dimanche 28 octobre 2012

Consommer de la viande?

Shri Mataji: Maintenant si vous avez des questions, posez-les moi. Aucune ?
De quoi s'agit-il ?
Question: A propos de la consommation de viande…
Shri Mataji: Au sujet de la viande ? D'accord. Maintenant, je vais vous parler de la viande. C’est très important, vous voyez, nous devons avoir de la compassion pour les êtres humains. Quelle est l'utilité de sauver les poulets? Puis-Je leur donner la Réalisation? C’est simple, voyez. Cependant, vous pouvez manger un poulet avec compassion, parce que quand vous mangez un poulet il entre dans le processus de l'évolution. Il améliore son processus d'évolution. Mais vous ne devriez pas manger des animaux qui ont une taille plus grosse que la votre, car ils vous donnent des troubles et des problèmes et vous rendent agressif. Une personne qui mange des animaux agressifs ou des animaux qui sont plus grands qu'elle, va plus vers le stade animal, car elle devient agressive. Parce que, voyez-vous, ces grands animaux ont grandi plus que vous. C'est pourquoi ce sont des animaux. Donc, il ne faut pas manger d’animaux plus gros que soi.
Et il y a des animaux qui ont un sentiment de compassion, ce sont les animaux qui ont un sentiment d'unité avec vous. Par exemple, vous voyez, par rapport au dauphin, Je dirais qu’un marin ne mangera jamais un dauphin ni ne tuera un dauphin, car il est très près du plan humain, vous voyez. Il est juste comme nous: il a des émotions, il a des sentiments, il peut venir vous divertir et tout ça. Donc, c'est un animal supérieur. Mais si cette personne (jaïn) est comme ça, voyez-vous, et se soucie même des vers, jusqu'où peut-elle aller? Tout doit avoir des limites.
Car il existe une secte en Inde, appelée jaïn, vous voyez. Ils essaient de sauver même les moustiques - pouvez-vous le croire? Et même les punaises, et ils placent les punaises sur des êtres humains. Ils recueillent des punaises, les placent dans une hutte et mettent un brahmane. Ils payent le brahmane, et le pauvre brahmane doit nourrir ces insectes (de son sang)! C'est vrai et ils le font encore aujourd'hui. Pouvez-vous le croire? Et nourrir les insectes, c’est de la compassion (selon eux). Alors, ils nourrissent les punaises du pauvre brahmane et lui donnent de l'argent et quand les insectes sont pleins et tombent de son corps, ils lui donnent de l'argent et d’autres choses comme ça. Pouvez-vous imaginer ce genre de compassion stupide? C’est pourquoi, vous devez tracer une ligne : rien ne doit être pris au-delà de cette ligne. Vous voyez, c'est ce qu'on appelle en sanskrit des "maryadas", c’est jusqu’où aller, jusqu'où avoir de la compassion.
Donc, notre compassion devrait d’abord aller vers tous les êtres humains. Avons-nous de la compassion envers nos semblables? Nous n’en avons pas. Tout d'abord, essayons d’en avoir, d’accord?...Ensuite, ayons de la compassion pour les animaux qui vivent avec nous, d'accord? Comme les chiens, on peut dire les chevaux, les vaches, tous ces grands animaux qui vivent avec nous, les dauphins, qui sont des animaux en évolution. Déjà, ils sont en pleine évolution, c'est un état en évolution. »
Shri Mataji Nirmala Devi, programme public, Caxton Hall, Londres, 29/03/1982

Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire