vendredi 30 septembre 2011

I Shri Mataji explique le Devi Atharva Shirsha



Shri Mataji clarifie quelques versets du " Devi Atharva Shrisha ", Durga Saptashati, Atharva veda:
« Pour donner de la joie à quelqu'un, la source de la joie doit être au-delà de la joie.… (3)
Sans la lumière de "l’Atma" sans la lumière de l'Esprit, comment pouvez-vous avoir la connaissance? Vous voyez, la source n’est pas née, elle peut prendre naissance car elle est primordiale, elle est donc non née. Primordiale, c’est à dire absolue, mais l’absolu peut prendre naissance. (4)
Pourquoi ne pas obtenir sa Réalisation? Sans cela, quelle est l’utilité de faire un Puja à la Devi ? Sans la connaissance de "l’Atma", quel est le but de faire un Puja? Vous n'obtiendrez pas les bénédictions divines, ceci a déjà été dit il y a des milliers d'années. (7)
"Vaikhari" est le pouvoir par lequel nous parlons. (10)
A chaque nom de dieu que vous prononcez, posez cette question aux vibrations: Etes-vous cela? Parce que la «Shakti» de tous ces dieux est leur essence même… (11-14)

(Dire le) "Beeja mantra", cela signifie dire le "Vaikhari", qui est le pouvoir de la parole. Ce pouvoir des mots est mis dans les mantras par des personnes qui ont le pouvoir de la Réalisation.
Or, s’ils veulent s'améliorer, supposons qu'ils veuillent améliorer leurs centres (chakra), ou qu’ils veuillent améliorer leur (canal) gauche ou droit, ils doivent réciter les "Beeja mantras". En les récitant, ils vont recevoir le "beeja" (la graine), qui va germer et croître. Donc la première étape, c'est de dire le "Beeja mantra" puis les mantras pour les différents chakras. Ainsi, l'un est le"beeja" (la graine), et l’autre est l'arbre. Donc si avant tout vous connaissez le "beeja" (la graine), vous pouvez l’implanter en vous-même en le récitant, et ensuite vous commencez à dire tous les autres mantras. Donc, c'est ainsi que vous faites grandir (l’arbre, c'est-à-dire le système subtil). (18)

Le mot "Sanskrit" émane du mouvement de la Kundalini, quand elle produit un son. Tout a été enregistré par les grands saints et ainsi chaque Chakra possède des voyelles et des consonnes en fonction du nombre de sous plexus qu'il possède, c'est-à-dire du nombre de pétales qu’il a et tous forment l’alphabet de la langue sanscrite. (19-20)


Le Sanscrit est une langue sacrée...La langue sanskrite vient des saints qui ont entendu toutes ces choses et ils en ont fait ceci, c'est l'énergie du "Vaikhari"… Le "Vaikhari" existe, l'énergie est là, …mais pour le faire fonctionner d'une manière divine, vous devez en faire un mantra. Pour faire un mantra, celui que vous voulez, vous devez d'abord connaître le "beeja mantra" (le mantra premier). Supposons que vous vouliez élever votre Kundalini, le "beeja mantra" est "rim". A partir de "rim", vous devriez continuer avec "Om twameva sakshat Shri Rim". Puis vous devriez continuer à dire les mantras de toutes les divinités qui sont là. »
A suivre…
Shri Mataji Nirmala Devi, Navaratri puja, septième jour, traduit de l’Hindi, Pune, Inde, 17/10/1988
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire