jeudi 24 novembre 2011

La théorie des pensées positives



« Shri Mataji parfois adopte votre façon de parler quand elle est avec vous, Elle s'adapte. Elle parle tout à fait différemment quand elle est avec d’autres personnes, s’exprime d'une manière complètement différente.

La première fois que j'ai rencontré Shri Mataji, c’était au moment où je venais de me marier. Nous étions alors dans la maison de Shri Mataji à Pratisthan (Paithan, Inde). Dans la cuisine, nous pouvions apercevoir la cour. Shri Mataji était dans le jardin et lorsqu’Elle nous vit, Elle nous fit signe de la rejoindre.
- Que pensez-vous de la maison? demanda-t-Elle, sur le ton de la conversation.
- Shri Mataji, c'est un palais. C'est absolument fantastique ! dis-je. C’était le genre de tournure de phrases que j'employais alors.
- Oui, c'est juste une de mes idées folles, dit-Elle.
Ces mots, je les employais tout le temps. Mais les yogis regardèrent Shri Mataji, stupéfaits. .. Ils ne l'avaient jamais entendue utiliser ce genre d’expression….

Un jour, un compatriote américain et moi-même étions dans un rickshaw en Inde (taxi triporteur). Il avait très peur, c'était son premier séjour en Inde et mon troisième. J'avais aussi un peu peur, car le crépuscule tombait et le chauffeur ne semblait pas du tout nous comprendre.
Finalement, on lui dit de se rendre à "Nizamuddin", et il finit par acquiescer et démarra. Je fis alors un "bandhan" pour arriver à destination, c'était vraiment très frais. Cela me rassura et je me dit "Oublie, nous y arriverons." Je me détendais, alors que mon compatriote était encore un peu tendu.
Mais au bout de cinq minutes, une folle pensée traversa mon esprit, "ce chauffeur est complètement perdu. Nous n'y arriverons jamais. " …Puis mon compagnon me saisit le bras: "Nous sommes complètement perdus. Nous n'y arriverons jamais. Ce type ne sait pas où nous allons" dit-il dans un instant de panique.
Alors je me dis que j’avais eu exactement la même pensée, que ces pensées avaient été communicatives.

Quand j'ai revu Shri Mataji, je lui en ai parlé.
- C'est exactement ce qui se passe, dit-Elle. En fait, nous saisissons les pensées des uns et des autres.
Elle expliqua alors que "c'est comme ça que nous allons changer le monde, car si parfois on capte les pensées négatives des gens, les gens captent aussi les pensées positives qui viennent de vous".
- Mère, dis-je, est-ce que cela signifie que si nous avons tous cette bhakti, cet amour envers vous, alors d'autres personnes, qui ne vous connaissent même pas, vont le capter et vont soudain ressentir quelque chose pour vous?
- Exactement. C'est la théorie des cent singes : lorsque parmi une centaine de singes, l’un fait une chose, puis un autre, puis encore d’autres, tous les singes se mettront à faire la même chose sans trop réaliser pourquoi.
Elle dit que "c'est comme ça que les pensées agissent", et ajouta que c’était la même chose sur la façon de méditer. »

D’après le souvenir de Mark

Dans le même esprit, lisez la belle histoire soufie:
href=http://soufis-sahajayoga.blogspot.com/2011/10/un-esprit-de-tolerance.html


Publié par dictionnaire sahaja yoga

2 commentaires:

leeladhar a dit…

MAGNIFIQUE RECIT!!! TRES TRES INSPIRANT ! QUE LA PAIX SOIT AVEC L'HUMANITE,

Marie-Odile a dit…

Vraiment encourageant et inspirant ! merci.

Enregistrer un commentaire