samedi 27 octobre 2012

Dvija selon Sahaja Yoga


« Comme Je vous l’ai déjà dit, un oeuf se transforme en oiseau; on appelle cela un “dvijaya”, un être deux fois né. Pareillement, nous qui sommes recouverts par notre ego et nos conditionnements, nous ouvrons (notre coquille) pour devenir un oiseau : c’est de cette façon que nous avons tous été amenés à découvrir le Brahma, ce Pouvoir Omniprésent, qui est en fait le Brahma.

Et c’est ainsi que nous sommes vraiment devenus des êtres “dvijaya”, c'est-à-dire des Brahmines. Pour ceux qui n’ont pas reconnu le Brahma, sans cette (connaissance du Pouvoir Omniprésent), quelle est l’utilité des marques de dévotion, des psalmodies et autres mantras ? Si l’on n’est pas connecté, cela n’a aucun sens.
Mais nous devons nous observer, du point de vue de la pureté...

Vous voyez, J’ai remarqué que l’impureté vient des personnes que le Christ a appelées les médisants, ceux qui parlent dans le dos des autres pour le plaisir de dénigrer. Cela vient d’une personnalité très médiocre…La force primordiale de Sahaja Yoga, c’est la collectivité, et les commérages font du mal à la collectivité.»
Shri Mataji Nirmala Devi, Easter Puja, Sydney, Australie, 31/03/1991

Traditionnellement, la cérémonie d'initiation aux études des Védas sous la direction d'un gourou, "l'upanayana", était réalisée pour les jeunes garçons et filles à l'adolescence. Jusqu'à l'époque moderne, l'instruction védique des filles était jugée indispensable afin de la préparer à une future vie maritale et sociale. Ce rituel était le symbole d'une seconde naissance, qui fait renaître le jeune à une seconde vie spirituelle: il devient un “deux-fois né” ou dvija.

Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire