mardi 11 octobre 2011

La malédiction du matérialisme



« Dans quel but l'univers entier, l'atmosphère entière ont-ils été créés, l'évolution s’est-elle produite? Pour que les êtres humains puissent connaître la Vérité. Mais en ces temps modernes, il y a une grande malédiction, un plus grand mal Je pense que tous les Shumbas Nishumbas et tous (les autres démons), le pire de tous, c’est le matérialisme, car il vous rend trivial. Dans votre quête aussi, quand vous évoluez, ce matérialisme vous frappe subtilement. C’est ce que J'ai remarqué.

Quand les gens débutent directement Sahaja Yoga (sans passer par d’autres pratiques spirituelles), ils descendent profondément en eux-mêmes, ils comprennent ce que Je dis ainsi que la connaissance intérieure qu’ils veulent acquérir, ce qu’on appelle "atma gnan". "Atma gnan" signifie deux choses: la connaissance de l'Esprit et le savoir sur soi-même. Tout cela, ils le découvrent et ils savent ce que c'est. Cet état est celui pour lequel les gens ont fait toutes sortes de choses, allant dans les Himalaya méditer dans le froid pratiquement sans vêtements, vivant dans des grottes de quelques fruits. Ils ont choisi de faire toutes sortes d’austérités, de "tapasyas", parce que leur quête était si profonde, si pressante qu'ils ne pouvaient pas résister à la force de chercher.

Mais en ces temps modernes, le matérialisme retarde cette quête, ce dévouement. C'est exaspérant pour les gens qui sont des chercheurs. J'ai vu qu’avant de découvrir Sahaja Yoga, certains dépensent beaucoup d'argent, vont à des endroits différents, dans les Himalaya, au Népal, au Japon, ils vont partout. Mais après avoir découvert Sahaja Yoga, après avoir connu leur Esprit, leur progression dans cette nouvelle prise de conscience et leur progrès sont retardés. Il faut comprendre qu’après tant de (pérégrinations), vous trouvez quelque chose de si précieux que vous vous établissez et vous vous sentez très satisfaits. Cet aspect est très positif, mais ensuite? Votre évolution ne devrait pas s’arrêter, mais elle s’arrête pour plusieurs raisons, la principale étant le matérialisme. Votre foi en vous-même est aussi diminuée à cause de ce matérialisme…
En ces temps modernes, Je ne sais pas pourquoi les êtres humains se trompent parce que la chose la plus importante dans la vie, c’est de progresser et d’évoluer. Ayez une vision large de l'ensemble. Pourquoi cet univers a-t-il été créé ? Pourquoi avez-vous été créés en tant qu’êtres humains ? Pourquoi a-t-on fait toutes ces choses, dans quel but est-ce fait ? Si vous avez une vision globale de l’ensemble, essayez de situer votre place. "Où est-ce que je me situe?"…
Mais au contraire, J'ai vu des gens qui, ayant une correspondance, me téléphonent et me demandent "Mère, doit-on faire une réservation pour le train ou non ?" Cela montre qu'ils n’ont aucune estime d’eux-mêmes ni de moi. Pour aucun des deux. Parce qu'ils demandent de si petites choses, des choses si bêtes, qu'il est impossible de comprendre comment un Sahaja Yogi peut poser de telles questions. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Navaratri puja, Cabella, Italie 24/10/1993



Petit aperçu sur le matérialisme :
La religion a été la cause de guerres qui défendaient surtout les intérêts matériels et particuliers de rois ou d’empereurs. Cette époque s’appelle malheureusement les Temps modernes. Ensuite, l’époque des Lumières a engendré le "matérialisme politique". Les grands systèmes politiques, le libéralisme économique américain comme le communisme chinois, découlent du matérialisme.
Nos démocraties se sont développées en opposition à ce malentendu qui mélange la religion et la quête de Dieu. On a cru que la science pouvait être la solution pour en sortir. Cela a ouvert la porte à un courant de pensée qui a voulu décrire le monde en excluant Dieu, pour mieux soumettre l’individu à ce nouveau matérialisme (positivisme et scientisme). Certains, comme Auguste Comte, ont vu dans les mathématiques les fondements d'une religion.
Pourtant, dès le XVIe siècle, Rabelais avait écrit que "Science sans conscience n'est que ruine de l'âme". Et si les Français se disent cartésiens, ils ont oublié que Descartes avait démontré l'existence de Dieu (troisième méditation métaphysique).

C'est donc sur le besoin de sortir de l’obscurantisme et de faire évoluer le niveau de vie que s’est développé le matérialisme. Mais on est allé trop loin. On en voit aujourd’hui les excès avec les problèmes écologiques qui endommagent la planète et mettent nos ressources en péril. Jusqu’ici, notre époque moderne avait progressé techniquement, matériellement, sans répondre aux aspirations spirituelles de l’homme. Mais cette phrase, qu’on attribue faussement à André Malraux, résume pourtant bien ce qui se passe aujourd'hui: "le XXIe siècle sera spirituel ou il ne sera pas".
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire