dimanche 30 octobre 2011

Pleurs, colère selon Sahaja Yoga



« Vous êtes si protégé que si quelqu’un essaie de vous faire du mal, immédiatement, une protection se met en place. Et votre propre protection existe, c’est comme Je l’ai dit, elle consiste à se mettre immédiatement en conscience sans pensée.

Quelquefois, nous nous faisons nous-même du mal, bien plus que quiconque. J’ai connu une amie, depuis sa plus tendre enfance, elle était comme ça, toujours à pleurer pour tout. Elle avait toujours l'habitude de pleurer pour un rien, parce qu'elle était une enfant tellement gâtée qu'elle pleurait toujours. Maintenant, J’ai été surprise de voir que très jeune, elle est devenue aveugle. Je lui ai dit: "comment es-tu devenue aussi mal voyante?" Elle devait utiliser des verres très épais et tout ça. Elle m’a répondu : "je pleurais tellement, tu te souviens ?" J'ai dit, "ça Je m’en souviens, mais pleurais-tu même après l'école." " Oui, je pleurais toujours ainsi."

Donc, c'est une sorte de tempérament que vous développez "je suis comme ça, je pleure." Mais pourquoi ne pas développer le tempérament suivant : "je suis toujours heureuse. Pour chaque chose que je vois, je me sens joyeuse. Pour tout ce que j'entends, je ressens de la joie." Puis le lotus de votre parfum embellira et l'activité de votre sagesse fera que vous recevrez facilement tout ce qui est très beau. Vous obtiendrez tout ce qui est très satisfaisant, très joyeux. C'est une sorte d'action venant de la sagesse qui est en vous, qui vous entraîne simplement vers des gens extrêmement gentils, vers des situations qui sont très belles où vous découvrez de belles choses ou des créations que vous ne vous attendriez jamais à voir.

Il est très, très important de comprendre que lorsque vous me dites: "Mère, ce miracle-ci est arrivé, ce miracle-là s’est produit". Ce n'est rien (d’autre) que votre propre sagesse, votre propre Esprit qui les ont élaborés.

Vous n'avez rien à faire. La seule chose que vous devez vous rappeler, c’est que vous êtes une Sahaja Yogini et que votre tempérament devrait être celui d’une Sahaja Yogini, que vos idées devraient être celles d’une Sahaja Yogini. De même pour les Sahaja Yogis. Les Sahaja Yogis étant des hommes, ils ne montrent pas grand chose (de leurs sentiments) mais ils savent très bien se mettre en colère. Ils se mettent en colère et leur humeur est tellement mauvaise que vous commencez à vous dire : "Quel est le problème avec cette personne?"
D’un côté la colère, de l'autre les pleurs. Je veux dire, entre les deux, que reste-t-il? Je ne sais pas. Ces deux choses ne sont absolument pas nécessaires. Vous devez corriger les gens, dire les choses. Tout à l'heure, J’ai dû dire les choses. Je les ai dites, et puis c’est fini. Mais ce n'est pas de la colère, c’est juste que Je dois agir. La différence est la suivante : Je ne suis pas impliquée. Même si Je pleure, Je ne suis pas impliquée. Je pleure simplement. Même si Je suis en colère, Je ne le suis pas vraiment. J'essaie simplement de jouer à être en colère. C'est ce qui arrive. Ne vous impliquez pas dedans. Mais si vous vous impliquez dans votre colère, alors cela tue la joie, complètement. »

Shri Mataji Nirmala Devi, Diwali Puja, Cabella, Italie, 10/11/1991
Sahaja Yoga n'est pas tellement un yoga de l'agir qu'un yoga de l'être. Tout se passe à l'intérieur puis agit sur l'extérieur.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

1 commentaire:

Anandalys108 a dit…

Un très beau texte ! Merci beaucoup !

Enregistrer un commentaire