mardi 3 mai 2011

Le Sahasrara du monde



« Ce ne sont pas les règlements qui vont vous rendre heureux et unis : c'est la pure conscience collective et son amour. Parce que, comme vous le savez, nous n'avons pas d'organisation propre, pas de clergé, rien de cela. Les leaders peuvent être remplacés plus souvent que le Gange ne modifie son cours. Il n'existe rien de tout cela. Nous marchons tout le temps sur des sables mouvants et votre Mère est aussi quelqu'un qui tente toutes sortes de farces. La raison en est que Je veux que vous soyez (établis) sur des rocks, des rocks qui émettent de l'amour, de l'amour divin, et la joie de cet amour est vraiment si belle.

Par exemple, les gens aimeraient posséder leur propre salle de bains, surtout les Indiens. Tout à coup, ils sont devenus Britanniques, et les Britanniques sont devenus des Indiens. Les Indiens veulent avoir leur salle de bains privée.. Je ne sais pas pourquoi, c'est un mal courant chez les Indiens ! Et cela se répand aussi chez les autres gens. J'ai parfois l'impression qu'ils veulent avoir leur salle de bains privée. On n'en a pas besoin en collectivité. Je ne saurais même pas dire, si vous me posiez la question, Je ne saurais même pas dire si Je suis allée ou non à la salle de bains. J'y vais simplement et J'en reviens, c'est tout. Je n'ai pas de temps pour toutes ces choses.

De même, vous devriez aussi concevoir une société qui soit vivante comme un océan : si l'océan monte, elle monte, s'il descend, elle descend, rien qu'un amour à l'unisson. C'est une société comme cela que Je souhaite voir aux pieds des Himalayas.
Et Je suis sûre que vous tous réalisez que les Himalayas sont le Sahasrara du monde. Je désirais avoir (obtenu ce terrain) avant le Puja du Sahasrara, et par chance, cela s'est fait, ou dirais-Je, grâce aux bénédictions des Himalayas. Les Himalayas sont aussi comme un Sahasrara où la Kundalini s'est élevée, où les vibrations ont jailli, et dans le ciel on peut voir ces vibrations. Mais ces Himalayas sont commandés par un Dieu courroussé appelé Shiva, c'est l'aspect dangereux de la chose. Donc, nous devons faire très, très attention si nous essayons d'aller voir ailleurs (hors mariage), si nous nous mettons à nous haïr, si nous formons des clans, des choses non Sahaj, car ce Dieu courroussé vous fera “tourner en bourrique”.
Il réside aussi à la Mecque, c'est un Shiva linguam appelé “Mecaisha Shiva” qui se trouve là. Si vous essayez de mal vous conduire, il surgit en colère; où que vous soyez, vous devez faire très attention car ce Shiva est partout. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Sahasrara puja, Cabella, 04/05/1997
Les émanations de Shri Shiva sont aussi des swayambhus qui lui sont dédiés. La pierre boire de la Mecque en est l'exemple le plus connu sans doute. Ces pierres sortent du sol avec énormément de vibrations. C'est pour cela que le Prophète Mohamed, qui avait reconnu ces vibrations, a demandé aux fidèles de venir vénérer cette pierre alors que la vénération d'idoles était totalement prohibée : les vibrations sont telles qu'elles pourraient donner la Réalisation aux âmes pures.Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire