dimanche 2 décembre 2012

Savoir interpréter les vibrations


« Même maintenant, alors que nous sommes des âmes Réalisées, nous devrions connaître ce qui nous englobe, ce qui nous entoure et qui nous fait ressentir que ça va bien que c’est bien d’avoir cette chose. Une fois que nous commençons à comprendre que les vibrations de la connaissance pure sont de nature très différente, alors on ne s’attache pas à cette personne, à cette famille, à ce pays, à rien. Mais ce que vous ressentez, ce sont les vibrations pures qui viennent à vous. C'est le point qui est très déroutant - quand vous dites "mes vibrations sont bonnes, j'aime ces vibrations" alors que vous plongez dans un océan de la saleté.

Beaucoup de gens m'ont demandé: " Mère, pourquoi faisons-nous parfois des erreurs? " Vous ne faites pas d'erreurs, c'est votre ignorance qui est obscurité, c'est pourquoi, à chaque fois que vous y plongez, vous avez des ennuis. Donc, pour comprendre cela, notre connaissance doit devenir totalement nette. Par exemple, supposons que chez nous, nous ayons une lampe qui soit sale, elle ne donnera pas de lumière. De même, si notre cœur n'est pas propre, surtout notre cœur, s’il n'est pas pur, nous commençons par faire des choses que nous croyons être justes, mais avec lesquelles nous nous blessons nous-mêmes ou nous blessons autrui. C'est une erreur très, très répandue chez l’être humain, d'identifier les mauvaises choses à des choses justes, simplement pour se donner un air si grand, un air si divin ...

Tant qu’il y a ce “mon” et ce “je”, cela signifie qu’il n’y a pas de connaissance. La connaissance, comme Je vous l’ai dit, la pure connaissance, est celle qui vous donne une pure lumière. La pure lumière signifie de pures vibrations.
Or les vibrations peuvent être trompeuses, comme Je vous l’ai dit, ou bien c’est la quantité de vibrations qui peut être plus ou moins faible.
Il existe une autre façon de voir les choses, c’est de voir par vous-même pourquoi vous voulez faire une chose en particulier. Vous pouvez aussi utiliser le mental, prendre pour paramètre la compréhension mentale (en faisant votre introspection): “Pourquoi est-ce que je veux le faire? Quel est le gain pour les autres? Que vont-ils gagner par cela ? Pourquoi devrais-je le faire ?” Si vous commencez à penser (selon cet angle) vous serez surpris. Vous aurez le véritable tableau de ce que vous faites. Donc vous devez rester tout le temps dans un état où vous êtes le témoin de vous-même.

Vous voyez par vous-même pourquoi vous faites une chose, quel en est le but. Parfois, cela pourrait venir d’un conditionnement, cela pourrait venir d’une sorte de cause psychologique, cela pourrait être n’importe quoi.
Mais si vous commencez à observer avec attention pourquoi vous êtes en train de faire une chose, vous serez surpris de voir que vos vibrations elles-mêmes commenceront à vous le dire sur le bout de vos doigts. Mais parfois, les vibrations viennent si superficiellement : " ah, j’ai des vibrations", et ceci et cela. C'est pour cette raison que Je redis, encore et encore, que bien que vous soyez une famille si gentille pour moi et que nous soyons tous tellement bénis, que nous ayons tant de connaissances en nous, nous devrions être très sages. Il n'y a pas de sagesse. S'il n’y a pas de sagesse, nous ne pouvons jamais comprendre ce que nous faisons. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Navaratri puja, Cabella, Italie, 27/09/1998



Quand on fait son introspection et qu’on se demande si nos actions vont dans le sens du bien collectif, alors on replace notre attention sur le chemin du centre et on obtient des vibrations. Donc, si on ne sent pas les choses, il faut prendre du recul par rapport à ses désirs et se demander s’ils vont dans le sens du bien pour l’autre. C’est une façon intellectuelle de pallier au manque de vibrations. Mais attention aussi à ne pas vouloir trop se justifier, sinon on retombe dans l’ego.
La notion de sagesse est très subtile : c'est un mélange des qualités d'innocence de Shri Ganesha et de profondeur d'âme. Etre profond signifie aussi reconnaître le schéma pensant derrière l'illusion de ce monde.

Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire