mercredi 11 mai 2011

L'époque de Matreya



« Aujourd’hui, nous nous sommes rassemblés pour vénérer l’Adi Kundalini et votre propre Kundalini, toutes les deux car votre Kundalini est la réflexion de l’Adi Kundalini.

Nous en savons beaucoup au sujet de la Kundalini et nous savons aussi que seul son éveil, seule son ascension, nous ont permis d’évoluer vers un royaume de conscience bien plus élevé.
Ce n’est pas seulement que nous ayons atteint un domaine de conscience supérieur, mais cela nous a donné tant de pouvoirs ; auparavant dans l’histoire de la spiritualité, les gens n’ont jamais eu le pouvoir d’éveiller la Kundalini.
Dès que les gens recevaient leur Réalisation, ils allaient plutôt vers le côté gauche (canal gauche) ou le côté droit (canal droit) et tentaient d’obtenir des pouvoirs, (dont le but) n’était pas vraiment la bienveillance d’autrui.
Bouddha a (dit) clairement que lorsque viendrait l’incarnation… de Matreya, trois mères réunies, cette époque serait dévouée à la bienveillance pour les gens.
C’est l’un des signes (caractérisant) ces personnes, pas seulement les Sahaja Yogis, mais les gens de cette époque.
Comment est-ce possible ? Seulement si ceux qui sont des Bouddhas, c'est-à-dire des âmes réalisées, connaissent la science de la Kundalini.

Les gens qui en savaient très peu sur la Kundalini, qui ont dû lire des choses dans les Écritures ou ailleurs, des descriptions de la Kundalini, ont commencé à l’utiliser à mauvais escient et sont devenus des tantriques. Mais à l’origine, la "tantra", comme vous le savez, c’est le mécanisme de la Kundalini, et le "yantra" c’est la Kundalini elle-même, c’est la machine. »

Shri Mataji Nirmala Devi, Kundalini Puja, Cabella, 21/06/ 1992
Dans la tradition bouddhiste, Matreya est le futur Bouddha qui réside dans les cieux et descendra sur terre prêcher un nouveau dharma, lorsque les enseignement du Bouddha Gautama auront été en pleine décadence. Maitreya est la plus ancienne bodhisattva à avoir été vénérée et dont le culte remonte au troisième siècle ; ce culte a été accepté par toutes les écoles bouddhistes. Le nom de Maitreya dérive sans doute du mot sanskrit "maitri" qui signifie "amabilité". En Pali, son nom devient Metteyya, en Chinois Mi-lo-fo, en Japonais Miroku, en langue mongole Maidari, en Tibetain Byams-pa.

Dans le Yoga Sutra on peut lire ‘Maitri-Mudita- Karuna upeksanam Sukha-Dukkha-Punyapunya — Visayanam bhavanatachitta Prasadanam’
"amitié avec ceux qui sont heureux sans être envieux,
compassion pour ceux qui souffrent,
joie de voir les gens droits,
détachement vis-à-vis des pécheurs. Ces quatre tendances ou “Vasanas” contribuent à clarifier le mental, et c’est seulement ce genre de mental qui peut obtenir la vision de Dieu."

Donc, lorsque les gens auront de la compassion pour les autres et chercheront à améliorer les conditions de vie, ce sera l'époque que choisira Matreya pour s'incarner.

Les tantrikas ont perverti la science de la Kundalini et ont développé une sorte de magie noire, Adolf Hitler par exemple, a reçu un enseignement tantrique par lequel il a appris à fasciner, à hypnotiser les foules. Il suffit de voir d’anciens documentaires pour voir les yeux exorbités de ses partisans, dont le regard semble fou et noyé par la haine.
Image : artiste Philippe Doan
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire