samedi 12 mars 2011

Ainsi chantait Tagore la Kundalini




Puisse la Poroshmoni, la pierre mythique qui proccure la richesse,
dont le feu est frais,
toucher et se répandre dans tout mon corps,
le rendant ainsi heureux.

Oh Seigneur ! Prend mon être et élève-le
jusqu' à une hauteur telle
qu'il devienne les flammes de lumière de ton temple
qui percent chaque jour
sous la fome de chansons illuminées.

Maintenant, même si je chante dans l'obscurité
cette flamme donne à mes simples mots cette lumière (spirituelle)
comme ces nouvelles étoiles qui brillent soudainement
et apparaisent une nuit
pour illuminer le ciel assombri.

Auparavant, mes yeux ne voyaient que tristesse et noirceur,
mais par son toucher
ils ne voient plus que la lumière.
Toutes mes souffrances et mes peines s'élèvent par sa brillance
et disparaissent simplement à jamais.

Dans cette chanson intitullée "Aguner Poroshmoni" le grand poète Rabindranath Tagore parle de la kundalini et de sa lumière divine qui transforme les êtres et anéantit leur souffrance. Appréciez la beauté du texte et la douceur de l'interprétation.
Interprété par Mantha Mukherjee

Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire