lundi 15 août 2011

La culpabilité est subtile


« Ainsi donc, ce Vishuddhi gauche est Vishnumaya. Qu’est-ce que cela veut dire? Une fois que vous avez le Vishuddhi gauche (bloqué), vous développez tous les problèmes liés à Vishnumaya et l'un d'eux concerne le cœur, parce Vishnumaya est un principe actif.

Vishnumaya est identique à l'électricité. Si vous avez des problèmes (à ce chakra là, le Vishuddhi sur la gauche) vous devenez léthargique… Vous devenez déprimé et le principe de Vishnumaya disparaît.

C’est elle qui est vive, rapide. Elle donne la lumière et annonce au monde entier qui est Shri Krishna.

Ce qui se passe avec de telles personnes, des Sahaja Yogis qui se sentent coupables, c’est qu’ils diront: "Mère, nous avons pensé que si nous faisions cela, notre ego se manifesterait. Si nous faisons n’importe quel travail, des travaux manuels dans certains domaines ou dans certains villages, alors notre ego se manifestera, donc nous ne voulons pas le faire."
C’est absurde. C'est comme de donner de la lumière à une (lampe) et de l’entendre dire « je ne veux pas de lumière car peut-être que cette lumière pourrait développer de l’ego." C’est absurde, mais ces choses absurdes, les Sahaja Yogis me les disent ...

Car si vous avez un sentiment de culpabilité, vous direz tout le temps dire: « Oh, Mère, c'est très difficile, vous savez." Vous verrez toujours l'autre côté de la médaille, juste pour éviter (d’agir).
Or, un Sahaja Yogi doit d'abord être témoin de lui-même, c'est-à-dire faire son introspection. Il devrait voir par lui-même "où étais-je avant de venir ici ?" Ne vous consacrez pas trop au passé, mais voyez la distance que vous avez parcourue en un temps si court. »

Shri Mataji Nirmala Devi, Krishna puja, synopsis, Cabella, Italie, 16/ 08/ 1992
Shri Vishnumaya se manifeste par des éclairs, car elle est électricité et lumière. C'est par la lumière qu'elle annonce la nature divine de Shri Krishna, dont elle est la soeur. Elle représente aussi l'innocence dans la relation frère/soeur.
Le sentiment de culpabilité est quelque chose de très subtil : il nous amène à ne pas agir car il diminue notre confiance en soi et bloque tous les élans. On ne se sent plus capable d'accomplir certaines choses, on déprécie la valeur de chaque situation et on ne voyant surtout que les aspects négatifs. Cela peut mener à la dépression.
Il est assez difficile de discerner ce sentiment de culpabilité au début, car on peut le confondre avec une sorte de reconnaissance de ses propres tords. Ce n'est pas le cas : reconnaître ses erreurs est une des caractéristiques du chakra de l'Agnya et est accompagné du pardon envers soi-même et envers autrui. La culpabilité bloque en général tout pardon, ce n'est pas de l'introspection.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire