lundi 12 novembre 2012

Deuxième jour du Diwali




« Ils jeûnent. Pourquoi jeûnez-vous? Je ne comprends pas. Pourquoi voulez-vous affaiblir votre corps? Dans ce corps va entrer le Seigneur, et ce corps fait un jeûne? Si les gens qui jeûnent doivent trouver Dieu, au moins 30% des personnes de ce pays devraient le trouver automatiquement, car on les fait jeûner...échanges en Hindi avec des Sahaja Yogis… 
Sahaja Yogi: Pour les femmes.
Shri Mataji: Pour les femmes? Le jeûne de Santoshi Maa? (rituel hindouiste) Tous les jeunes, vous savez, ils sont arrivés jusqu’à une limite tellement absurde, et ces brahmanes, Je les rends responsables. Ils ont donné plein d’idées fausses, absolument à l'opposé de ce qu'il faut.
Comment ?
Le jour de Sankashi, le jour de la naissance de Shri Ganesha en famille, voyez, imaginez, vous devez jeûner ce jour-là! Imaginez l’argumentaire derrière cela, ce jour-là! Voyez-vous, supposons que quelqu’un soit né dans votre famille, Je veux dire vous fêtez cela, vous êtes si heureux….
Supposez que Je vienne chez vous et que vous jeûniez, Je partirai tout de suite en courant!- Rires- Vous voyez, si vous écrivez: "Aujourd'hui, nous jeûnons," personne ne viendra chez vous !

Si vous devez partager un jeûne, vous pouvez le faire, comme ils font le "karva chauth" ils partagent le jeûne. Vous ne devriez jeûner qu’une seule journée, définitivement, une seule. C'est celui de Narak Chaturdeshi. Ce jour-là, ils vont manger, parce que ce jour-là, Narakasura a été tué et il a été mis en Narak, c'est-à-dire en enfer. Il a été mis là-bas. Et les portes de l'enfer ont été ouvertes pour lui, et tous ces types de gens sont mis ce jour-là en enfer. Donc, ce jour-là, vous ne devriez pas vous lever tôt le matin, restez au lit. 

Voyez, avec ce calendrier- Je ne sais pas qui l’a fait voyez-vous- mais nous devons utiliser notre intelligence.
Qu'entend-on par Naraka Chaturdeshi? En fait, ce doit être un rakshasa (démon), ce doit être un démon qui a créé pour nous ces calendriers, (ou plutôt) certains d'entre eux, pour que nous jeûnions. Je ne sais pas qui a écrit de telles absurdités. Le jour où les portes de Narak sont ouvertes, ce jour-là, ils vont se lever à 4 heures du matin, prendre un bain et bien manger! Tous les rakshasas vont entrer dans l'estomac, dans le chakra du Nabhi, par la nourriture ! 

L'image vient de- l'image est apparue de "Santoshi Maa": tout le monde jeûne le vendredi.
Puis, les idées absurdes sur le fait de manger une nourriture qui ferait la différence, cela aussi a été mis en place.
Dans la Gita aussi, Je suis sûre qu'il y a beaucoup de choses introduites qui sont fausses. Dire qu’on est né brahmane et que c'est post-natal ou anténatal comme ils disent, anténatal. Et comment est-ce possible? Réfléchissez-y. Utilisez votre intelligence. Je dirais, utiliser votre cerveau. Vyasa, l'auteur de la Gita, l’auteur de Gita, Vyasa, de qui était-il le fils? Le savez-vous? Il était le fils d'une femme pêcheur, le fils illégitime. Vous connaissez tous Parashar Muni. Et il va écrire que vous devez être né brahmane? Ceux qui pensent qu'en naissant brahmane on devient brahmane, se trompent lourdement, Je dois dire. Être brahmane désigne une personne qui renaît, qui est une âme Réalisée, qui a connu Brahma. Cela décrit la tendance d'une personne qui recherche Dieu. C’est cela être brahmane…c’est une tendance. Comment Vyasa aurait-il pu écrire cela ? Dites-le moi. Comment Vyasa aurait-il pu l’écrire? Or, cela a été mis sur son compte, on lui a tout simplement attribué.
C’est comme les tantriques. Oh, mon Dieu, ce sont les pires de tous. Ils ont gâché toutes nos Écritures, ils ont gâté tous nos "shastras shilpa", ils ont tout gâté …. Les plus grands démons qui ont pu naître dans ce pays ont été des tantriques. Ils ont gâché toute la beauté de nos Écritures. Ils ont même relié notre Aswameda Yagna (texte sacré) à la sexualité. »
Shri Mataji Nirmala Devi, programme publique, les différent Chakras et leurs Déités. Delhi, 22/02/1977

La déesse hindouiste Santoshi Maa est vénérée par les femmes de l'Inde du Nord et au Népal en tant que Mère de la satisfaction, c’est ce que signifie son nom. Un "vrata", un jeûne rituel, s’appelle Santoshi Maa. Il est exécuté par les femmes sur 16 vendredis consécutifs et est censé gagner les faveurs de cette déesse.
Shri Mataji a toujours demandé de ne pas jeûner pour Dieu dans Sahaja Yoga. On peut jeûner pour sa santé mais par pour Dieu. Ici, il y a une ambiguïté certaine. Il semble que Shri Mataji dise que si l’on doit absolument jeûner, alors ce jour-là est le meilleur. Elle veut mettre en garde les premiers Sahaja Yogis qui pourraient encore vouloir appliquer des rituels demandant de jeûner selon un calendrier que Shri Mataaji ne reconnaît pas, car ils doivent avoir été instaurés par des démons. En tous les cas, il ne faut pas manger à 4 heures du matin quand le soleil n'est pas encre levé et que les démons parcourent encore la terre.

C’est pourquoi Shri Mataji demande de rester au lit et de faire la grasse matinée. Elle plaisante aussi dans d’autres textes en disant que c’est bien le seul jour où les Yogis peuvent se prélasser au lit comme cela ! Tout ce qui est véhiculé par les rituels religieux n’est pas forcément divin, y compris certains passages ou certaines interprétations des Écritures sacrées de diverses religions. Mais en 1977, les Yogis sont encore peu nombreux et les vibrations ne sont pas aussi puissantes qu’aujourd’hui. Il faut attendre un certain temps avant de donner la Réalisation, alors qu’aujourd’hui, à peine on est Réalisé que déjà on peut la transmettre, car le collectif des âmes Réalisées a beaucoup grandit et le niveau de conscience du monde s’est élevé.

Parashar Muni est l’auteur de nombreux anciens textes indiens. Il était le père de Vyasa. Il existe plusieurs textes de référence attribués à Parashar mais les historiens modernes croient que de nombreuses personnes ont utilisé ce nom à travers le temps. Le sage lui-même n'a jamais vraiment écrit de textes, il était connu comme un enseignant itinérant, et les différents textes qui lui sont attribués viennent sans doute de ses élèves. Le lieu de naissance de Parashar Muni est censé être au fort Panhala à Kolhapur. Une grotte censée être celle de Parashar Muni se trouve à présent être le fort.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire