva Purana et le Bhagavata Purana, Aditi est la femme de Kashyap et ils ont donné naissance entre autres aux Adityas que sont Indra, Surya, et aussi Vamana.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire