jeudi 5 mai 2011

Le but de la Création est d'évoluer selon Sahaja Yoga





« Il se trouve qu’en Occident, les gens ont pensé qu’en utilisant la puissance de leurs méninges, ils pouvaient désormais maîtriser la matière, l’utiliser à leurs propres fins. S'ils l'avaient fait après leur Réalisation du Soi, cela aurait conduit à une situation très différente. Parce qu’après la Réalisation du Soi, vous êtes tous conscients des vibrations, de la chaitanya, et aussi de vos chakras.
Avec cette nouvelle perception, vous auriez évité tout ce qui n'allait pas. Mais, c’est comme pour une personne avide qui, obtenant un peu d'argent, le dépense totalement.

Or ce problème a compliqué votre cerveau. Vous avez certains concepts qui sont très loin de la réalité. La façon dont nous avons commencé à utiliser des machines, (fait que) nous sommes devenus nous-mêmes des machines. Nous n'avons donc pas de sentiments et nous ne pouvons pas communiquer avec les autres de façon naturelle.

Par la conscience humaine, vous êtes parvenus à entre en communication avec les autres et la la nature. Mais cette approche axée sur l'ego vous a éloigné de la vie naturelle et réelle. Et nous sommes devenus artificiels. L’ensemble provient d'un concept artificiel d’existence.
Par exemple, on dit que c'est la mode d'être arrogant, d'être snob. Cette (attitude) va à l’opposé de votre ascension et du processus évolutif, car vous avez perdu ce pouvoir de communiquer avec les autres, pouvoir que vous aviez obtenu en tant qu'êtres humains...
Ensuite, un mouvement s’est créé pour être naturel, qui est un autre artifice. Etre naturel ne signifie pas adopter une personnalité primitive. Le naturel, c’est évoluer. Le but de toute la création est d’évoluer. Voici donc, un autre concept que vous avez accepté très facilement parce que votre cerveau accepte tout ce qui vient à vous, et vous êtes devenu si artificiel que vous avez besoin tout le temps des sensations pour vous sentir (en vie).

Or, dans tous les domaines de la vie, il y a une compréhension conceptuelle et artificielle.
Par exemple, le sexe est tellement naturel; c’est quelquechose de normal, il n'y a rien d’extraordinaire à ce sujet. Mais cela aussi, vous faites l’avez rendu si artificiel, que le sexe vous est maintenant “monté” au cerveau. Par cela, non seulement vous avez fait taire Shri Ganesha au Mooladhara, mais aussi Shri Mahaganesha dans votre cerveau. »
Shri Mataji Nirmala Devi, jour du Sahasrara, Alpe Motta, Italie, 04/05/1986

Shri Mahaganesha se trouve dans le cerveau, juste au-dessus de la nuque, on l’appelle le “back Agnya” qui correspond au cervelet. Si Shri Ganesha est au départ du canal gauche, celui des sentiments, du passé, le cervelet, dit back Agnya, correspond à la mémoire procédurale, impliquée dans le conditionnement, la mémoire des savoirs faires et des gestes habituels, ce qui relie le back Agnya au super ego également. Le cervelet sert à coordonner les muscles, mais aussi la pensée et les processus cognitifs, par exemple, l’adresse à se débrouiller dans les complexités de la vie sociale. Or cette fonction continue de se développer durant l’adolescence, c’est pourquoi courir, jouer, sauter, sont des exercices physiques qui entraînent encore le cervelet. L’enfant à 15 ans n’est donc pas encore « fini », et si les trois premières années de la vie sont très importantes, l'adolescence l’est aussi pour le développement cognitif.
Publié par sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire