samedi 30 avril 2011

Le Chakra de l'Agnya, le troisième oeil


« Maintenant votre Agnya est ouvert, et à travers l’Agnya, vous pouvez élever votre Kundalini vers le Sahasrara pour ouvrir la fontanelle. Jésus-Christ a réfléchi à tout ce (processus) qui fait partie intégrante de son amour pour les gens. Et il l’a fait, il s’est soucié de tant de personnes…
Il nous a montré qu’il faut briser l’Agnya, le traverser ; ici, on l’appelle le troisième œil.

L’autre jour, une dame est venue (me voir) avec un magazine sur le troisième œil et lorsque Je lui ai dit ce que c’était, elle en a été très surprise. Si votre troisième doit être ouvert, cela signifie que le Christ doit être éveillé en vous, dans votre chakra de l’Agnya. Voici ce qu’est le troisième œil. Or que fait-il, il crée en vous l’état de témoin : vous devenez le témoin de la pièce de théâtre. Vous commencerez à voir le jeu (divin) et vous serez surpris de voir à quel point vous êtes en silence, en conscience sans pensée, en regardant tout sans réagir.

C’est à ce stade (quand notre Kundalini a percé la fontanelle) que nous devons croire que le Christ a pris forme dans notre chakra de l’Agnya…. tout ce que nous possédons fonctionne déjà : l’être entier est construit comme un mécanisme et nous possédons différents chakras et centres. C’est le dernier, le chakra le plus difficile qui a vraiment été ouvert par Jésus Christ. C’est lui qui a osé le faire et qui a ouvert ce chakra si magnifiquement, que nous aussi avons maintenant la capacité de voir notre ego, de voir par nous-même ce que nous sommes, pourquoi nous pensons être quelque chose d’exceptionnel.

Une fois que vous commencerez à voir cet ego, vous en serez stupéfait. Quel que soit le travail que vous fassiez, quoi que vous fassiez, vous ne serez jamais fatigué.

Nous nous fatiguons car l'ego nous dit tout le temps toutes ces choses : "Oh, tu es si génial. Tu fais tant de travail pour les autres. Tu as accompli tant de choses". Donc, lorsque l'ego nous signale en permanence cette fausse grandeur, cela nous fatigue : "Nous sommes si grands, alors pourquoi devrions-nous travailler ? Pourquoi devrions-nous aider les autres ?"
De cette façon, des idées bizarres commencent à entrer dans notre mental et ce qui se produit c’est que nous nous sentons épuisés, en combattant ces idées, nous nous sentons très fatigués... »
Shri Mataji Nirmala Devi, puja de pâques, Istanbul, Turquie, 22/04/2001
« Entrez par la porte étroite.
Oui, large est la porte, vaste la route qui mène à la perdition, et nombreux ceux qui y entrent.
Etroite est la porte, resserré le chemin qui conduit à la vie, et rares ceux peu qui la trouvent. »
Saint Mathieu; 7.13-14
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire