jeudi 29 septembre 2011

Le Devi Atharva Shirsha

Voici le Devi Atharva Sheersha, qui est un hymne à la Devi:
1. Amen, tous les Dieux demandèrent à la Déesse "O Mahadevi (Grande Déesse) qui êtes-vous?" Elle leur répondit ainsi,
2. Je suis de la forme de Brahma. Le monde fait de Prakriti et Purusha a émané de moi. Je suis le Shunya (le néant) et au-delà du Shunya.
3. Je suis la joie et au-delà de la joie. Je suis la connaissance et au-delà de la connaissance. Je suis le Brahman que chacun devrait connaître et aussi l'illusion. Je suis le monde fait des cinq éléments et aussi au-delà du monde. Je suis le monde visible dans son intégralité.
4. Je suis les Vedas et au-delà des Védas. Je suis la connaissance pure et l'illusion. Je suis née et non né. Je suis au dessus et en dessous, à l'avant et à l’arrière.
5. Je me déplace en tant que Rudras et Vasus (une classe de divinités qui sont au nombre de huit). Je me déplace en tant qu’Aditya et Vishwadeva (une classe de divinités, les Adityas, qui sont au nombre de 12, dont le Soleil). Je suis celle qui supporte le Soleil, Varun, Indra, Agni et Ashwani Kumar (ce sont les deux médecins des Dieux).
6. Je soutiens le soma, Twashta, Poosha et Bhag (une classe de divinités). C'est moi qui soutiens Vishnu, Brahmadeva et Prajâpati dont les pieds ont envahi les trois lokas.
7. C'est moi qui reçoit les offrandes offertes au feu sacrificiel (le havan). C'est moi qui offre la richesse aux dévots de Dieu, dans le monde entier. Je suis la patronne de toutes les divinités à qui ont offre les offrandes, dans le feu sacrificiel (le havan) Je crée les cinq éléments de ma propre forme. Ma place est dans le mental éclairé par la lumière de l'Atma. Celui qui comprend cela, reçoit des richesses divines.

8. Les Dieux dirent alors, hommage à la Grande Déesse, la dispensatrice de bonnes choses. «Nous nous en remettons tous à Prakriti (la mère de la création toute entière) et obéissons à celle qui accorde les bénédictions et dirige le monde entier.
9. Nous nous en remettons tous à la Devi Durga, dont le teint est comme les flammes du feu brûlant, qui resplendit de connaissances, qui récompense les actions. Hommage à la destructrice des démons.
10. Puisse la Déesse, qui réside en tous les êtres en tant que pouvoir des mots, qui est comme la vache Kamadhenu qui exauce les voeux, être satisfaite de nous et rester toujours auprès de nous.
11. Hommage à la Déesse, qui est la dernière nuit, qui est louée par Brahmadeva, qui est le pouvoir de Shri Vishnu, la mère de Shri Kartikeya, qui est Shri Saraswati, Shri Aditi (la mère des Dieux), la fille de Daksha et l’épouse de Shri Shiva.

12. Nous voulons en savoir plus sur Shri Mahalaxmi, nous méditons sur Shri Saraswati. Puisse la Déesse nous inciter à méditer davantage sur elle.
13. O Daksha, votre fille Aditi a donné naissance à des dieux qui sont immortels et bienveillants.
14. Kaama, yoni, Kamalaa, Vajrapani (Indra), Guhaa, Hamsa, Maatarishwa, Abhra, Indra, Punarguhaa, Sakala, Maya, sont les mantras (Vidya, la connaissance) de la Mère de l'univers qui est elle-même en vérité, le Brahma.
15. Elle est le pouvoir de l'Atma. C’est Elle qui séduit l'univers, maniant l’étau, l’aiguillon, l’arc et les flèches, la grande connaissance (Maha Vidya). Celui qui sait cela, est libéré de toutes douleurs..
16. Hommage à vous ô Bhagawati. O Mère! Occupez-vous toujours de nous.
17. Elle est les huit Vasus, les onze Rudras, les douze Adityas. Elle est le Vishwadevas autorisé et non autorisé à recevoir les vibrations. Elle est Yatodhan, les Asuras, les Rakshasas, Pishacchas, Yakshas et siddhas (tous les êtres astraux). Elle est les trois gunas, Sattva, Raja et Tamo. Elle est Brahma, Vishnou et Shiva. Elle est Prajapati, Indra et Manu. Elle est les étoiles, les planètes et les constellations. O Devi, vous qui êtes aussi sous la forme de Kala, Kashtha et Kala, (petites unités de temps), qui dissipez le péché, qui donnez la Réalisation et la libération éternelle, victorieuse, pure, la seule à recevoir l’obédience, dispensatrice de la bienveillance, dont la forme est mansuétude, hommage à vous.
18. Le Beeja mantra de la Devi, qui est la combinaison de "Vidya", de l’éther (ha et i) et du feu (Ra) ornés du croissant de lune, remplit tous les désirs.
19. Ce Beeja mantra (Rim) est décrit comme une seule lettre contenant le Brahman. Les yogis qui méditent sur ce mantra ont une attention pure, et possèdent en vérité la connaissance et la félicité.
20. Le Mantra (Aim Rim Klim, Chamundaya vije namaha) donne une grande joie aux fidèles de la Devi et les conduit à la Réalisation de Brahma.
21. Nous devrions nous consacrer à la Devi qui réside au centre de nos cœurs de lotus (Sahasrara), dont la gloire est pareille au soleil levant, dont le visage est agréable, qui octroie bienfaits et protection, qui a trois yeux et porte des habits rouges et accomplit les volontés de ses dévots.
22. Hommage à cette grande Déesse (Mahadevi) qui détruit les craintes, qui écarte les calamités et qui est la compassion incarnée.
23. Sa forme ne peut être connue, même des divinités, comme Brahmadeva et d'autres. On l’appelle donc "Inconnue". Elle est sans fin, on l’appelle donc "Infinie". On ne peut pas connaître son but, et donc elle est appelée "Sans-but". Elle n'a pas de naissance, on l’appelle donc "Non-née". Elle est seule partout. Par conséquent, on l’appelle "Seule et Unique". Bien qu’elle soit unique, l'univers tout entier est sa forme, c'est pourquoi on l’appelle "Non-seule". Elle porte donc les noms d’Agnyeya, d’Ananta, d’Alakshya, d’Ajaa, d’Aika, de Naika, etc
24. Cette Devi, est "Matruka" (les lettres qui font des mantras) elle est la connaissance contenue dans les mots. Dans la connaissance, elle est au-delà de l'intelligence pure. Dans le néant, elle est le témoin. Il n'y a rien au-delà d’elle, c’est pourquoi on la décrit comme Durga.
25. Moi, effrayé par l'immensité des affaires de ce monde, je rends hommage à Durga, qui est inaccessible, qui détruit toutes les injustices, et sauve les êtres de l'océan de l'illusion.

Versets du "Devi Atharva Shirsha" appartenant au Durga Saptashati de l’Atharva veda.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire