jeudi 24 mars 2011

La Lila n'est pas frivolité


« La frivolité ne fait pas partie du jeu de Shri Krishna. Il n’est jamais frivole. Il joue, vous joue des tours, mais jamais d’une façon frivole, à l’intérieur, il est si profond. Vous savez qu’il est Yogeshwara et comment Yogehswara pourrait être quelqu’un de frivole ?

…Il ne fait pas ses tours par frivolité, mais il joue de manière à ce que les gens qui ont besoin de son aide, ne ressentent pas ses malices comme injurieuses, ni délibérées, en aucun cas dangereuses, ni choquantes. Donc il agit d’une façon si belle qu’en tournant simplement le doigt, il peut créer une situation par laquelle une personne réalise que c’est lui qui fait tout.

Vous savez que J’ai joué moi aussi beaucoup de tours et vous en avez fait l’expérience. Or, c’est seulement pour supprimer votre ego, pour supprimer votre super habileté, ou votre super appréciation des lois et de l’ordre, “kaida kanun”, (par exemple) certaines personnes sont très strictes au sujet de la ponctualité…

Alors, pour vous positionner au-delà du temps, des gunas, des dharmas, Shri Krishna a créé cette nouvelle conscience du jeu divin, Lila, dans laquelle le monde entier est un jeu (de Dieu). Mais cette Lila n’est que pour les personnes Réalisées et établies en leur Réalisation, et non pas pour ceux qui sont encore plongés dans l’ignorance, ils ne peuvent pas le faire.
Donc, Holi est devenu un jeu. Holi n’était joué que par les Gopa et les Gopis qui étaient des âmes Réalisées et ils pouvaient donc jouer à Holi. Mais de nos jours, tout le monde pense pouvoir jouer à Holi, quels que soient les péchers qu’ils ont commis. »

Shri Mataji Nirmala Devi, Holi day, Delhi, Inde, 17/03/1984
La cérémonie de Holi consiste à se lancer différentes couleurs, à partager avec tous des moments de joie pure, c’est un échange innocent. Or de nos jours, certaines personnes prennent des drogues ou se saoulent durant cette fête ce qui n’est pas en accord avec l’esprit de Holi.

Les poudres de couleur viennent d’épices comme le curcuma ou le kumkum, et sont en fait des moyens de rafraîchir les côtés droits et gauche de notre système subtil. Or si l’on n’est pas Réalisé, on ne peut pas bénéficier de cette possibilité.

Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire