mardi 31 mai 2011

Le principe de Ganga




« L'essence de Brahma est le Ganga tattva, car en Sanscrit, c’est ainsi qu’on appelle le principe de Ganga. De là, nous devons comprendre que c’est le premier principe et que ce premier principe est celui de l’innocence, celui de la sainteté, qui est en nous le principe de la chasteté, (c’est à dire) le principe par lequel nous nous préservons, par lequel nous nous respectons.
Ce principe s’est incarné sur cette terre, comme je vous l'ai dit. Il est créé en tant que Ganesha, mais il s'est incarné en tant que Jésus-Christ. Il est le Brahma, il est détaché et c'est pourquoi il a pu être ressuscité. Aucune autre incarnation n’aurait pu être ressuscitée. Il n'est pas (vraiment) né, il fut une conception, un désir, et c'est pourquoi il a été ressuscité. Peut-être que personne ne le sait ....

Il veut que vous soyez conscients de lui. Et lorsqu’il créé, dans cette création, il se crée en tant qu’ Etre Unique et Primordial. Il devient cela, il adopte la position d'exister en tant qu’Etre Unique et Primordial. Et puis il choisit parmi ses cellules celles qui doivent jouer un rôle important, qui doivent être éveillées. Or, les cellules du cerveau sont celles qui sont avisées. Avez-vous jamais réfléchi à la façon dont les cellules du cerveau appréhendent (les choses), comment font-elles? ...
Le seul problème avec les êtres humains, c’est qu’ils prennent tout pour acquis. Si nous ne prenions pas tout pour acquis et demandions simplement en toute humilité: «O Seigneur, nous en savons très peu à ce sujet, nous aimerions savoir," il vous élèverait et vous ferait siéger dans son cerveau, de sorte que vous deveniez conscients de la puissance de son cerveau, de son cœur avec lequel il aime, là où il est l'océan de la compassion. Vous deviendriez une goutte dans cet océan. Et vous aussi, avec vos ondes, vous sauteriez de haut en bas et aimeriez sa compassion ; vous seriez une goutte d'eau, mais aussi l'océan. Ceci explique ce que dit Kabir. »

Shri Mataji Nirmala Devi, le principe de Brahma, Caxton Hall, Londres, 11/09/1978
Il y a plusieurs histoires racontant la naissance du fleuve Ganges, personnifié par la déesse Ganga, toutes racontant que Brahma fut à l’origine de sa création. En voici une parmi d’autres :
Le sage Narada, qui était le fils de Brahma, aimait beaucoup le chant, mais sa façon de chanter ne rendait pas la beauté des ragas, bien au contraire. Quand Narada comprit qu’il devait s’exercer davantage, il promit de ne chanter qu’une fois qu’il eût appris à le faire correctement. Mais pour rendre justice à l’art de chanter les ragas, il fallait un maître. Narada demanda à Shiva de chanter afin de réparer l’affront qu’il avait fait à la beauté de la musique. Shiva accepta à la condition d’avoir comme auditeurs Vishnou et Brahma, comme un maître musicien a besoin de fins connaisseurs qui l’écoutent. Les deux, Vishnou et Brahma, furent ravis d'avoir l'occasion d'entendre chanter Shiva et acceptèrent volontiers.
Dès la première note du concert, la musique reprit sa dimension et sa grandeur. Le chant de Shiva fut si profond et apaisant que Vishnu en fut transporté de ravissements, de joie divine, et commença à se liquéfier. Brahma récolta l'eau provenant du corps de Vishnu dans son kamandalu, et après le concert, Brahma créa le Ganges de cette eau. Ganga, cette eau divine, provenant de Vishnou lui-même, obtint le pouvoir de guérir et de purifier tout ce qui entrerait en contact avec elle.


Le principe de Ganga est donc celui de la pureté et de l'innocence.
Peinture Kalighat de 1875

Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire