dimanche 6 février 2011

Le rôle d'un chakra



« De nos jours, effectivement, les scientifiques pensent que l'esprit conscient est au sommet, puis qu'il y a l'esprit préconscient et le subconscient, c'est ce qu'ils croient. Mais ce n'est pas vrai. Le fait est que tout est placé comme ça (verticalement) en nous -Shri Mataji fait un dessin (pas celui d'ici)-. Voici l'esprit conscient, c'est l'esprit préconscient et le subconscient.


Dans leur forme subtile, lorsqu'ils se trouvent à l'intérieur de notre moelle épinière, 3 canaux s'en occupent. L' Ida Nadi s'occupe du subconscient, qu'on appelle aussi le canal de Mahakali. Et celui-ci, de ce côté, est élaboré par Pingala Nadi qui se trouve sur le côté droit. Au centre, l'esprit préconscient ne s'élève que jusqu'à un certain point, ou nous pouvons dire qu'ils descendent beaucoup plus. Et les nadis fabriquent une (sorte de ) boucle ici et une boucle là, et ils reviennent ici, c'est ce qui forme un chakra.

Comprenez-vous maintenant ? Une fois que le mental préconscient bouge comme ceci, il fait passer son information. A l'intérieur du chakra, il est décidé ce qui doit être stocké et où ce doit être stocké, ce qui doit être fait. Cette décision est prise à l'intérieur du chakra.

Or, qui prend la décision? C'est la divinité du chakra. Maintenant, comment pouvons-nous savoir qu'il y a une divinité? Disons, par exemple, que tout ce qui entre dans le corps humain doit être rejeté, mais le fœtus d'un enfant est préservé, conservé et entretenu. C'est fait par Shri Ganesha dans le chakra du Mooladhara ici. Il organise et arrange cela.



Il y a beaucoup d'autres choses que les scientifiques ne peuvent pas expliquer. L'une d'entre elles est qu'ils ne peuvent expliquer pourquoi ces deux composants chimiques, l'adrénaline et l'acétyle choline, réagissent de différentes manières dans un être humain. Ils ne peuvent l'expliquer. Par exemple, si on doit augmenter, cela contracte (les muscles) mais parfois les détend. C'est un composant chimique, après tout, ce n'est qu'un produit chimique! Comment se fait-il qu'avec le même composant chimique, on ait parfois une augmentation et d'autres fois un relâchement ? Ils ne peuvent pas expliquer le mode d'action de ces produits chimiques dans l'être humain et l'avouent tous très franchement. D'accord?


Mais ils ne peuvent pas aller plus loin. Pourquoi est-ce si arbitraire ? Qu'est-ce qui les guide, comment sont-ils guidés ? Ils ne le savent pas. Bien sûr, de nos jours, d'une façon ou d'une autre, l'idée pointe dans la conscience qu'il existe un autre système nerveux qui régit (ces composants chimiques). Maintenant, les scientifiques en arrivent au point de dire qu'il y aurait un autre du système nerveux qui guiderait toutes ces choses. »
Shri Mataji Nirmala Devi, l'esprit et la Kundalini, Londres, 24/11/ 1977

L'adrénaline et l'acétylcholine sont deux neurotransmetteurs. L'adrénaline augmente le rythme cardiaque, resserre les vaisseaux sanguins, dilate les voies respiratoires...L'acétylcholine est un neuromodulateur qui dans le système nerveux périphérique, active les muscles, c'est à dire, les excite. Par contre, dans le système nerveux central, l'acétylcholine et les neurones associés forment un système de neurotransmetteurs, le système cholinergique, qui tend à provoquer des actions anti-excitants.
Shri Mataji nous dit que les scientifiques ne peuvent expliquer pourquoi l'acétylcholine se comporte comme un neurotransmetteur excitant parfois et comme un anti-excitant à d'autres moments. Ce sont les divinités qui dans le chakra, c'est à dire à l'intérieur de la moelle épinière, prennent la décision quand au rôle de l'acétylcholine.

Remarque:
Le Système Nerveux Central comprend le cerveau et la moelle épinière.
Le système nerveux périphérique est constitué des nerfs et les ganglions à l'extérieur du cerveau et de la moelle épinière. La principale fonction du système nerveux périphérique est de relier le système nerveux central, donc le cerveau et la moelle épinière, aux membres et aux organes.
Le système nerveux périphérique n'est pas protégé par la colonne vertébrale et le crâne, le laissant exposé à des toxines et des lésions mécaniques.
Le système nerveux autonome est constitué des systèmes nerveux sympathiques gauche et droit et du système parasympathique. Il agit de façon autonome et est hors de notre contrôle selon la science. C'est lui que nous ressentons sous forme de vibrations et de picotements dans les doigts.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire